En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
Rien que ça !
Chicha, piscine gonflable et système "chromecast" : les objets improbables dont disposait un détenu dans sa cellule de prison
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Le chant du périnée" : Une conférence musicale pianotée par André Manoukian

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"La fin de l’individu ; voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle" de Gaspard Keonig : Bientôt la naissance d’une intelligence égale à celle de l’Homme ?

il y a 8 heures 9 min
light > Media
Franche rigolade
Johson, Trudeau et Macron se moquant de Trump à l'Otan : SNL recrée la vidéo et parodie les trois chefs d'Etat
il y a 8 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
(Lourdes) peine
Mélenchon condamné à trois mois de prison avec sursis : le président de LFI dénonce un "cirque médiatico-judiciaire"
il y a 9 heures 47 min
décryptage > Economie
Visions critiques

Critiques intelligentes de la nouvelle finance

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Défense
Manipulation ?

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Economie
Mauvais résultats

Les mauvais chiffres de l’industrie réveillent les craintes sur la croissance allemande

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

« Jamais autant de gens n’auront dû autant à si peu ! »

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Europe
L’Union fait les faibles

Meurtre de Daphné Caruana : Malte ou le révélateur d’une certaine faillite (morale) européenne

il y a 12 heures 38 min
pépites > Economie
Fraude
E-commerce : Fraude à la TVA massive découverte par Bercy
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Berlin 33" de Sébastien Haffner : Seul (en scène et dans la salle) face à Hitler

il y a 8 heures 15 min
pépites > Politique
Oupsi
Retraites : Jean-Paul Delevoye avait oublié de faire état de ses liens étroits avec le monde de l'assurance
il y a 9 heures 25 min
décryptage > Santé
Vraie viande, fausse viande, même combat

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Faits divers
Voulez-vous mourir comme lui ?

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

il y a 11 heures 32 min
décryptage > Style de vie
Développement personnel

Et si les routines du matin n’étaient pas vraiment la recette pour une vie épanouie

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Economie
Mauvaise idée ?

« Reprendre » la dette des hôpitaux, après celle de la SNCF, par l’État : c’est pour la faire… reprendre de plus belle ?

il y a 11 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Faut-il avoir peur des applications que nous chargeons sur nos smartphones ?
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

il y a 12 heures 54 min
Bonnes feuilles

Infiltré pendant 27 ans au cœur du narcoterrorisme : être un bon agent, c'est "l’art de gagner la confiance de quelqu’un puis de la manipuler"

Publié le 18 octobre 2015
E. Follis témoigne de sa carrière au sein du service de lutte antidrogue de la brigade des stupéfiants (DEA). Pendant 27 ans, il a négocié des marchés de plusieurs millions de dollars à bord de jets privés, acheté des kilos de cocaïne, est devenu intime avec les plus gros trafiquants de drogue, qui étaient parfois des agents d'Al-Qaida ou des membres de cartels. Extrait de "Infiltré", publié aux éditions Flammarion (1/2).
Edward Follis est ancien numéro 2 au sein du service de lutte antidrogue de la brigade des stupéfiants (DEA).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edward Follis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Edward Follis est ancien numéro 2 au sein du service de lutte antidrogue de la brigade des stupéfiants (DEA).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
E. Follis témoigne de sa carrière au sein du service de lutte antidrogue de la brigade des stupéfiants (DEA). Pendant 27 ans, il a négocié des marchés de plusieurs millions de dollars à bord de jets privés, acheté des kilos de cocaïne, est devenu intime avec les plus gros trafiquants de drogue, qui étaient parfois des agents d'Al-Qaida ou des membres de cartels. Extrait de "Infiltré", publié aux éditions Flammarion (1/2).

L’infiltration, pour l’essentiel, est un travail qui ne s’apprend pas, m’a expliqué José Martinez. Les compétences sont innées ; soit vous êtes fait pour ça, soit vous devriez faire un autre métier.

