En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 14 min 53 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 3 heures 21 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 4 heures 57 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 10 heures 26 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 1 heure 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 3 heures 12 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 4 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 10 heures 31 min
© Wikimédia
© Wikimédia
Massacres terroristes

Munich après Nice : combien de temps l’Europe pourra-t-elle tenir sans accepter qu’elle est bel et bien engagée dans une véritable guerre ?

Publié le 23 juillet 2016
L'histoire de l'Europe connaît en ce moment même une accélération comme on en connaît rarement au cours d'une génération. Il est trop tôt, bien sûr, pour en comprendre le sens et la nature, et pour en anticiper l'orientation finale. Et il est malheureusement très probable que la tragédie ne fasse que commencer.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'histoire de l'Europe connaît en ce moment même une accélération comme on en connaît rarement au cours d'une génération. Il est trop tôt, bien sûr, pour en comprendre le sens et la nature, et pour en anticiper l'orientation finale. Et il est malheureusement très probable que la tragédie ne fasse que commencer.

Pas de répit après le Brexit

Assez curieusement, c'est par la démocratie même que la démocratie européenne a connu l'un de ses premiers bouleversements historiques. Avec le Brexit, l'Europe s'est réveillée brutalement d'un rêve heureux. Et soudain, elle a compris qu'elle avait mangé son pain blanc.

Désormais, les peuples ne dissimulent plus leur sentiment d'un excès d'inconvénients de l'Union Européenne qui surpasse la masse de ses avantages. L'Europe, cette évidence d'hier, cette grande allée toute droite dans le destin des peuples et de la civilisation, est devenue un labyrinthe incertain.

Et puis le terrorisme revient.

Nice et l'agonie du multiculturalisme

Après l'attentat de Nice, la réaction des populations s'est faite incertaine. Le "pas d'amalgame" semble avoir vécu. Les langues se délient. La prise de conscience se fait. Les mots viennent pour dire les choses qui dérangent. Le projet politique de l'Islam est interrogé. La capacité de l'Etat à assurer la sécurité est passée au crible. L'idéologie de l'unité à tout prix ne prend plus.

Rapidement, chacun sent bien que nous sommes à un tournant de notre histoire. Peu à peu, le sanglot de l'homme blanc s'assèche et fait place à une réaction identitaire encore timide, mais prometteuse: la civilisation européenne doit résister à la barbarie. Elle doit affirmer ses valeurs, ne plus céder de terrain. Et ceux qui s'y installent doivent les accepter.

Munich et ses inconnues

La tuerie dans un centre commercial de Munich n'a pas fini de produire ses effets. Trois hommes au moins ont passé la nuit en Allemagne après avoir tiré sur la foule. Les Allemands s'éveillent dans un univers où la tragédie peut se reproduire partout.

Quel impact cet épisode de peur peut-il avoir sur la lecture que les Allemands feront de l'ensemble européen ? de la coopération communautaire ? Personne ne le sait encore, mais la réaction pourrait être terrible. Au-delà des antiennes répétées par les germanophiles en France sur le mode "les Allemands ont changé", personne en réalité ne peut savoir si ses démons se réveilleront ou non.

L'Europe va-t-elle se réveiller ?

D'une certaine façon, cette tragédie est une forme contemporaine d'ordalie, cette administration de la preuve prévue par le droit franc et germanique qui consistait à mettre une barre de fer rougi dans les mains du suspect pour lui faire avouer ses vérités. La tragédie du terrorisme, c'est l'épreuve de la conscience européenne.

L'Europe est-elle un idéal d'intellectuels et de technocrates animés par des vues théoriques coupées des réalités ? Ou bien est-elle un présent vivant, un enjeu pour ses peuples ? Ceux-ci exigeront-ils que l'Europe réagisse de façon concertée à la menace qui pèse sur elle ? Les peuples demanderont-ils une transformation en profondeur du projet européen : moins de bureaucratie, plus d'action et de sécurité ?

Les semaines à venir le diront.

