En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Mashable ; capture d'écran
Le Meilleur des mondes

Et maintenant le porno en réalité virtuelle : des produits "effrayants" de réalisme

Publié le 18 janvier 2016
Les nouvelles expériences de porno en 3D, qui rendent les acteurs plus humains et plus proches de ceux qui visionnent ces vidéos, risquent de ne pas arranger l'addiction qui existe déjà à travers le monde.
Jérémy Collado est journaliste.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérémy Collado
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérémy Collado est journaliste.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les nouvelles expériences de porno en 3D, qui rendent les acteurs plus humains et plus proches de ceux qui visionnent ces vidéos, risquent de ne pas arranger l'addiction qui existe déjà à travers le monde.

Il fallait s'y attendre : la réalité virtuelle a donné au porno un nouvel espace de créativité pour développer ses programmes. Un journaliste de Mashable a ainsi raconté son expérience, au salon d'électronique CES de Las Vegas, après qu'il ait enfilé ses lunettes Samsung Gear VR pour visionner une vidéo de la société Naughty America: "J'ai été transporté dans une chambre à coucher. Allongée devant moi, une jeune star du porno me parlait vulgairement pour me séduire." Sur la vidéo, on voit le journaliste être surpris par la présence de cette jeune femme qui commence à le caresser. Puis il bouge les bras dans tous les sens et éclate de rire alors que la vidéo lui a promis d'expérimenter son premier "plan à trois".

"J'ai baissé les yeux et j'ai vu un corps musclé d'un type. Un type qui n'était pas moi, ai-je pensé d'abord. J'étais troublé. À qui était ce corps alors ? Puis je me suis rendu compte j'étais devenu ce type. La star du porno a amené une autre amie, elles étaient toutes les deux nues, et cette fille a commencé à faire une fellation au type. Enfin, à moi, puisqu'on était maintenant dans un plan à trois vraiment très chaud." Il ajoute : "Les choses sont devenues très bizarres, c'est vraiment la seule chose que je peux dire." C'était pour lui une expérience très immersive, comme s'il était dans l'action, alors qu'il ne l'était pas vraiment, évidemment. "Après une telle expérience, je pense que personne ne pourra retourner dans le porno en deux dimensions. C'est tellement réaliste !", souligne-t-il.

Une journaliste de GQ relatait à peu près la même expérience en octobre 2015, malgré des réticences de départ: "J'ai beau être tech-enthousiaste, le porno en réalité virtuelle me laissait sceptique : “encore une innovation dont on va beaucoup parler, comme les montres connectées ou les google glasses, et que personne ne va acheter“. J'ai retourné ma veste en trente secondes. (…) J'ai trouvé que l'expérience était confortable, avec un super niveau de détail." Si le fond ne change pas (toujours les mêmes scénarios, les mêmes musiques et les mêmes acteurs), la forme était une véritable réussite, disait-elle. "Je suis soulagée d'avoir vu des vidéos gentilles, parce que les trois dimensions rendent les protagonistes plus humains", poursuivait-elle. "Sur un écran classique, on a appris que “c'est du cinéma“. Et c'est toujours du cinéma. Mais la connexion avec les acteurs est bien plus intime, et leurs émotions sont difficiles à ignorer."

"Tout le monde attendait ça dans l'industrie des films pour adultes et maintenant c'est là. Voir c'est y croire", soulignait avec malice la vice-présidente de Naughty America, Lauren S, dans 20 minutes. Voilà une invention qui ne risque pas de faire baisser l'addiction au porno, avec les effets indésirables sur le désir et la libido qu'ils peuvent avoir. Comme l'expliquait un rapport de la Société italienne d'andrologie et de médecine de la sexualité, en 2011, "le porno sur internet tue la sexualité des jeunes hommes." La sur-abondance d'images porno, facilement disponibles en streaming vidéo, provoque en effet une réaction psychologique et naturelle de "goinfrage" qui entraîne un cycle addictif. Or pour maintenir ce cycle, il faut toujours plus, ou toujours plus d'images nouvelles ; ce qui entraîne nécessairement une désensibilisation. Selon le docteur Carlo Foresta, ce phénomène en plusieurs étapes de désensibilisation mène à une baisse de la libido et, dans les cas les plus extrêmes, à l'impuissance. Pas sûr que l'expérience immersive soit donc une bonne nouvelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Attentat au Maroc : ça se complique pour le tourisme

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmf46
- 19/01/2016 - 17:31
@paul emiste
parfaitement exact, le porno a toujours été une réalité virtuelle, dans laquelle les femmes ont toujours envie de etc, ne sont jamais indisposées ou migraineuses, ou les hommes sont comme les scouts "toujours prêts", ou quand elles disent non en fait c'est oui qu'il faut comprendre etc etc sans entrer dans les détails franchement scabreux: sous son apparence hyperréaliste, un film X est en fait aussi conforme à la réalité que, par exemple, un James Bond...j'aurais presque tendance à plaindre les plus jeunes qui peuvent regarder du X sur internet avant même d'avoir des poils au pubis, et qui se font une idée quelque peu faussée de comment çà se passe dans la vraie vie: l'aterrissage est parfois brutal, surtout pour la copine...
Outre-Vosges
- 19/01/2016 - 14:15
Un remède ?
Il aurait fallu mettre cette réalité virtuelle au service des « réfugiés » obsédés sexuels de Cologne.
Paul Emiste
- 19/01/2016 - 08:53
Bof!
Le porno a toujours été une "réalité" virtuelle.