En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat.
Protestation
Le Zuisme, cette religion qui a rassemblé des milliers d'adeptes en quelques semaines et incarne un vent de révolte en Islande
Publié le 11 décembre 2015
Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.

De nombreux islandais ne souhaitent plus s'acquitter de la redevance annuelle de 73 euros qui sert à subventionner les cultes dans leur pays. En signe de protestation, des milliers d'entre eux se sont convertis au Zuisme, une religion vieille de 4 000 ans qui vénère d'anciens dieux sumériens. Plus de 3100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes depuis seulement quelques semaines.

Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat. Tous souhaitent l'abrogation de cette taxe prévue par la loi islandaise, qui impose aux citoyens de signaler leurs orientations religieuses à l'état. "Ceux qui ne sont pas affiliés, ou qui appartiennent à des cultes non répertories se retrouvent à payer une taxe plus importante", souligne Sveinn Thorhallsson, un porte-parole de l'Eglise zuiste. 

Un impôt dont doivent s'acquitter tous les citoyens sans exception, y compris ceux qui ne se revendiquent d'aucun culte. "Les zuistes exigent également que le recensement confessionnel des citoyens par le gouvernement soit aboli" explique l'Eglise zuiste sur son site internet. L'organisation promet surtout à ses récents adeptes de leur reverser le montant de la redevance. 

"Le Zuisme est une organisation religieuse que ses membres utilisent comme une plate-forme, afin de pratiquer la religion ancienne du peuple de Sumer. Les zuistes soutiennent pleinement la liberté de culte pour tous. L'objectif principal de l'organisation est de faire abroger par le gouvernement toute loi qui accorde un privilège, notamment financier, à des organisations religieuses. Par ailleurs, les zuistes exigent le retrait du registre religieux tenu par le gouvernement", peut-on également lire sur le site de l'organisation. 

Mais le fisc islandais a rapidement annoncé une parade face à ce nouvel engouement religieux, promettant que toute redistribution serait à son tour taxée. Plusieurs hommes politiques islandais veulent également rayer l'Eglise zuiste de la liste des religions officiellement reconnues en Islande, qui sont au nombre de 40 depuis 2013.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Acte XIX des Gilets jaunes : pourquoi les médias peinent à trouver le bon dosage en matière de diffusion des images de violence
06.
Julie Gayet a touché un petit pactole après la révélation de sa relation avec François Hollande
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : une (super) puissance militaire ?
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 12/12/2015 - 11:11
Suffit de payer la dîme
dans son église si l'on y tient vraiment, et laisser ces impôts religieux d'un autre âge. Le clergé libéral et post-moderne y est attaché, car le nombre de croyants, pratiquants qui attestent leur foi est évidemment plus réduit. Si il n'y a plus d'impôt ce ne sont pas leur "pseudo membres" non pratiquants ou athées qui donneront quoi que ce soit et ceci dit; cela est juste et bon. C'est aussi le problème de l'Allemagne et des autres pays nord européens.