En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Zone franche
Nicolas Dupont-Aignan invente le souverainisme de synthèse
Publié le 24 janvier 2012
Vous êtes souverainiste mais Mélenchon vous angoisse et Le Pen vous fiche les jetons ? Votez Dupont-Aignan.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous êtes souverainiste mais Mélenchon vous angoisse et Le Pen vous fiche les jetons ? Votez Dupont-Aignan.

Au moment précis où François Hollande se présidentialisait en grandes pompes au Bourget, son discours repris live sur toutes les chaînes d’info, un tout petit candidat s’appliquait à faire vibrer quelques centaines de partisans de la « France Libre » dans un théâtre des boulevards (et sans même une FM locale pour faire le buzz)…

Nicolas Dupont-Aignan (bien penser à ne pas faire la liaison, il paraît que ça l’agace autant que le président du Modem lorsqu’on l’appelle François Bérou), c’est un peu l’électron libre du dispositif souverainiste : il dit à peu près tout comme Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, mais avec un twist gaulliste dont on avait un peu perdu l’habitude et ce petit côté sincère qui fait tant défaut aux deux roublards.

Mais que veut-il exactement, le député-maire d’Yerres (Essonne) ? Et en quoi sa présence dans la course est-elle moins dispensable que celle de, disons, Hervé Morin ou Dominique de Villepin, autres « wannabe presidents » arrimés aux 0,5% dans les sondages ?

Bon, comme ses collègues frontistes des deux rives, il tient essentiellement à « balayer la caste des incompétents qui nous gouvernent », renvoyer les « eurocrates de Bruxelles » à leurs chères études en rompant avec les traités et, surtout, faire du « protectionnisme intelligent ». Mais sa culture censément droitière (il vient de l’UMP via le RPR) ne l’empêche pas de rêver d’une « nationalisation des entreprises stratégiques », Total en tête, et d’avoir du mal avec la xénophobie du Front National (« A la différence de certaines, je ne regarde pas d'où viennent les Français, je ne fais aucune différence entre les Français récents et les Français anciens »).

Dupont-Aignan, en fait, c’est presqu’une forme de centrisme à l’intérieur du souverainisme, même si un type exigeant de sortir de l’euro est un poil plus extrémiste que Mélenchon (qui veut bien conserver la monnaie unique à condition qu’elle ne soit plus celle des « banquiers et des usuriers »). Debout la République, son parti, c'est une certaine vision de la France d’hier, la nostalgie d’un monde dépassé, des recettes d’un autre âge, de la posture gaullienne, mais sans les trucs qui fichent vraiment les jetons chez les ennemis traditionnels du grand large. Un souverainisme de synthèse, quoi.

A tout prendre, si vous êtes vraiment résolu à gaspiller votre bulletin en jouant l’antisystème mais que vous avez bon fond et n’avez pas envie de tout fiche en l'air non plus, Dupont-Aignan, c'est un bon compromis...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
François Baroin à l'épreuve de l'anglais
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Maxime.Lenotre
- 26/01/2012 - 18:50
@Obsédé Textuel : NDA rabatteur de l'UMP????
NDA a quitté l'UMP à l'époque du sarkozysme triomphant, début 2007. Sa motion avait fait 20% des voix à l'UMP, donc il aurait pu prétendre à un gros ministère. Il a préféré ses convictions et s'est présenté contre Sarkozy, dès 2007, mais n'a pas eu les signatures.
Nicolas Dupont-Aignan n'est donc pas un rabatteur, c'est même exactement le contraire. Debout la République ! Vive NDA !!!
Obsédé Textuel
- 24/01/2012 - 22:53
NDA, c'est du gros pipeau !
Ce type fait partie du système, c’est le Mélenchon de Sarkozy. Il est là comme rabatteur de voix tout comme la pseudo “droite populaire”.
benj117
- 24/01/2012 - 20:36
Encore heureux, Mr Serraf que vous aimez le
general, parce que sinon panpan culcul! Vous ne vous préoccupez pas du gaullisme en 2011, vous avez donc compris la source de la majorité de nos problèmes, et plus précisément sur les valeurs morales de tous nos politiques??