En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 14 heures 15 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 15 heures 50 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 19 heures 12 sec
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 23 heures 16 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 8 heures
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 9 heures
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 11 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 15 heures 1 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 17 heures 17 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 20 heures 43 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 22 heures 14 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 23 heures 42 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 10 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 14 heures
© Pixabay
© Pixabay
Politico..nnectée

Connaissez-vous ces applications civiques ? L’heure de l’ubérisation des partis a sonné

Publié le 09 décembre 2015
Le baromètre de confiance du CEVIPOF indiquait en février que 9 /10 français exprimaient leur défiance vis à vis des partis politiques. Si la démocratie représentative peut-être critiquée et remise en question, des outils connectés permettent aujourd'hui aux citoyens de s'exprimer directement. Des jeunes entrepreneurs se sont lancés dans la création d'applications, telles que LaPrimaire.org et Gov.
David Guez est l’initiateur de LaPrimaire.org et Avocat au barreau de Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-Alexandre Teulié, 45 ans, haut-fonctionnaire et dirigeant d'entreprises a co-fondé GOV en 2014 avec Bobby Demri. Il a aussi fondé en 2012 Sustain-Able, un cabinet de stratégie destiné à mettre le développement durable à la portée des PME avec...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Guez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Guez est l’initiateur de LaPrimaire.org et Avocat au barreau de Paris.
Voir la bio
Pierre-Alexandre Teulié
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-Alexandre Teulié, 45 ans, haut-fonctionnaire et dirigeant d'entreprises a co-fondé GOV en 2014 avec Bobby Demri. Il a aussi fondé en 2012 Sustain-Able, un cabinet de stratégie destiné à mettre le développement durable à la portée des PME avec...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le baromètre de confiance du CEVIPOF indiquait en février que 9 /10 français exprimaient leur défiance vis à vis des partis politiques. Si la démocratie représentative peut-être critiquée et remise en question, des outils connectés permettent aujourd'hui aux citoyens de s'exprimer directement. Des jeunes entrepreneurs se sont lancés dans la création d'applications, telles que LaPrimaire.org et Gov.

Atlantico : Quelle a été l’origine de votre démarche?

David Guez : C’est pour répondre à la frustration électorale des citoyens français qui nous avons souhaité créer LaPrimaire.org. Les Français cultivent, en effet, un goût prononcé pour le débat politique, mais, dans le même temps, ils sont de plus en plus nombreux à s’abstenir, à voter blanc ou contraints de voter davantage par dépit que par adhésion au moment des rendez-vous électoraux. En février dernier, le baromètre de confiance du CEVIPOF nous apprenait que 9 /10 français exprimaient leur défiance vis à vis des partis politiques. Cette distorsion entre l’appétence pour la politique et le rejet d'une grande partie des politiques actuels crée cette frustration électorale. Et, selon nous, cette dichotomie s’explique notamment par l’impossibilité pour les électeurs de choisir réellement les candidats pour lesquels ils sont appelés à voter. 

Pierre-Alexandre Teulié : Cette défiance généralisée à l'égard de la politique a été manifeste pendant les printemps arabes en 2011 et en fut la manifestation la plus visible. La poussée des votes extrêmes dans le monde occidental procède d’ailleurs du même phénomène. GOV a ainsi recueilli plus de 800.000 opinions en trois semaines de campagne et 20 des 27 candidats se sont mis à utiliser l’appli ou à y soumettre leurs propositions électorales. Avec plus de trois millions et demi d'opinions exprimées et près de 25.000 débats postés par la communauté, le phénomène s'enracine désormais en France.

Vos solutions numériques permettraient-elles de combler le fossé entre les élites et les citoyens?

David Guez : Aujourd’hui, le casting des élections est préétabli par les partis politiques (candidats désignés par les bureaux politiques ou bien via des primaires dans le meilleur des cas, mais le choix même des candidats reste impossible). Il y a un réel problème de renouvellement de la classe politique qui demeure un milieu clôt et prisonnier d'une logique de réélection et de cumul des mandats. Auparavant, les partis étaient un lieu d’échanges, de débats, de synthèse ; aujourd’hui ce sont quasi uniquement le moyen de financement des campagnes électorales. 

