En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Lady Gaga voudrait que Marisa Tomei joue son rôle

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 27 min 56 sec
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 4 heures 46 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 7 heures 39 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 8 heures 28 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 8 heures 49 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 14 heures 19 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 19 heures 59 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 3 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 5 heures 41 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 7 heures 32 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 14 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 21 heures 6 min
© Wikipédiacommons
© Wikipédiacommons
Mort cérébrale

Test de médicaments : pourquoi le drame de Rennes prouve paradoxalement qu’on ne pourra jamais se passer des essais sur l’Homme

Publié le 16 janvier 2016
À la suite d'un accident lors d'un essai clinique à Rennes, six personnes ont été hospitalisées. L'une est dans un état de mort cérébrale et cinq autres sont dans un état grave. Le parquet de Paris a annoncé vendredi 15 janvier l'ouverture d'une enquête.
Elodie Bégué est chargée de mission information sur les essais cliniques à la ligue nationale contre le cancer.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elodie Bégué
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elodie Bégué est chargée de mission information sur les essais cliniques à la ligue nationale contre le cancer.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À la suite d'un accident lors d'un essai clinique à Rennes, six personnes ont été hospitalisées. L'une est dans un état de mort cérébrale et cinq autres sont dans un état grave. Le parquet de Paris a annoncé vendredi 15 janvier l'ouverture d'une enquête.

Atlantico : A quoi sert un essai thérapeutique ?

Elodie Bégué : Un essai thérapeutique sert à tester un médicament ou une technique, une stratégie thérapeutique. Tous les médicaments qui sont actuellement sur le marché ont été validés et testés dans le cadre d'essais cliniques. C'est seulement le résultat de ces essais qui permettent de déterminer si  une nouvelle molécule ou une stratégie thérapeutique apporte un réel bénéfice et un progrès par rapport à ce que l'on prend à l'heure actuelle.

Est-ce une méthode à ce point indispensable pour qu'on en arrive à sacrifier des vies humaines ?

Avant un essai de phase 1, il y a des tests pré-clinique qui sont faits sur les médicaments, d'abord in vitro sur de cellules, et après sur des animaux, in vivo. Ce n'est qu'après ces tests là que l'on passe à la première administration chez l'homme. Mais si le médicament est destiné aux humains, on est obligé de passer un jour chez l'homme.

Qui autorise et contrôle ces essais thérapeutiques ?

Les accidents comme ceux de Rennes sont rarissimes, car tout est fait pour que cela ne se produise pas. A ma connaissance il y a eu un cas similaire il y a 7 ans en Angleterre sur des volontaires où il y avait eu aussi des décès.

C'est compliqué d'ouvrir un essai thérapeutique. Le laboratoire doit déposer un protocole qui regroupe ce qu'il veut faire, avec un objectif, toutes les conditions de réalisation et du déroulement de l'essai, comment les va surveiller ses patients.

Ce protocole est ensuite soumis à l'Agence nationale de sécurité du médicament  et des produits de sante (ANSM) qui  évalue la sécurité et la qualité des produits qui vont être utilisés au cours de la recherche. Son objectif est de s'assurer de la sécurité des personnes.

L'ANSM donne son autorisation et de l'autre côté, le protocole de l'essai clinique est soumis à un comité de la protection des personnes (CPP), qui doit aussi donner un avis favorable pour que l'essai puisse démarrer. Il regarde aussi les montants et les modalités d'indemnisation des participants, la qualification des médecins qui s'occupent de cette recherche.

C'est seulement une fois que ces deux instances ont donné leur feu vert que l'essai thérapeutique peut progresser.

Quelles sont les personnes qui peuvent participer à cet essai thérapeutique ?

Dans le cas de Rennes, c'est un essai de phase 1 fait sur des volontaires sains qui sont rémunérés. Ils vont toucher entre 300 et 4500 euros maximum, en fonction du risque et des contraintes aussi. Cette rémunération est encadrée par le CCP, pour éviter que les gens ne fassent que ça pour de l'argent, ils sont répertoriés dans un fichier.

Avant de rentrer dans un essai clinique, il doit signer un consentement, à côté duquel il y a une note d'information qui leur explique tout l'essai, ses objectifs, ses risques, les bénéficies éventuels et ce n'est qu'une fois qu'ils ont signé ce document qu'ils participent à l'essai donc personne n'est inclus à son insu dans aaun essai clinique.

Ils savent que pour certains médicaments, il y a des risques qu'on ne connait pas. Les essais d'administration chez l'homme sont les plus critiques car on ne sait pas du tout comment cela va se passer.

Après il y a aussi des volontaires malades qui se soumettent à l'expérience. Les essais pour la recherche sur le cancer ne se font jamais sur des sujets sains, mais sur des gens déjà atteint de cancer. Il y a un certains nombres de médicaments ou de techniques médicales qui ne sont jamais testés sur des sujets sains parce qu'ils présentent trop de risques.

Les personnes sont-elles recrutées ou y vont-elles volontairement ?

Dans les essais de volontaires sains, le recrutement se fait souvent via des annonces dans la presse ou ailleurs.

Par contre pour les essais en cancérologie, la un essai est proposé à un patient par un médecin, qui peut lui proposer le traitement standard, dont on sait qu'il n'est pas le meilleur, il peut lui proposer un parallèle un essai clinique. Et ça c'est au patient de faire le choix.

Comment un tel accident a-t-il pu se passer à Rennes ?

Il faut attendre les résultats de l'enquête avant de se prononcer. Soit c'était un effet indésirable qui était complètement inattendu, c'est ce qu'il s'était passé en Angleterre il y a 7 ans où les animaux n'avaient pas du tout réagit comme les volontaires, soit il y a un manquement au sein du centre.

Le risque zéro n'existe pas, c'est toujours  la phase 1 la première administration chez l'homme qui est la plus dangereuse, qui se déroule dans des centres qui ont reçu des autorisations particulière. Les autres phases test 2 et 3 sont moins risquées car le médicament a déjà été administré à l'homme. 

, chargée de mission information sur les essais cliniques à la ligue nationale contre le cancer

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

04.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

05.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré

01.

Lady Gaga voudrait que Marisa Tomei joue son rôle

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Arbannais
- 17/01/2016 - 09:09
A un certain moment, il
A un certain moment, il faudra bien une première prise du médicament par un humain. Appelons ça test ou n'importe comment, l'essai sera obligatoire, ou alors quel intérêt la recherche a-t-elle ? Le problème est qu'aujourd'hui, nous refusons toute forme de fatalité.
Anguerrand
- 17/01/2016 - 08:53
Tous les anti douleurs ont progressivement été interdit
Il suffit de qq problèmes dans le monde, pas toujours démontrés pour que ces médicaments soient définitivement retirés du marché au grand regret des patients, et les labos sont souvent honteusement attaqués pour udes centaines de millions. On comprend mieux qu'ils " ouvrent le parapluie". Il n'y a donc plus de médicaments antalgiques valables. Alors merci à ce labo de travailler sur la douleur, aucun progrès n'a jamais pu ete fait sans risque. Est on certain que ce deces est du par cet essai, l'avenir nous le dira.