En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 1 heure 41 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 3 heures 12 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 5 heures 45 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 6 heures 46 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 8 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 10 heures 56 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 14 heures 14 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 2 heures 27 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 3 heures 40 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 6 heures 14 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 7 heures 21 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 11 heures 9 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 14 heures 21 sec
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 14 heures 30 min
© Allociné / Frank W Ockenfels 3/SHOWTIME
© Allociné / Frank W Ockenfels 3/SHOWTIME
Différence de taille

De la vraie inégalité : pourquoi les femmes éprouvent plus de plaisir sexuel que les hommes (qui doivent s’en préoccuper si ce n’est pas le cas)

Publié le 02 septembre 2016
Il existe bel et bien une inégalité entre la femme et l'homme. Outre une différence physique, la femme serait disposée à atteindre plus facilement et plus intensément les plaisirs des stimulations sexuelles. Son arme ? Le clitoris.
Sylvain Mimoun est gynécologue, andrologue, psychosomaticien. Il est directeur du Centre d'andrologie de l'hôpital Cochin à Paris; Il est également chroniqueur radio et TV, notamment au Journal de la santé (France 5) où il tient la rubrique "Questions...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Mimoun
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Mimoun est gynécologue, andrologue, psychosomaticien. Il est directeur du Centre d'andrologie de l'hôpital Cochin à Paris; Il est également chroniqueur radio et TV, notamment au Journal de la santé (France 5) où il tient la rubrique "Questions...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il existe bel et bien une inégalité entre la femme et l'homme. Outre une différence physique, la femme serait disposée à atteindre plus facilement et plus intensément les plaisirs des stimulations sexuelles. Son arme ? Le clitoris.

Atlantico : D’un point de vue médical, comment expliquer que le clitoris soit plus sensible que le pénis ?

Sylvain Mimoun : Vraisemblablement parce que le clitoris comporte plus de corpuscules dits "de volupté", ou "de Krause"  - du nom du médecin les ayant décrits pour la première fois - que le pénis. Capteurs de sensations, ces récepteurs sont responsables du plaisir ressenti lors de la stimulation des organes génitaux. Par un rapport proportionnel logique, donc, l'hypersensibilité du clitoris peut faire bénéficier à la femme plus de plaisir – ou plus de douleur – que le pénis, pour l'homme. Reste que cette logique purement physique est remise en cause dans les faits : l'éducation de la femme est, du moins dans notre culture occidentale, tellement restrictive qu'elle interdit les explorations sexuelles qui permettraient de bénéficier de cette sensibilité. 

Cette sensibilité peut-elle donc justifier que la femme atteigne des orgasmes plus nombreux et plus intenses que ceux des hommes ?

Ce ne serait pas impossible dans la mesure où le plaisir est auto-générateur. Si une femme découvre le plaisir une fois, elle aurait tendance à recommencer ses gestes et explorer les différentes nuances de ce plaisir. D'ailleurs, si aujourd'hui le symptôme numéro un dans les troubles sexuels chez la femme est l'absence de désir, ce n'est pas par hasard. La meilleure envie d'avoir envie, c'est d'avoir du plaisir. Et en ce sens, le clitoris est l'allié des femmes. Si pendant "x années", pour ne pas dire "x siècles", on a fait comme si le clitoris des femmes n'existait pas, c'était pour bâilloner le plaisir des femmes. Chose on ne peut plus facile dans la mesure où l'accès aux plaisirs du clitoris n'est possible que si l'on éduque celle qui en bénéficie. 

Chez les hommes, la question est tout autre. Pour une raison simple : il découvre son corps plus rapidement. Et pour cause : son sexe est à l'extérieur. Un petit garçon saisit ainsi sa verge pour le besoin aussi simple que celui d'uriner. Or, en tenant sa verge pour uriner, il se rendra compte bien vite qu'en faisant pression d'une certaine façon, un plaisir peut naître. Si le clitoris de la femme est extérieur au vagin, il reste un organe sexuel discret, qu'en sus, l'éducation tend à cacher. C'est pour cela que l'on dit que la majorité des femmes découvrent le plaisir après trente ans, car alors elles osent braver l'interdit de la découverte.

Dans quelle mesure la sensibilité du clitoris a-t-elle pu avoir une influence sur la place sociale qu’occupe la femme ?

On peut noter une influence indirecte. Il est probable que si la femme savait qu'elle pouvait atteindre un plaisir si intense, elle serait dangereuse. En effet, elle occuperait sans difficulté le rôle du chef, du dominant. Car plus qu'une source de plaisir avérée pour la femme, le clitoris est aussi garant du plaisir de l'homme : celui-ci trouve du plaisir dans un rapport sexuel à condition que sa partenaire prenne elle-même du plaisir. On comprend alors que l'absence de connaissance des pouvoirs du clitoris ait pu favoriser le rapport de domination entre l'homme et la femme au cours des siècles. Et il est probable qu'une meilleure prise en main de son clitoris par la femme puisse déséquilibrer le rapport de force institué entre les deux parties. Heureusement, on a pu voir apparaître une révolution sexuelle au XXème siècle : non seulement les femmes ont pris leur destin en main, mais aussi leur plaisir. Et le clitoris est en bonne place, pour tout cela.

Propos recueillis par Victoire Barbin Perron 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 11/09/2016 - 12:31
AMA
S'il n'y avait pas la jouissance, les femmes accepteraient-elles de bon cœur la reproduction? Pas sûr pour le plus grand nombre qui, stimulées par le monde ambiant, veulent la jouissance sans la reproduction. La nature avait organisé les choses pour assurer la pérennité de la race. Le progrès est venu contrarier ses desseins.
Jean Dutrueil
- 26/08/2016 - 18:33
bon article malgré le ton politiquement correct.
Docteur,

Votre article est relativement bon mais dire que l'homme, en occident, a caché le pouvoir de jouissance du clitoris à la femme pour éviter que cette dernière puisse remettre en cause la domination jouissive du mâle me fait sourire.

D'une part, c'est à la femme de découvrir son propre plaisir, de manière responsable et autonome, si l'homme lui aurait caché ce plaisir qui lui appartient depuis des siècles, elle n'aurait qu'à s'en prendre à elle-même...

D'autre part, l'excision, à ma connaissance n'a jamais sévi en Occident; à l'inverse le plaisir érotique s'y est développé comme dans nulle autre civilisation.

Au moyen-âge, l’Église, par pragmatisme était détentrice des maisons closes; avant de se marier, on se fiançait avec de nombreux partenaires pour se délecter de plaisirs érotiques., etc.

Paradoxalement, c'est dans l'Occident moderne que la sexualité s'est effondrée: la pornographie et l'individualisme, ont eu raison des relations amoureuses au sein desquelles les fréquences de coïts se sont effondrées de 30% depuis les années 90. De très bonnes études australiennes, américaines et françaises existent sur ce sujet.
Ganesha
- 24/08/2016 - 21:31
Efficaces
En tant qu'homme, je me pose la question : pour leur godemichet, la plupart des femmes se contentent-elles d'un modèle simple ? S'il est vibrant, il faut des piles. Quant aux modèles avec couronne de billes rotatives et chatouille-clitoris, ils sont beaucoup plus chers. Sont-ils vraiment plus efficaces ?