En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 25 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 13 heures 30 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 26 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 14 heures 57 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 56 sec
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 17 heures 39 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 17 heures 55 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 12 heures 27 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 13 heures 42 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 23 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 14 heures 38 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 20 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 17 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 17 heures 48 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 1 min
© wikipédia
© wikipédia
Omerta

Dopage : pourquoi le football aurait bien besoin d’une enquête à la hauteur de celle de l’ONG américaine ayant révélé le scandale Volkswagen

Publié le 12 octobre 2015
Dans "La chute des idoles" publié aux éditions Michalon, l'auteur, Arnaud Ardoin, revient sur l'envers du décors en matière de football, ses mensonges et le poids de l'argent, autour d'une thématique essentielle mais trop souvent passée sous silence : le dopage.
Arnaud Ardoin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste reporter de télévision sur la Chaîne Parlementaire Assemblée Nationale (LCP-AN), Arnaud Ardoin anime et coordonne l’émission quotidienne « Ça vous regarde » traitant de tous les sujets de société. Après être passé par France 2, France 3, M6,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "La chute des idoles" publié aux éditions Michalon, l'auteur, Arnaud Ardoin, revient sur l'envers du décors en matière de football, ses mensonges et le poids de l'argent, autour d'une thématique essentielle mais trop souvent passée sous silence : le dopage.

Atlantico : A travers l'histoire touchante et dramatique de vos deux personnages, Patrick et Christophe, que souhaitiez-vous dénoncer ? Quelle était la motivation principale de votre livre?

Arnaud Ardoin : Au départ de ce projet de livre, je ne voulais pas forcément dénoncer, mais plutôt raconter une histoire qui mêle deux destins à première vue, très éloignés ! C’est lorsque je suis arrivé à la fin de la rédaction, que j’ai découvert que ce roman dévoilait le côté sombre d’un sport aimé par des millions de français. Sport que j’ai pratiqué et que j’apprécie aussi.

A l’origine, je trouvais intéressant d’utiliser le football comme décor de ma narration pour parler de l’ambition, de la réussite, des choix que la vie nous oblige à faire, souvent à notre insu.  Le football est l’incarnation de tout cela à la fois. Il incarne le rêve, le mensonge, le vice, il est le miroir parfait de notre société moderne.

>>>>>>>>>>>>>>>> A lire également : La chute des idoles : comment passer des stades de foot à la rue à cause de la maladie de Charcot

>>>>>>>>>>>>>>>>>> A lire églalement : La chute des idoles : les footballeurs, la drogue et les festivités d'après match

 

Que représente chacun de ces deux personnages pour vous ? 

Christophe est l’archétype du footballeur, issu d’une famille modeste qui trime au travail. Réussir au football  pour la génération de Christophe, c’était comme réussir grâce à la boxe 20 ans plus tôt …

Pour ce gosse, c’est sortir de sa condition familiale et éviter de suivre la trace de son père ou être obligé d’exercer son métier d’ouvrier.

Dans le roman, Patrick Carlotti, aujourd’hui directeur d’une agence bancaire en province, utilise le football pour se construire contre son modèle familial. Père militaire, mère prof de math, ses parents ne rêvent pas de football pour leur fils et pourtant il a choisi cette vie, pour devenir lui aussi un joueur professionnel. Un destin brisé par vilaine blessure au genou. Pourquoi son genou a lâché si près du but ?  Il n’en connaît pas la cause. C’est un élément central dans le roman. Sa quête de la vérité.  

A travers l'histoire de Christophe et de son dépérissement, quelles accusations portez-vous particulièrement ?

Il y a d’un côté la mort annoncée de Christophe atteint par la maladie de Charcot, et puis de l’autre les souffrances de Patrick, qui reste accroc aux bétabloquants pour soulager sa douleur au genou, des drogues qui lui font oublier que sa carrière n’a pas suivi pas le chemin dont il rêvait … Christophe nous dévoile avec ses mots la manière dont les joueurs sont traités, « pas mieux que du bétail » dit-il dans un chapitre. On ne lui parle jamais de dopage, on lui parle de médicaments, on lui parle « préparation ».

Il n’a aucune connaissance de ces sujets, il est juste là pour taper dans la balle et jouer au foot.  Et lorsque Patrick, le banquier, est sur le point de devenir le directeur technique d’un club de province aux portes de la ligue 1, il est finalement prêt à accepter tous les sacrifices dont celui d’intégrer un agent véreux, fournisseur des plus grands clubs en médicaments venus de laboratoires artisanaux, installés dans les Balkans. Que sommes-nous prêts à accepter pour nourrir nos ambitions, voilà la question que pose ce livre aux lecteurs …

Vous êtes particulièrement sensible au dopage au sein du football, pourquoi ?

Le dopage dans le football est par essence le sujet le plus tabou. Les enjeux financiers sont tels que ce sujet n’est jamais abordé par les chaînes de télévision. Et pourtant le procès de la Juventus de Turin que j’évoque dans le roman n’a abouti à rien.  Les rumeurs de dopage de certains joueurs français lors la coupe du Monde 2002, étouffées, jamais approfondies. Or, il n’y a pas que le cyclisme qui est touché par ce fléau.

Jusqu'à quel point le tabou du dopage au sein du football peut-il durer ? Un événement particulier peut-il ouvrir le débat et briser l'omerta ? 

Question importante ! J'ai voulu écrire un roman avant tout ayant pour toile de fond le football... Décrire un univers où le mensonge, la triche, le vice, règnent en maître. C'est vrai que je n'ai pas choisi ce sport au hasard ; si le cyclisme est le sport où le dopage a été particulièrement médiatisé, le football lui a toujours échappé aux enquêtes des journalistes. Il y a eu des suspicions sur des joueurs français comme Zidane ou Deschamps qui ont joué en Italie ! 
Je ne suis un expert en dopage, la chute des idoles est une fiction. Mais je crois que ce qui pourrait faire prendre conscience du drame, c'est qu'une enquête d'une organisme indépendant dévoile l'ampleur du désastre un peu comme l'ONG américaine l'a fait pour Volkswagen.
 

Pourquoi avez-vous choisi de vous exprimer à travers le format d'un roman ?

La littérature doit s’emparer des sujets forts de notre société. Elle ne doit pas selon moi être coupée du monde, de ses réalités, de ses contradictions. C’est d’abord un roman, ce n’est pas à livre à clés … Christophe,  je ne l’ai jamais rencontré, Patrick non plus.

Ce sont des personnages de fiction qui je crois, en disent plus que s’ils avaient existé vraiment. Souvent la fiction permet d’en dire plus en toute liberté. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires