En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Pixabay
Bonnes feuilles
Hostiles à la religion, à gauche et très méfiants à l’égard de l’économie de marché... Que pensent les penseurs français aujourd'hui ?
Publié le 05 décembre 2015
Science, économie, politique, religion, à travers un sondage auprès de 2 000 enseignants-chercheurs français, toutes disciplines confondues, cet ouvrage analyse les opinions et valeurs des universitaires, à l’heure où ceux-ci participent aux débats publics et politiques et forment une grande partie des élites du pays. Extrait de "Que pensent les penseurs ?", de Abel François et Raul Magni-Berton, publié chez PUG (Presses Universitaires de Grenoble) (1/2).
Abel François est maître de conférences à l’université de Strasbourg et professeur à l’École de Management Strasbourg (LARGE).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raul Magni-Berton est actuellement professeur de science politique à Sciences Po Grenoble. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abel François
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abel François est maître de conférences à l’université de Strasbourg et professeur à l’École de Management Strasbourg (LARGE).
Voir la bio
Raul Magni-Berton
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raul Magni-Berton est actuellement professeur de science politique à Sciences Po Grenoble. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Science, économie, politique, religion, à travers un sondage auprès de 2 000 enseignants-chercheurs français, toutes disciplines confondues, cet ouvrage analyse les opinions et valeurs des universitaires, à l’heure où ceux-ci participent aux débats publics et politiques et forment une grande partie des élites du pays. Extrait de "Que pensent les penseurs ?", de Abel François et Raul Magni-Berton, publié chez PUG (Presses Universitaires de Grenoble) (1/2).

Il ressort de notre étude plusieurs tendances fortes, qui distinguent les scientifiques de l’ensemble de la population. Les universitaires sont avant tout hostiles à la religion, orientés politiquement à gauche et très méfiants à l’égard de l’économie de marché. Bien entendu, leurs opinions sur la science varient fortement selon leur domaine de recherche mais, quelle que soit leur discipline, ils gardent des attitudes religieuses, politiques et économiques spécifiques. Ce sont ces spécificités que ce livre vise à décrire et à expliquer.

Cette question des valeurs et des opinions des universitaires et chercheurs dépasse le cadre du milieu académique et a des répercussions pour l’ensemble de la société pour plusieurs raisons. En premier lieu, le lien entre recherche, innovation et croissance a été mis en évidence depuis longtemps. Or l’activité de recherche est nécessairement influencée par les opinions et valeurs de ses propagandistes. Mieux les connaître c’est donc mieux connaître les ressorts, les motivations des acteurs de la recherche, ainsi que les mérites et les limites de leur capacité à juger des innovations et transformations sociales. Ensuite, les universitaires et une grande partie des chercheurs ont une activité de formation dans le supérieur, quel que soit le lieu de cette formation au sein des universités ou des écoles. Au-delà de la neutralité scientifique, les valeurs et opinions des enseignants du supérieur peuvent intervenir dans leurs enseignements et dans les décisions au sein des organes de direction des établissements. Enfin, en tant qu’experts, les universitaires et les chercheurs sont régulièrement invités à participer au débat public, soit par des apparitions médiatiques avec une parole publique soit par la production d’expertises pour l’administration, des associations ou des entreprises. Au final, une meilleure connaissance des valeurs, croyances et opinions des universitaires, nous aide à mieux comprendre indirectement leur activité de recherche, tant sa forme et son volume que ses contenus, ainsi qu’à mieux appréhender les choix d’enseignements et d’organisation de l’enseignement et de la recherche, mais aussi à mieux étudier les prises de position publique de ces experts.

Extrait de "Que pensent les penseurs ? - Les opinions des universitaires et scientifiques français", de Abel François et Raul Magni-Berton, publié chez PUG (Presses Universitaires de Grenoble), 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
PUG, bonnes feuilles
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
04.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
La droite après Les Républicains
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 05/12/2015 - 16:39
La gauche hostile aux religions sauf...
a l'islam qu'elle dorlote en donnant toujours raison à ces derniers, ( voir Hidalgo) par contre les crèches traditions bien ancrées doivent disparaître.ce pouvoir veut détruire tout ce qui a fait la France et nos plus beaux moments, au profit d'une religion en contradiction avec nos Valeurs, voire de nos lois.