En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat.
Protestation

Le Zuisme, cette religion qui a rassemblé des milliers d'adeptes en quelques semaines et incarne un vent de révolte en Islande

Publié le 11 décembre 2015
Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.

De nombreux islandais ne souhaitent plus s'acquitter de la redevance annuelle de 73 euros qui sert à subventionner les cultes dans leur pays. En signe de protestation, des milliers d'entre eux se sont convertis au Zuisme, une religion vieille de 4 000 ans qui vénère d'anciens dieux sumériens. Plus de 3100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes depuis seulement quelques semaines.

Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat. Tous souhaitent l'abrogation de cette taxe prévue par la loi islandaise, qui impose aux citoyens de signaler leurs orientations religieuses à l'état. "Ceux qui ne sont pas affiliés, ou qui appartiennent à des cultes non répertories se retrouvent à payer une taxe plus importante", souligne Sveinn Thorhallsson, un porte-parole de l'Eglise zuiste. 

Un impôt dont doivent s'acquitter tous les citoyens sans exception, y compris ceux qui ne se revendiquent d'aucun culte. "Les zuistes exigent également que le recensement confessionnel des citoyens par le gouvernement soit aboli" explique l'Eglise zuiste sur son site internet. L'organisation promet surtout à ses récents adeptes de leur reverser le montant de la redevance. 

"Le Zuisme est une organisation religieuse que ses membres utilisent comme une plate-forme, afin de pratiquer la religion ancienne du peuple de Sumer. Les zuistes soutiennent pleinement la liberté de culte pour tous. L'objectif principal de l'organisation est de faire abroger par le gouvernement toute loi qui accorde un privilège, notamment financier, à des organisations religieuses. Par ailleurs, les zuistes exigent le retrait du registre religieux tenu par le gouvernement", peut-on également lire sur le site de l'organisation. 

Mais le fisc islandais a rapidement annoncé une parade face à ce nouvel engouement religieux, promettant que toute redistribution serait à son tour taxée. Plusieurs hommes politiques islandais veulent également rayer l'Eglise zuiste de la liste des religions officiellement reconnues en Islande, qui sont au nombre de 40 depuis 2013.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 12/12/2015 - 11:11
Suffit de payer la dîme
dans son église si l'on y tient vraiment, et laisser ces impôts religieux d'un autre âge. Le clergé libéral et post-moderne y est attaché, car le nombre de croyants, pratiquants qui attestent leur foi est évidemment plus réduit. Si il n'y a plus d'impôt ce ne sont pas leur "pseudo membres" non pratiquants ou athées qui donneront quoi que ce soit et ceci dit; cela est juste et bon. C'est aussi le problème de l'Allemagne et des autres pays nord européens.