En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 14 heures 19 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 3 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 17 heures 31 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 15 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 20 heures 22 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 20 heures 45 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 21 heures 20 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 21 heures 38 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 14 heures 44 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 17 heures 46 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 18 heures 43 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 20 heures 51 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 12 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 21 heures 42 min
Bonnes feuilles

Les produits industriels présentent un danger pour notre santé : encore 3000 additifs restent non réglementés

Publié le 03 janvier 2016
Notre alimentation a changé en quelques décennies et les produits industriels ont envahi nos assiettes et modifié nos comportements. Transformés, remplis d'additifs et de conservateurs, flanqués d'une liste d'ingrédients impossible à déchiffrer, ces produits reflètent le mal de notre siècle : une course effrénée vers la rentabilité maximale, au détriment de notre capital santé. Après avoir exposé sa démarche de vie et démêlé le vrai du faux en matière de communication alimentaire, Stéfane Guilbaud propose un guide pratique et simple Extrait de "Je ne mange pas de produits industriels", de Stéfane Guilbaud, aux éditions Eyrolles 1/2
Stéfane Guilbaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ancien formateur en changement de comportements alimentaires et spécialiste en marketing visuel, Stéfane Guilbaud est un fervent défenseur de la désobéissance alimentaire. Aujourd'hui auteur et conférencier, il sensibilise un large public aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Notre alimentation a changé en quelques décennies et les produits industriels ont envahi nos assiettes et modifié nos comportements. Transformés, remplis d'additifs et de conservateurs, flanqués d'une liste d'ingrédients impossible à déchiffrer, ces produits reflètent le mal de notre siècle : une course effrénée vers la rentabilité maximale, au détriment de notre capital santé. Après avoir exposé sa démarche de vie et démêlé le vrai du faux en matière de communication alimentaire, Stéfane Guilbaud propose un guide pratique et simple Extrait de "Je ne mange pas de produits industriels", de Stéfane Guilbaud, aux éditions Eyrolles 1/2

La question de savoir si notre alimentation nous rend malde est récurrente et sujette à caution, selon que l'on place le curseur côte fabricant ou coté consommateur. D'aucuns considèrent que les militants contre la malbouffe ne sont que des alarmistes, des orthorexiques fragiles, oubliant toutes les prouesses que les ingénieurs agornomes réalisent chaque jour pour les nourrir (bien qu'on ne leur ait, en définitive, rien demandé). 

Jamais, dans cette société hygéniste, vous ne mourrez à table à cause d'une barre céréales, d'une pate à tartiner ou d'iune boisson. Notre bourriture considérée comme saine, propre et hygénique n'a rien à se reprocher. Si les produits que nosu ingérons avaient une quelconque toxicité, la fameuse DJA, la dose journalière autorisée, serait censée nous protéger de tout abus industriel.

En réalité, c'est beaucoup plus complexe que cela. La DJA est une unité que certains scientifiques contestent en évoquant la multiplication des aliments contenant des additifs dans notre alimentation. Ils déplorent que cette systématisation rende l'absortion bien plus fréquente que prévu. La citation de Paracelse est même souvent évoquée : "C'est la dose qui fait le poison. Le réel problème selon le professeur Narbonne c'est qu'elle est basée sur une étude pivot tenant compte de l'effet le plus sensible pour une exposition pendant la vie entière. Or il peut y avoir plusieurs effets tout au long de la vie."

Erik Millstone, professeur de "Science Policy" ou politique scientifique, à l'université britannique du Sussex, a une vision plus tranchée sur le sujet. Pour lui, la DJA est une conception commerciale et politique déguisée en validation scientifique. Il remet même en cause le seuil de sécurité de cette DJA, qui consiste à viser une dose cent fois plsu faible que la dose minimale. Nous conjuguons des dizaines et des dizaines d'additifs alimentaires industriels par jour dont personne n'a mesuré les effets à long terme, tellement les combinaisons et interactions possibles sont nombreuses. Le docteur Laurent Chevallier, consultant en nutrition au CHU de Montpellier et président de la commission alimentaire du Réseau environnement santé, souhaiterait que les additifs soient mieux encadrés et étudiés. L'absence totale d'études sur les effets combinatoires l'interpelle : "Quand on prescrit un médicament, on tient pourtant compte des interactions."

Aujourd'hui ont été réglementés environ 400 additifs, mais 3000 restent tout simplement non réglementés. Parmi eux, les arômes, magnifiques artifices gustatifs que la Commision européenne a, jusqu'à ce jour, bien du mal à agréger à un dispositif alimentaire.

Extrait de "Je ne mange pas de produits industriels - Haro sur la malbouffe !", de Stéfane Guilbaud, publié aux éditions Eyrolles, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
nicolas.loubier
- 03/01/2016 - 20:20
Merci de relire avant de poster !
"Notre bourriture" , "que nosu ingérons" , " fois plsu faible"