En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 1 heure 36 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 5 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 4 heures 56 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 22 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 23 heures 23 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 1 jour 3 heures
© Taber Andrew Bain / Flickr
Hippocrate contre les technocrates : ce rythme infernal qui pousse les médecins au burn-out
© Taber Andrew Bain / Flickr
Hippocrate contre les technocrates : ce rythme infernal qui pousse les médecins au burn-out
Suicide à l’hôpital Pompidou

Hippocrate contre les technocrates : ce rythme infernal qui pousse les médecins au burn-out

Publié le 12 janvier 2016
Après le suicide d'un médecin à l'hôpital Georges Pompidou, la direction a annoncé un plan d'action qui a pour but de "traiter les situations conflictuelles". Car ce n'est pas tant le soin apporté aux patients qui déséquilibre psychologiquement les médecins hospitaliers, mais les à-côtés : recherche, administration, gestion de conflits.
Pierre Canouï est psychiatre et psychothérapeute, docteur en éthique médicaleet biologique, praticien attaché-consultant à l'hôpital Necker-Enfants Malades, auteur de “Le burn out à l'hôpital : Le syndrome de l'épuisement professionnel”, aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Canoui
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Canouï est psychiatre et psychothérapeute, docteur en éthique médicaleet biologique, praticien attaché-consultant à l'hôpital Necker-Enfants Malades, auteur de “Le burn out à l'hôpital : Le syndrome de l'épuisement professionnel”, aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le suicide d'un médecin à l'hôpital Georges Pompidou, la direction a annoncé un plan d'action qui a pour but de "traiter les situations conflictuelles". Car ce n'est pas tant le soin apporté aux patients qui déséquilibre psychologiquement les médecins hospitaliers, mais les à-côtés : recherche, administration, gestion de conflits.

Atlantico : Fin décembre, un cardiologue de 54 ans s'est suicidé à l'hôpital européen Georges Pompidou (Paris), où il travaillait, en se jetant par la fenêtre d'un étage de l'établissement. Cet acte révèle d'une certaine façon une ambiance délétère et une surcharge de travail des employés au sein de l'établissement. Si le burn-out des médecins généralistes est un phénomène qui commence à être connu, cette triste affaire a montré que ce mal touchait aussi les médecins hospitaliers. Est-ce une tendance récente ?

Pierre Canoui : Non, cela fait longtemps que le taux de suicide des médecins hospitaliers est supérieur au taux de la population normale.

On a commencé à parler du burn-out à partir des années 1950. On utilisait alors le terme de "dépressions d'épuisement". Puis les symptômes ont été précisés dans les années 1970. C'est d'abord chez les infirmières et les aides-soignantes que le mal a été diagnostiqué, puis chez les médecins généralistes. Dans les années 2000, l'Ordre des médecins s'est même beaucoup inquiété d'une vague de suicides dans le Var et a mis en place un numéro vert pour éviter de tels drames.

Comment expliquer que les médecins hospitaliers soient surmenés au point de faire des burn-out, allant parfois jusqu'au suicide ?

Il faut savoir que les chefs de service hospitalier sont soumis à des exigences et des demandes extrêmement compliquées. Il y a le soin bien sûr. Ensuite, il y a la recherche et les publications d'articles scientifiques nécessaires pour progresser dans la hiérarchie hospitalière. Enfin, ils ont aussi la charge de la gestion administrative et financière de leur service, chose pour laquelle la plupart ne sont pas formés, le tout sous la coupe de leur directeur d'hôpital.  Il leur faut donc deux voire trois temps pleins pour réaliser tout ce qu'ils ont à faire, sachant qu'à l'hôpital public, on est chef de service à vie, c'est donc difficile de voir le bout du tunnel. J'ai beaucoup de collègues qui sont chefs de service et qui me disent qu'ils ont envie d'arrêter de l'être.

Pour ce qui est des simples médecins hospitaliers, ils doivent également compléter le soin par de la recherche. Ils sont notés à ce sujet, et ils la font en dehors de leurs heures de travail (durant la nuit, le dimanche, les vacances), délaissant leurs sphères familiales et amicales. Ensuite, ils sont souvent pris dans des conflits internes avec leurs collègues, des conflits de personnes ou de pouvoir, qui peuvent être extrêmement violents et destructeurs, comme l'a révélé l'affaire du suicide à Georges Pompidou - l'hôpital est un véritable volcan de susceptibilités -. Enfin, ils sont quand même amenés à gérer des problèmes médicaux difficiles, car ils sont le dernier rempart avant la mort, et beaucoup souffrent d'un manque de reconnaissance de la part des patients ou de leurs collègues.

Quels sont les signes annonciateurs d'un burn-out ?

Les gens en burn-out sont en général des travailleurs épuisés, qui expriment la volonté de quitter leur métier, mais qui n'y arrivent pas car ils restent passionnés par ce qu'ils font et sont sur-investis.

Mais attention, il n'y a pas qu'un seul burn-out : chaque profession développe des burn-out qui leur sont propres. Des infirmières en burn-out n'auront pas les mêmes symptômes qu'un médecin, qu'un journaliste ou qu'un cadre administratif par exemple.

Pour ce qui relève du burn-out du médecin hospitaliers, il y a des signes qui ne trompent pas :

  • Le présentéisme au travail, qui devient beaucoup trop important, avec des médecins qui n'arrivent plus à quitter l'hôpital.

  • Une difficulté à créer du lien avec les autres qui s'installe, une perte d'empathie. C'est ce qu'on appelle la dépersonnalisation de la relation.

  • L'absence d'efficacité des vacances et du repos. Ces médecins en difficulté sont sans cesse en train de réfléchir, ils n'arrivent plus à couper et à se reposer.

Est-ce plus difficile de détecter un épuisement professionnel chez les médecins que chez un patient lambda ?

Oui, déjà parce que entre collègues, le sujet reste encore complètement tabou. On commence a en parler chez les infirmières, mais les médecins n'osent pas demander de l'aide, ils ne feront jamais l'effort d'aller voir un psychologue de leur propore initiative ou de prendre le temps de s'auto-diagnostiquer.

Ensuite parce que c'est tout simplement encore considéré comme une faiblesse de se sentir dépassé, surtout lorsque l'on occupe des postes avec d'aussi grandes responsabilités. A l'hôpital public, on se sent investit d'une manière plus importante qu'ailleurs, parce qu'on sait qu'on doit trouver la solution pour le patient et que l'on est sa dernière chance.

Pour toutes ces raisons, le burn-out chez les médecins hospitaliers est encore complètement sous-diagnostiqué. Le suicide du médecin du centre Pompidou n'est que la partie immergée de l'iceberg.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires