En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Etre seul tue

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 9 heures 10 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 12 heures 4 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 17 heures 25 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 1 jour 36 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 17 heures 30 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Perte de puissance ?

500 emplois supprimés chez Al Jazeera : le Qatar finirait-il par pâtir de la baisse du pétrole et du gaz... ?

Publié le 31 mars 2016
Deux mois après la fermeture de ses bureaux aux Etats-Unis, la chaîne Al Jazeera a annoncé il y a quelques jours la suppression de 500 postes. Une annonce corrélée notamment à la chute des prix du gaz et du pétrole qui pourrait, à terme, mettre à mal les ambitions internationales du Qatar.
Jean-François Coustillière est contre-amiral (2S), mais également consultant sur les questions euro-méditerranéennes, responsable du cabinet de consultant JFC Conseil, spécialisé dans les relations internationales en Méditerranée.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Coustillière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Coustillière est contre-amiral (2S), mais également consultant sur les questions euro-méditerranéennes, responsable du cabinet de consultant JFC Conseil, spécialisé dans les relations internationales en Méditerranée.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux mois après la fermeture de ses bureaux aux Etats-Unis, la chaîne Al Jazeera a annoncé il y a quelques jours la suppression de 500 postes. Une annonce corrélée notamment à la chute des prix du gaz et du pétrole qui pourrait, à terme, mettre à mal les ambitions internationales du Qatar.

Atlantico : La chaîne d’informations qatarie Al Jazeera a annoncé dimanche 29 mars la suppression de 500 postes concernant essentiellement le siège du groupe à Doha. Cette annonce fait suite à la fermeture il y a deux mois d’Al Jazeera America. De quelle nature sont les difficultés de la chaîne ? Y a-t-il une corrélation directe avec la chute des prix du pétrole et du gaz qui ne permettrait plus au Qatar d’avoir les moyens de son ambition ? 

Jean-François Coustillière : Il y a un certain nombre de messages transmis à travers cette annonce. Tout d’abord, il convient de rappeler, comme vous l’avez fait dans votre question, la fermeture de leurs douze bureaux américains sur les quatre-vingt que compte la chaîne au total. Ceci a un impact direct sur la réduction des effectifs qui sont pris en compte dans l’annonce de ce dimanche : le chiffre de 500 est donc à relativiser. Il y a également la volonté de la part de la chaîne d’affirmer son désir de faire des efforts pour mieux gérer ses frais courants. Ce message est en partie destiné à l’intérieur du pays, et pas qu’à l’extérieur. Récemment, l’émir du Qatar a dit qu’il fallait se méfier de l’Etat-providence et revenir sur un certain nombre d’acquis, et qu’il importait de se serrer la ceinture.

Sur le fond, Al Jazeera est un outil fantastique pour l’émirat, en plus de ses moyens financiers, et par conséquent, je vois mal le Gouvernement laisser péricliter la chaîne.

Très certainement, on peut noter une corrélation entre cette annonce et la chute des prix du pétrole et du gaz. Néanmoins, pour le Qatar, cette baisse n’a pas du tout le même impact que pour d’autres pays comme l’Algérie. Le Qatar est un petit pays, avec une faible population dont une partie significative n’est pas autochtone, et ses problèmes économiques ne sont pas de même nature que ceux que l’on peut rencontrer dans d’autres pays où le prix du baril de pétrole est une question centrale. Néanmoins, l’émir reconnaît la nécessité de sortir du modèle de l’Etat-providence, comme je le disais, afin que le pays se montre un peu plus rigoureux dans sa gestion budgétaire. 

Al Jazeera est le principal outil du soft power qatari. Dans quelle mesure cette annonce peut-elle impacter la politique régionale et internationale du Qatar ? Une disparition de la chaîne à terme est-elle envisageable ? 

Je reste convaincu qu’il s’agit-là d’un simple effet d’annonce montrant que le Qatar, lui aussi, fait attention à ses moyens de gestion, adressant en ce sens un message à sa population. Mais que le Qatar abandonne la chaîne Al Jazeera, ce serait renoncer à tout ce qu’est le Qatar depuis vingt ans. Le pays a mené une politique internationale fondée en grande partie sur cette chaîne, mais également sur d’autres moyens, avec pour objectif la visibilité du Qatar à l’international. Renoncer à la chaîne serait renoncer à l’un de ses outils les plus importants de sa politique internationale. 

Quelles pourraient être les autres conséquences de la chute des prix du pétrole et du gaz si celle-ci continuait pour le Qatar (notamment par rapport à son soutien financier aux groupes djihadistes) ? 

La première conséquence serait la diminution des investissements extérieurs dans d’autres pays, ainsi que la diminution de ses achats d’armement, et par conséquent la diminution de ses capacités d’influence à l’international. Son soutien financier aux mouvements djihadistes, qu’on a du mal à mesurer, n’est pas au même niveau que les investissements que je viens de citer. Peut-être réduiront-ils leur aide aux mouvements djihadistes dans ces conditions, sauf si cela reste une priorité pour le gouvernement qatari. 

Propos recueillis par Thomas Sila

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 30/03/2016 - 16:42
C'est pas compliqué
On confie ces 500 employés à leurs amis Daech qui trancheront vite le probleme, le tout sans indemnités de départ.