L'Europe, au bord du gouffre, doit se réveiller

Incidemment, l'Europe n'a plus guère le choix. La construction communautaire, avec son cortège de bureaucrates, a endormi l'esprit combatif des Européens. Ce sont pourtant eux, les Européens de la rue, qui seront les derniers remparts contre la menace qui pèse désormais.

Il existe, dans la conscience européenne, une couche basse de la mémoire, une sorte de souvenir des vingt-cinq siècles qui se sont écoulés avant le nôtre. Cette mémoire est celle d'un promontoire prospère niché aux confins du territoire asiatique, ouvert sur un océan tempéré, généreux, où les peuplements ont souvent dû se défendre pour survivre face à de nouveaux arrivants.

Les Européens d'aujourd'hui se souviendront-ils de cet héritage ? Le perpétueront-ils ? Il le faut et nous devons l'y aider.

L'Europe connaît l'Islam depuis longtemps

D'ailleurs, la relation douloureuse avec l'Islam n'est pas un fait nouveau pour la conscience européenne. L'invasion de l'Espagne, la bataille de Poitiers, puis la menace ottomane, ont rôdé pendant plusieurs siècles la riposte chrétienne au Djihad. Nous avons su nous forger des certitudes et une détermination à agir au cours des siècles.

Certes, cette détermination a parfois pris des chemins détournés ou inverses. Il n'en reste pas moins que l'émergence d'un projet politique islamique sur le territoire européen n'est pas inédit et nous savons que nous pouvons y résister.

Les Européens doivent agir

Cette résistance suppose que l'Europe passe un cap. Celui-ci repose sur l'affirmation d'une conscience européenne, d'une nature aussi ancestrale que nouvelle. Les Européens n'ont plus le choix. Ils doivent tourner le dos à leur idéal d'une construction politique désincarnée, abstraite, et pacifique. Ils doivent assumer la tragédie d'habiter un appendice prospère aux confins d'un monde misérable.

Les Européens doivent oublier la construction communautaire et retrouver la mémoire durable d'un vrai projet continental, fondé sur le respect des libertés individuelles et sur la préservation de leur modèle de développement. Nous savons aujourd'hui que nous préférons le défendre dans la paix, mais que les rumeurs de la guerre commencent à nous parvenir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 24/07/2016 - 08:25
1/ Le malheur de l'Europe n
1/ Le malheur de l'Europe n'est pas d'être un ilot de prospérité dans un monde de misère. Il y a de la prospérité partout dans le monde. Le problème de l'Europe, c'est d'être molle dans un monde de durs.
Et /2, on peut ne pas aimer l'UE en tant qu'institution, mais elle aura la vie dure - sous une forme ou sous une autre - parce qu'il y a un réel besoin de collaboration efficace et d'une forme d'unité, et que les peuples le savent.
langue de pivert
- 23/07/2016 - 18:30
Ça sera EUX ou NOUS ! Il n'y a pas d'alternative !
Geolion
- 23/07/2016 - 18:28
Il n'y a qu'une solution, une seule !!
Il n'y a qu'une seule solution, une seule : celle préconisée par le président égyptien Al-Sisi qui a dit, textuellement, en 2014 à l'université du Caire devant un parterre de politiques et religieux, je cite :

"Est-il concevable que 1,6 milliard de musulmans puisse vouloir tuer une population de 7 milliards (de personnes) afin qu'ils puissent vivre (dans leur monde) ? Ceci est inconcevable". "Vous devez sortir de cette idéologie". Laissez-moi le dire encore : nous avons besoin de changer radicalement notre religion". "Nous portons nous-mêmes la nation islamique à sa perte".
Le voir et l'entendre sur :
https://www.youtube.com/watch?v=NJfnquV7MHM
Enfin quelqu'un qui ne manie pas la langue de bois et qui ne joue pas les autruches !
Peut-il y avoir discours de vérité plus clair, plus courageux et plus fort ? Certainement pas ! A diffuser largement ! Merci !