En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 1 heure 5 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 2 heures 13 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 3 heures 10 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 17 heures 52 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 19 heures 10 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 20 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Religion
Tribune

Combattre l’hydre islamiste, oui. Mais aussi l’auto-censure des débats publics

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 3 heures 4 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 17 heures 16 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 18 heures 30 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 21 heures 34 min
© Reuters
© Reuters
Reprise en main

Quand Hollande fait monter Macron au créneau sur la loi El Khomri pour discrètement rabrouer Valls

Publié le 29 février 2016
Ce dimanche, Emmanuel Macron s'exprimait au sujet du projet de loi El Khomri dans "Le Journal du Dimanche". Une manière d'apporter son soutien au président même si, politiquement, cette interview constitue une invitation au dialogue et traduit une révision des stratégies entre Matignon et l'Elysée.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce dimanche, Emmanuel Macron s'exprimait au sujet du projet de loi El Khomri dans "Le Journal du Dimanche". Une manière d'apporter son soutien au président même si, politiquement, cette interview constitue une invitation au dialogue et traduit une révision des stratégies entre Matignon et l'Elysée.

Atlantico : Peut-on/doit-on interpréter l'interview d'Emmanuel Macron parue ce dimanche dans Le Journal du Dimanche au sujet du projet de loi de réforme du code du travail comme une reprise en mains du dossier par l'Elysée ? Pourquoi s'exprime-t-il maintenant sur le sujet ? 

Anita Hausser : En s'exprimant dans le Journal du Dimanche, Emmanuel Macron vient en renfort à François Hollande, ce qui n'a rien d'anormal. Sur le plan politique, on pourrait assimiler cela à une reprise en mains du dossier par l'Elysée, mais pas du tout techniquement pour la simple et bonne raison qu'un projet de loi, après son adoption en Conseil des ministres, passe ensuite par le Parlement. Emmanuel Macron n'a jamais été privé de paroles et ne s'en est jamais privé. Cette interview doit être interprétée comme une invitation au dialogue avec les syndicats et le groupe socialiste, adressée par François Hollande à Manuel Valls. Il n'y a pas de phrases fortes, pas de prises de position pouvant susciter une polémique dans ce que dit le ministre de l'Economie, qui fait de la pédagogie et défend la réforme. Une révision des stratégies de Matignon et L'Elysée paraît ressortir de cette interview. 

Le Premier ministre et le président de la République ne peuvent pas se permettre de partir en ordre dispersé sur un projet de loi. Il peut y avoir des divergences entre les deux hommes mais au cours du débat, pas au tout début du processus.

Encore une fois, il n'y a rien d'extraordinaire à ce qu'Emmanuel Macron s'exprime sur une réforme concernant le code du travail, d'autant plus que ce projet de loi devait, initialement, être défendu par les deux ministres, Emmanuel Macron et Myriam El Khomri. Dès lors qu'il a été question uniquement du projet de loi "El Khomri",  les  rumeurs ont commencé à se propager selon lesquelles Valls et Macron ne s'entendraient pas  et que Manuel Valls voulait priver Emmanuel Macron, qui est très populaire,  d'une tribune qui le mettrait encore plus en lumière.

Ce retour d'Emmanuel Macron dans le débat lié au projet de loi de réforme du code du travail peut-il être interprété comme un moyen de débrancher Manuel Valls, l'un des principaux défenseurs du projet? Ce projet de loi ne pourrait-il pas déboucher sur la nomination d'un nouveau Premier ministre ? 

Manuel Valls ne peut pas être "débranché", car c'est lui qui doit piloter la discussion au Parlement.  Le Président et le Premier ministre ont décidé que le texte serait défendu par la ministre du Travail, Myriam El Khomri  .Cependant, Myriam El Khomri  a commis une erreur - apparemment poussée par Matignon - en évoquant le  recours au 49-3 ( vote bloqué) pour l'adoption du projet de loi . C'est une menace  que les gouvernements se gardent en général d'annoncer à l'avance. En l'état, le texte convient à François Hollande ; il est convaincu qu'il faut réformer le code du travail, mais tout est question de méthode.  Par conséquent, son objectif à l'heure actuelle est de le sauver.

Si une crise politique devait éclater, ce  projet de loi pourrait en être le prétexte. Mais il faudrait qu'elle advienne rapidement en raison des échéances à venir : la présidentielle dans 14 mois, la préparation du budget 2017 avec l'envoi des lettres de cadrage en juin. A cause de ces échéances précisément, on ne peut pas changer de Premier ministre n'importe quand. La question de savoir si Manuel Valls allait sortir du gouvernement sur un clash s'est posée récemment. Le rejet de ce texte par l'Assemblée pourrait en être le prétexte .Pour l'heure, l'hypothèse est assez peu probable, d'autant que certains élus de l'opposition  ont apporté leur soutien à cette réforme. La différence entre l'Elysée et Matignon réside dans la méthode, et non pas dans le contenu. Tant que ce projet de loi n'est pas passé en Conseil des ministres, seules des conjectures peuvent être évoquées : des dispositions vont-elles être modifiées ? Des négociations avec les organisations syndicales  vont-elles être engagées ?   C'est en tout cas à cela qu'appelle Jean-Christophe Cambadélis ce dimanche soir sur BFM. Le projet de loi doit passer au Conseil des Ministres le 9 mars ! 

Propos recueillis par Thomas Sila

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 29/02/2016 - 19:57
L'amusement perpétuel des médias français
Les faits ne les intéressent pas trop, c'est chiant ; mais pour supposer, imaginer, extraire et transformer, déduire et pronostiquer, ce sont les meilleurs. On peut en être fiers; Ainsi des être insignifiants deviennent des monstres d'intelligence, des stratèges consommés, des rusés diaboliques... etc. Heureusement, une bonne partie des électeurs s'attachent à ne connaître et ne considérer que les résultats d'une politique.
raslacoiffe
- 29/02/2016 - 18:12
La dernière vacherie du machiavel de l'Elysée
Les journalistes vont encore se pâmer en vantant les qualités de synthèse du locataire de l'Elysée. Ce bonhomme est un pervers narcissique. Il devrait se faire suivre car il y a danger pour sa santé mentale.
Borgowrio
- 29/02/2016 - 12:35
Bavassage
Le "Journal du dimanche " porte parole du gouvernement .?.. Umm , y'a bon les subventions ... Dommage , Atlantico , un des rares journaux non socialiste se fait le relais de ce qu'on ne peut plus blairer chez la quasi totalité de la presse ..