L’infiltration est un jeu de séduction. Vous gagnez la confiance de quelqu’un, mais ce n’est jamais réciproque. Vous ne devez jamais partager les mêmes sentiments. Ce n’est qu’une façade. Vous êtes comme un hologramme.

Peu à peu, j’identifiais les désirs des dealers, je leur donnais ce qu’ils voulaient et très vite ils se retrouvaient à ma merci. C’est une règle universelle et absolue : la faiblesse est humaine.

Si l’on ne refrène pas ses propres vices, on est toujours vulnérable soi-même. Je ne sais pas exactement comment (peut-être faut-il y voir un signe de la Providence), mais j’ai toujours réussi à trouver une particularité, un défaut ou une faiblesse que je pouvais exploiter. On pourrait appeler ça ma « porte d’entrée ». Le moment venu, je retournais la situation. C’est moi qui devenais le revendeur. Je faisais du dealer mon junkie.

En quoi consiste l’infiltration ? Au regard de la loi, c’est l’art de l’ombre qui permet de soutirer habilement des déclarations incriminantes. Mais concrètement, c’est l’art de gagner la confiance de quelqu’un puis de la manipuler. Pour dire les choses simplement, vous jouez une partie d’échecs avec votre cible et vous lui faites faire les coups qui vous arrangent sans qu’il n’en soit jamais conscient.

Pendant ma carrière, je n’ai jamais touché à la drogue, à part pendant un deal. Je n’ai jamais été défoncé de toute ma vie. Après ma première opération avec l’Unité Quatre (quand Mike Dawkins et Billy Queen ont défoncé la fenêtre du motel), c’est l’infiltration qui est devenue ma drogue.

Je comprends que cela puisse sembler plutôt tordu, mais rien au monde n’est plus satisfaisant que de manipuler et de diriger les actions – voire les pensées – de quelqu’un d’autre pour l’emmener dans la direction de son choix. Il n’y a aucune sensation plus puissante, aucune défonce plus intense…

En tant qu’agent infiltré, ma devise est devenue :

Il me faut un rendez-vous.

Une fois dans la même pièce que les trafiquants, c’était à moi de jouer. C’est tout ce que je demandais à mes indics, à mes supérieurs, à mes agents et aux criminels eux-mêmes :

« Il me faut un rendez-vous. »

À la DEA, il y a deux principaux types d’agents : ceux qui bossent sur le terrain et ceux qui travaillent dans le renseignement. J’ai toujours eu des facilités pour le renseignement. Mike Bansmer, un de mes plus proches amis et mon coéquipier durant mes années en Thaïlande me surnomme « Professeur Eddie ». Sans doute parce que j’aime bien lire, écrire et faire un travail de recherche important, ce qui n’est pas le cas de tous les flics.

Mais il était clair pour moi et pour tout le monde dans l’Unité Quatre que ma place n’était pas dans le renseignement : j’étais fait pour le terrain.

En revanche, l’agent spécial John Whelan était un agent de renseignements extraordinaire. Nous avions débuté à la DEA ensemble. Il est arrivé deux mois à peine avant moi, juste après la fusillade de Pasadena. Son surnom dans l’Unité Quatre était « Higgins », parce qu’il ressemblait à ce personnage de la série Magnum. Il parlait exactement de la même manière. Ses mots fusaient à toute vitesse mais il restait parfaitement compréhensible. Je n’avais jamais rencontré de flic comme lui.

Whelan était un Marine, comme moi, mais il avait été officier de renseignements dans le Corps et il avait tendance à utiliser des termes de navigation comme « azimut » dans la conversation de tous les jours. Les autres membres un peu plus frustes de l’Unité Quatre le regardaient souvent de travers, comme s’il venait d’avaler un dictionnaire.

J’ai vite été connu dans l’équipe comme le type qui met en place les enquêtes. La force de Johnny, c’est le renseignement. Mais selon moi, les deux rôles sont tout aussi importants.

Extrait de "Infiltré - Au cœur du narcoterrorisme", de Edward Follis, publié aux éditions Flammarion, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires