En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 12 min 11 sec
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 3 heures 54 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 11 heures 5 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 12 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 23 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 16 heures 52 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en passant des énergies fossiles

il y a 53 min 3 sec
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 3 heures 59 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 11 heures 54 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 13 heures 30 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 16 heures 17 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 17 heures 32 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 19 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 20 heures 36 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 21 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Terreur

Attaques terroristes à Paris : affaibli en Syrie, comment l'Etat islamique cherche désormais à terrifier l'Europe pour exister

Publié le 14 novembre 2015
Plusieurs attaques ont éclaté en plein Paris Vendredi soir, le bilan le lendemain s'élevait à 128 morts. L’État islamique a revendiqué Samedi midi dans un communiqué ces attentats. Alors qu'il est déstabilisé en Syrie, l'E.I. cherche désormais tous les moyens pour exister.
Alain Chouet est un ancien officier de renseignement français.Il a été chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE de 2000 à 2002.Alain Chouet est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam et le terrorisme. Son dernier livre, "Au coeur des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Chouet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Chouet est un ancien officier de renseignement français.Il a été chef du service de renseignement de sécurité de la DGSE de 2000 à 2002.Alain Chouet est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam et le terrorisme. Son dernier livre, "Au coeur des...
Voir la bio
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs attaques ont éclaté en plein Paris Vendredi soir, le bilan le lendemain s'élevait à 128 morts. L’État islamique a revendiqué Samedi midi dans un communiqué ces attentats. Alors qu'il est déstabilisé en Syrie, l'E.I. cherche désormais tous les moyens pour exister.

Atlantico : Que sait-on à cette heure-ci sur la nature de ces attaques, et l'auteur de ces actes ?

Alain Chouet : Les médias ont largement rendu compte de la nature des attaques qui mettent en jeu pour la première fois en France des professionnels de la violence à détermination kamikaze, ce qui n’était pas le cas d’amateurs comme Sid Ahmed Ghlam, le tireur du Thalys ou « l’homme au couteau ». Quant à l’identification des assaillants, il est prématuré de se prononcer même si, d’après des témoignages convergents, il semble qu’ils étaient Français ou résidents de longue date en France.

Alain Rodier : Daesh a revendiqué les attentats de Paris et de la Seine St Denis du vendredi 13 novembre soir. Sans entrer dans le détail, une première analyse de ce texte diffusé en (bon) français permet de dire qu'il est crédible. Ce fait est important car il convient de déterminer qui est vraiment derrière ces actions terroristes. A savoir que ceux dirigés contre Charlie Hebdo en janvier de cette année étaient le fait d'Al-Qaida "canal historique" via sa filiale yéménite, Al-Qaida dans la Péninsule Arabique (AQPA). En effet, au moins un des deux frères Kouachi avait effectué un stage de formation au Yémen. Certes, Amedy Coulibaly, l'auteur de la mort d'une policière municipale et d'un agent de la voirie puis de l'action terroriste dirigée contre l'Hypercasher porte de Vincennes s'est revendiqué de Daesh mais aucune déclaration officielle n'est venue confirmer les dires de ce pistolero recruté par les frères Kouachi qui l'avaient connu en prison.

Depuis plusieurs mois, les menaces pesaient sur tout le pays, et plus particulièrement sur la capitale. S'attendait-on à des attentats d'une telle ampleur ?

Alain Chouet : Cela fait presque un an que les services de renseignement agitent le drapeau d'alerte pour essayer de faire comprendre que, le jour ou l'EI perdrait pied militairement sur le terrain, il dégénérerait stratégiquement (comme al-Qaïda dans la période 1998-2001) et dériverait vers ce genre d'action pour continuer de conserver une crédibilité, d'exister politiquement et de recevoir des soutiens extérieurs.

Nous sommes arrivés à ce point.

Que doit-on retenir de ces attaques ? Qu'est-ce que cela veut dire de la stratégie de l’État islamique en Occident ? Que cherchent-ils ?

Alain Chouet : En affaiblissant réellement sur le terrain les forces militaires de l’Etat islamique et de différents groupes djihadistes, l’intervention conjuguée des forces russes en Syrie et kurdes en Irak contraint les responsables politiques et militaires salafistes à revoir leur dispositif et à manifester une capacité de nuisance « universelle ». Les attentats de Paris s'inscrivent dans la continuité de l’attentat contre l’avion russe en Egypte, des attentats anti-chiites de Beyrouth et Baghdad et sont sans doute le prélude à d’autres attentats dans les pays occidentaux membres de la coalition. Affaibli sur le terrain, l’Etat islamique va tenter de susciter des tensions violentes et un mur de haine entre les communautés musulmanes résidant en Europe et les pays d’accueil. Le meilleur moyen d’y parvenir est de contraindre ces pays d’accueil à des mesures coercitives difficiles à différencier et à moduler contre les communautés musulmanes.

Alain Rodier : Cela semble accréditer la thèse du changement de stratégie de Daesh. En effet, ce mouvement salafiste-djihadiste concentrait ses efforts sur la guerre qu'il mène sur son berceau syro-irakien et dans ses "provinces" (wilayat) Sinaï, libyenne, nigériane et afghane. Le tournant semble être marqué par les attentats récents dirigés contre l'Airbus russe de Charm-el-Cheikh (information sûre à 90%) et celui contre le Hezbollah libanais à Beyrouth. Cela est très inquiétant car cela préfigure vraisemblablement une série d'autres actions terroristes de par le monde. Daesh veut "exister" via ces opérations destinées à terroriser ses ennemis "impies".

Il faut être convaincu d'une chose : la France est en guerre contre les organisations salafiste-djihadistes (Al-Qaida "canal historique" et Daesh) et il convient que nos concitoyens en soient persuadés. Cela va influer sur la vie de tous les jours et aura, en particulier un impact économique dont la société se serait bine passée. Nous sommes attaqués et la riposte doit être à la mesure de l'agression -les combats politico-politiciens typiquement franchouillards doivent pour une fois être mis au moins temporairement en arrière-plan-. Et surtout, point de fatalisme, il faut "résister" comme les Britanniques l'ont glorieusement fait contre les bombardements nazis de 1941.

Quelles réponses possibles la France pourra t-elle donner ? Peut-on s'attendre à un renforcement de la coalition avec la Syrie ?

Alain Chouet : Même si ses citoyens n’en avaient pas clairement conscience parce que les choses se passent loin, la France est en guerre sur plusieurs fronts au Sahel et au Moyen Orient. Elle en subit les conséquences mais ne peut décréter l’état de guerre sur son propre sol sans faire le jeu des djihadistes. Dans la mesure où on ne peut mettre un gendarme derrière chaque citoyen, la menace perdurera autant qu’existeront en Syrie, en Irak, au Sahel de vastes zones contrôlées par les criminels islamistes. Il est donc plus que jamais urgent de mettre fin à l’existence de ces zones de non-droit et à y rétablir l’autorité d’Etats responsables même si leur système politique ne nous satisfait pas.

 

Dans son communiqué, l’État islamique met en garde en écrivant que "ce n'est que le début de la tempête". La guerre est-elle clairement déclarée ?

Alain Chouet : Il y a une part de rhétorique dans cette affirmation. Les responsables de l’EI ne vont évidemment pas dire : « On vous a frappés très fort et on s’arrête là ». En vue de mobiliser leurs partisans et de faire basculer en leur faveur les esprits faibles, ils ont tout intérêt à maintenir leur pression terroriste beaucoup plus facile à mettre en œuvre que des ripostes militaires sur le terrain et beaucoup plus mobilisatrices en direction de l’ensemble du monde musulman.

Oui, la guerre est déclarée, mais elle n’a pas été déclarée aujourd’hui. Elle existe depuis que nous avons toléré, et parfois encouragé, l’existence de bandes armées salafistes et elle continuera tant que nous ne les aurons pas éradiquées par une démarche collective et résolue associant nos partenaires des pays arabes et musulmans.

Alain Rodier : Afin de prendre un peu de recul, il convient de noter que Daesh subit certains reculs sur le front syro-irakien. Il serait toutefois faux d'affirmer qu'il est en passe d'être vaincu. Tout au plus, il n'est plus en "odeur de victoire". Ce fait est très important car il peut ternir engouement que connaît le mouvement depuis sa création en juin 2014. Or, Daesh est très dépendant de l'apport de volontaires étrangers qui viennent renforcer ses rangs estimés entre 30 000 à 50 000 combattants, ce qui est peu pour contrôler l' "État" Islamique (EI). Déclencher une vague de terreur à l'étranger (en dehors du foyer syro-irakien) lui permet d'exister.

Vous expliquez que l'Etat islamique est affaibli en Syrie. Peut-on imaginer qu'il cherche alors à affecter l'Europe à travers les flux de réfugiés ?

Alain Chouet : Jusqu'à présent, l'Etat Islamique ne s'est pas encore servi des ces flux migratoires, car ils représentaient trop de risques pour eux. En revanche, maintenant que l'Etat islamique perd de plus en plus de terrain et se sent attaqué, il se peut qu'il cherche à utiliser tous les moyens pour exister, et cela va se révéler être de plus en plus compliqué.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 14/11/2015 - 15:48
Attentats à Répétition ?
Huit kalachnikov ont fait 128 morts + des blessés graves qui vont mourir.,Combien reste-t-il en France, d'islamistes et de kalachnikov ? des milliers ! François Hollande pourra encore nous amuser quelques jours avec ses condoléances et ses déclarations martiales… mais il finira très vite par nous lasser ! Seule solution, à très court terme : retrait total de la France, laisser les chiites et les sunnites s’entre-tuer tranquillement ! Ou accepter la mort de milliers de français dans des attentats à répétition ? La Russie, les chiites (Iran) et les sunnites (Pakistan) disposent de l'arme nucléaire, s'ils le souhaitent...