En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Marine Le Pen et le FN concentrent beaucoup plus d'insultes que n'importe quel autre candidat ou parti.
Humour au Kärcher
Mélenchon, Aram, Ruquier : ces pourfendeurs du FN qui ne se rendent plus compte qu'ils menacent plus la démocratie que Marine Le Pen
Publié le 26 janvier 2012
"Gros cons", "semi-démente", "étron fumant" : contre la candidate FN, tout est permis. Mais à quel prix ?
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Jamet est journaliste et écrivain français.Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.Parmi eux : Un traître (Flammarion, 2008), Le Roi est mort, vive la République (Balland, 2009) et Jean...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Gros cons", "semi-démente", "étron fumant" : contre la candidate FN, tout est permis. Mais à quel prix ?

Bernard Tapie, roi des camelots (rien à voir avec les camelots du Roy), n’y allait pas par quatre chemins. Aux dires du bonimenteur qui – incroyable mais vrai – fut admis à siéger quelque temps dans un gouvernement de la République française, les électeurs qui faisaient le choix de voter Front national étaient indistinctement des "salauds". Sophia Aram, pour sa part, fait preuve d’un sens de la nuance et d’une délicatesse dans l’expression qui manquaient singulièrement à l’ancien ministre de la Ville. A en croire la talentueuse chroniqueuse-éditorialiste de Radio France, les Français qui ont l’intention de voter lors de l’élection présidentielle pour Marine Le Pen sont tout simplement de "gros cons". Appréciez la différence.

Le chiffre avancé par l’Aram de service ne laisse pas d’être inquiétant car aux quelques cinq millions de nos concitoyens si prestement et si justement cloués au pilori les statisticiens ne manqueront pas d’ajouter tous ceux qui, sans voter pour la présidente du Front national, peuvent être rangés dans les catégories suivantes : petits cons, cons moyens, gros cons, mauvais cons et méchants cons. Cela risque de faire du monde. Méritons-nous toujours le titre envié du peuple le plus spirituel de la terre ? Il est permis de s’interroger.

L’interrogation redouble lorsqu’on voit un arbitre des élégances comme Laurent Ruquier, amuseur patenté, labellisé et  grassement rémunéré par les radios privées et le service public de la télévision brandir à l’écran une caricature parue dans Charlie hebdo qui,  sous le titre "La candidate qui vous ressemble" et sous la forme d’un étron fumant est censée représenter… Marine Le Pen.

Il n’en faut pas plus pour que les gens sérieux et les esprits chagrins qui ne comprennent pas la plaisanterie aillent répétant qu’à un tel niveau de bassesse et de vulgarité, le débat politique dépasse les limites permises à l’intolérance et à la grossièreté. Les esprits chagrins et les gens sérieux n’y entendent rien. Laurent Ruquier, pas plus que Sophia Aram, ne s’ingère dans la politique. Laurent Ruquier, comme Sophia Aram, est humoriste. Il doit même posséder la carte de la profession. Où certains croient pouvoir diagnostiquer une manifestation, particulièrement déplaisante et singulièrement antidémocratique, d’arrogance, de mépris et d’incitation à la haine, il ne faut évidemment voir qu’un trait d’esprit, et du plus fin, et du meilleur goût, que n’auraient pas désavoué Voltaire, Chamfort, Rivarol, Anatole France ou Tristan Bernard.

Voyez Jean-Luc Mélenchon. Le candidat du Front de gauche déclarait l’autre jour que Marine Le Pen est « semi-démente » et appelait à une grande opération de « nettoyage politique » qui purgerait la France des forces du Mal. Les malveillants pourraient déduire de ces propos aux relents « nauséabonds » que le compagnon de route de l’ultra-gauche n’a décidément pas abjuré la  vieille idéologie stalinienne et qu’il ne tardera pas à nous ramener au temps des « vipères lubriques », des « hyènes dactylographes » et autres injures que l’on croyait obsolètes. Sommes-nous encore dans le cadre et dans le ton d’une compétition électorale démocratique, entre partis autorisés, et en temps de paix ? L’admirateur de Fidel Castro, le zélateur de Chavez, le fou allié (du Parti communiste) a-t-il résolu de placer sa campagne sous la triple invocation de Robespierre, de Pol Pot et de Milosevic, Terreur, extermination et purification ethnique ? Vous n’y êtes pas. Monsieur Mélenchon fait dans l’humour et ses maîtres à penser sont de toute évidence saint Coluche, feu Pierre Dac et le regretté Ferdinand Lop. Le prendre au sérieux, ce serait le prendre au tragique. Mieux vaut en rire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
03.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
06.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
07.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (49)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bewin
- 01/02/2012 - 13:05
AGISSONS !
Que l'on soit ou non pour Marine le Pen, le pays donneur de leçons en matière de démocratie et de droit d'expression est pris la main dans le sac !!! c'est inacceptable. Demandez à tous les candidats, à tous les élus de France et de Navarre, de s'engager à travers un questionnaire simple : 1) La démocratie est elle respectée en France si M. le Pen ne peut pas se présenter ? oui, non, 2) 300Millions d'habitants aux USA, 100 sénateurs, 435 représentants=535 gds élus, 60 Millions de Français, 350 Sénateurs, 577 députés=927 gds élus, si on supprime 250 sénateurs et 142 députés, économie: environ 6000€ (non imposables), X342=2052000€/mois =24640000€/An êtes vous pour ces suppressions.? oui, non 3) Etes-vous pour que tous les élus de l'adjoint au Maire, au président en passant par les conseillers gén. et régionaux, participent à l'effort national en diminuant leurs rétributions, )qui échappent déjà à l'impôt), de 20% ? oui, non
Le tout nominatif et signé.
Faites le buzz en diffusant tout celà, largement, ensuite, j'espère que les aveuglés d'aujourd'hui y verront +clair.

trismus37
- 31/01/2012 - 11:53
Le FN..
Sera bientôt au pouvoir !
Les électeurs de Marine Le Pen, n'oublieront pas ceux qui les ont insulter !
la licorne
- 31/01/2012 - 00:12
I have a dream...
I have a dream.... il faut que je le fasse partager tant il est sympa: nous sommes après les évènements qui ont vu la colère du peuple renverser la table et un cerain nombre d'éléments du système n'ont pas pu se sauver. Je traverse une banlieue à 1/2 de la première gare de train de banlieue, à 2heures du centre de Paris. Dans les HLM délabrés, encore occupés par des populations immigrées en détresse, ont été relogés des gens comme BHL, Attali, Minc, Aram, Ruquier, Drucker. Ils ont été virés et leurs logements transformés en HLM haut de gamme pour familles méritantes.