En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

04.

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

05.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

06.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

07.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

06.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Covid-19 : la société française face au confinement

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Culture
Il faut que tout change pour que tout change

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

il y a 4 heures 41 min
décryptage > International
Lion-dragon deal

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Politique
Le bloc-pol de Laurence Sailliet

Ce devoir de pragmatisme qui s’impose au gouvernement Castex

il y a 6 heures 40 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Donald Trump veut-il mettre en faillite Xi Jinping et la Chine ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Société
Retrouver le sens du réel

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

il y a 8 heures 29 min
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 21 heures 25 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : la démocratie à l’épreuve du coronavirus

il y a 3 heures 52 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Crise du coronavirus aux Etats-Unis : une mise à l’épreuve des valeurs fondamentales de la société américaine

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Bernard Plessy : "Travaux et jours dans la Grèce antique" (éditions Paradigme), grandeur du "petit peuple"

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Economie
Effet boule de neige

Covid, moins d'habits, plus de chômage !

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Culture
"Last night a DJ saved my life"

Humeur sombre mais folles envies de dance floor : la pop music n’a jamais été aussi rythmée depuis 10 ans

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Société
1001 colères

A chacun ses coupables, à chacun ses victimes : mais qui écoute le plus les Français silencieux ?

il y a 8 heures 3 sec
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 20 heures 58 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 21 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 1 jour 4 heures
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 1 jour 5 heures
Atlantico Business

Le contrat du siècle (34 milliards d’euros pour les douze sous-marins australiens) offre une formidable leçon d’économie à l’Etat français

Publié le 27 avril 2016
Quelle leçon. Si la France a réussi à vaincre sur le marché australien les concurrents mondiaux, c’est parce que pour une fois, l'Etat français ne s’en est pas mêlé…
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quelle leçon. Si la France a réussi à vaincre sur le marché australien les concurrents mondiaux, c’est parce que pour une fois, l'Etat français ne s’en est pas mêlé…

Tout le monde se félicite du contrat signé par la DCNS, filiale de Thales, avec l'Australie pour la livraison de toute une flotte de 12 sous-marins. Il est vrai que ce contrat est exceptionnel. Aussi puissant, et peut-être même plus, que les contrats qu’on commence à signer sur le rafale. Sur ce coup-là, l'industrie française a doublé toutes les autres industries du monde. Plus de 22 fournisseurs étaient en piste. 

Quand on en tire les leçons, on en sort un mode d’emploi aussi efficace qu'étonnant pour l’économie française. 

1ère leçon : l’Etat n’a rien fait, et ça a marché. Pour que ça fonctionne, l'Etat ne doit donc rien faire. Cette entreprise est possédée à 60% par l'Etat mais ce dernier n'est pas intervenu dans la stratégie. A noter au passage que la DCNS est une filiale de Thales, la société que dirigeait Jean-Bernard Lévy, et qui a été convaincu de venir mettre de l'ordre à EDF. Le management composé essentiellement d’ingénieurs a modifié progressivement la stratégie produit et marché, à partir des années 1990. L'Etat a laissé faire. Pas d'interventions intempestives comme chez Renault ou EDF. Pas de parachutage d’amis pour diriger telle ou telle direction. L'Etat n’a rien fait. Ou plutôt si, l’Etat a fait son job comme n'importe quel actionnaire. Et son job était de faire confiance. 

2ème leçon : le management a opté pour une stratégie mondiale. Le marché de l’armement est un marché mondial, comme le marché de la construction navale commerciale (où la France excelle aussi), comme le marché aéronautique (avec Airbus), comme le marché du luxe (avec LVMH), comme le marché du nucléaire (où il faudrait laisser EDF vendre ses équipements en Grande-Bretagne), comme le marché automobile (où les deux constructeurs français se retrouvent pour conquérir la Chine et affronter les Allemands). Les produits qui marchent sont des produits à haute valeur ajoutée. Dès que la France descend en gamme, elle se retrouve en concurrence avec les Anglos-Saxons, et l’Europe du sud. La stratégie Thales est un magnifique cas d’école. 

3ème leçon : le contrat ne se limite pas seulement à la fourniture d'un équipement sophistiqué, mais il inclut la fourniture d'un service de fonctionnement, d’entretien et de formation des personnels sur 20 ans. L'industriel Thales a compris très vite que le produit est une chose, le service qui va avec en est une autre. C’est la raison pour laquelle l’ancienne fabrique d'armements DCN avait ajouté un S à la fin de son nom de marque. S comme services. Beaucoup d'industriels commencent à s’inscrire dans cette logique.

4ème leçon : le contrat est partagé entre plusieurs industriels français et étrangers. Il y aura beaucoup de transfert de technologie et de fabrication en Australie. Modèle normal et logique. Tout comme il y avait beaucoup de transfert dans l'aéronautique ou l’automobile vers la Chine. Mais l'essentiel, c’est que la France a la maitrise d’œuvre, la recherche, la conception. A priori, la France gardera 1/3 de ce contrat. Là encore, les industriels qui ont réussi à percer sur les marchés étrangers ont aussi vendu du transfert de fabrication et de technologie. Les constructeurs automobiles le font, Airbus le fait. Mais il faut se souvenir des réactions imbéciles de certains responsables politiques ou syndicaux quand ils reprochaient à Louis Schweitzer chez Renault ou à Louis Gallois à EADS à l'époque, d'initier ce type de délocalisation industrielle haut de gamme. L’essentiel dans ce genre de fonction, c’est de garder la maitrise de la technologie. Or, la contribution française garde le leadership, la partie la plus sophistiquée. C’est sa vocation comme dans le luxe où la France doit garder la recherche, la conception, le design, le style et l'histoire. Raconter une histoire c’est ce dont nous avons besoin. Et dans le même temps, éviter de nous raconter des histoires.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 29/04/2016 - 15:54
Papy Sylvestre est à la rue
On commence à avoir les modalités : coopération de la Marine Nationale, assistance de la DGA ... à part ça "l'état n'a rien fait" selon papy Sylvestre. Hollande n'a peut être rien fait mais il n'est pas l'état ni l'armée.

sapiensse
- 28/04/2016 - 04:37
petite souris
J'aurais aimé écouter les discussions quand les représentants de l'Etat français se sont entendus dire qu'il fallait construire les sous marins en Australie. Le patriotisme australien n'y est pour rien. C'est juste qu'il ont dû évoquer les charges sociales ahurissantes en France. Dans d'autres sociétés d'armement comme MBDA, quand on embauche 1 ingénieur en France , on en embauche 4 en Grande-Bretagne.
Semper Fi
- 27/04/2016 - 21:06
@LE gorille
Remarque très juste.... et en plus, en mode électrique, les sub conventionnels sont souvent plus discrets que les nuc. L'intérêt du nuc, c'est sa capacité à parcourir de très longues distances en plongée, intérêt limité pour l'Australie qui n'a pas une vocation de puissance mondiale mais simplement régionale.