Enfin, le nombre d’adhérents déclarés par les principaux partis politiques (LR, PS, FN) représente environ 0,5% de la population française et pourtant c’est cette petite part de la population qui choisit les candidats malgré leur faible représentativité. Partant de ce constat, nous avons décidé d'organiser une primaire ouverte en 2016 pour rendre les élections réellement, démocratiques : ré-impliquer les citoyens dans la vie politique, donner un vrai choix de candidats aux Français et restaurer la confiance entre les citoyens et leurs représentants.

Pierre-Alexandre Teulié : Le monde politique ressemble à celui des taxis avant l'arrivée d'Uber. Défiance généralisée, perte de clientèle et recours à de vieilles recettes pour tenter de limiter les dégâts. Avec GOV, comme avec Uber, de nouvelles solutions se dessinent pour rendre les gens maîtres de leur destin. Les chauffeurs de taxi ont du s'adapter dans la douleur à cette nouvelle concurrence. Les politiques auront ils la sagesse de le faire avant d'être balayés par les urnes ?En permettant à ses utilisateurs de noter les politiques et de proposer les débats sur lesquels la communauté réagit, GOV souhaite contraindre les dirigeants à intégrer cette expression populaire dans leurs décisions.

Comment fonctionne vos outils numériques respectifs ? 

David Guez : La primaire est ouverte à toutes les personnes et toutes les idées. quels que soient les tendances politiques. La seule limite: respecter les principes et les valeurs de la République. La plate-forme n’est pas encore ouverte, elle le sera à partir de février 2016. La primaire comprendra 4 phases principales : identification des candidats, préparation et échange avec les citoyens, sélection et vote. Les candidats peuvent être issus de la société civile ou des partis, sous réserve pour ces derniers de se mettre en congés de leur parti s'il y exercent des responsabilités. Nous sommes organisés sous forme d'association Loi 1901, agissons bénévolement et notre financement repose uniquement sur les dons. Nous revendiquons d'ailleurs une totale transparence et toutes nos données (inscrits, dépenses etc.) figurent sur notre site web. Nous sommes strictement indépendants et fournissons uniquement un outil technologique dont tout citoyen peut se saisir.

Pierre-Alexandre Teulié : Je vais prendre un exemple concret et récent pour mieux faire comprendre comme GOV fonctionne. A l'occasion de la COP21, GOV a lancé avec le groupe d'affichage Clear Channel, une campagne nationale digitale imaginée par l'agence Fred & Farid. Elle vise à mobiliser les citoyens, en relayant en temps réel leurs propositions en matière de climat sur plus de 2000 panneaux digitaux dans toute la France. Et pour la première fois, les gens peuvent voter dans la rue grâce aux dispositifs tactiles équipant une partie de ces panneaux. Désireuses de montrer aux gens qu'elles les écoutent, de nombreuses personnalités participent désormais quotidiennement à ces débats à l'image d'Alain Juppé, Emmanuel Macron, Christine Lagarde, François-Henri Pinault, Pierre Gattaz, Arash Derambarsh ou Tristan Lecomte.

Avez-vous eu des réactions de politiques ? quel est le profil de vos membres?

David Guez : Les petits partis ont réagi positivement car c’est une interface où ils peuvent s’exprimer et monter leur existence. Nous recevons également de nombreux soutiens, pour l'instant non officiels.

Pierre-Alexandre Teulié : Avec plus de 50000 membres, la communauté des Goveurs reflète l'ensemble des sensibilités politiques. Invités à donner leurs affinités lorsqu'ils renseignent leur profil, les utilisateurs bénéficient d’une restitution immédiate et gratuite des statistiques de votes, par sexe et par affinité politique au niveau national et local. Leurs prévisions touchent juste et il y a quinze jours déjà, ils étaient 28% à déclarer être prêts à voter front national pour faire changer les choses... 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires