En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masqué

il y a 6 min 47 sec
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 36 min 58 sec
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombre les débats publics français

il y a 49 min 30 sec
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 15 heures 31 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 16 heures 49 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 22 heures 7 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 23 min 51 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 43 min 40 sec
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 14 heures 55 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 16 heures 9 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 17 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 22 heures 11 sec
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 22 heures 25 min
© Téléfilm, "Crime d'Etat", produit par Jean-Pierre Guérin
François Berléand a incarné Robert Boulin dans un film
© Téléfilm, "Crime d'Etat", produit par Jean-Pierre Guérin
François Berléand a incarné Robert Boulin dans un film
L'épilogue

Mort de Robert Boulin : la justice n’a plus beaucoup de temps si elle veut percer le mystère

Publié le 14 septembre 2015
La justice vient d’ouvrir une information judiciaire pour séquestration et assassinat de Robert Boulin retrouvé mort le 30 octobre 1979 dans les étangs de Rambouillet. L’espoir renait pour sa fille Fabienne qui n’a jamais cru à la thèse du suicide. Elle n’est pas la seule. Des personnalités politiques comme Michel Jobert, Alexandre Sanguinetti ont partagé cet avis. C’est le cas aujourd’hui du journaliste Benoît Collombat. Une chose est sûre : Boulin, que Giscard songeait à promouvoir Premier ministre, gênait dans certains rangs du RPR. De là à l’assassiner ?
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La justice vient d’ouvrir une information judiciaire pour séquestration et assassinat de Robert Boulin retrouvé mort le 30 octobre 1979 dans les étangs de Rambouillet. L’espoir renait pour sa fille Fabienne qui n’a jamais cru à la thèse du suicide. Elle n’est pas la seule. Des personnalités politiques comme Michel Jobert, Alexandre Sanguinetti ont partagé cet avis. C’est le cas aujourd’hui du journaliste Benoît Collombat. Une chose est sûre : Boulin, que Giscard songeait à promouvoir Premier ministre, gênait dans certains rangs du RPR. De là à l’assassiner ?

Connaîtra-t-on un jour la vérité sur la mort, il y a 36 ans, dans la nuit du 29 au 30 octobre 1979, de Robert Boulin, ministre du Travail  de Valéry Giscard d’Estaing ? Suicide ou assassinat ? Pendant de longues années, la première hypothèse a été considérée comme la seule plausible. Mais voilà que grâce à une plainte déposée, via son avocate Me Marie Dosé, pour séquestration, assassinat par la fille de l’ancien ministre Fabienne Boulin –Burgeat, qui va faire l’objet d’une instruction au Tribunal de Versailles, le dossier Boulin est rouvert. Avec un espoir : que la justice balaie une fois pour toutes la thèse du suicide au profit de celle d’une mort violente commise par des tiers.

 Pour ce faire, Fabienne Boulin s’appuie sur deux témoins qui auraient conduit Robert Boulin en voiture le jour de sa mort. Deux témoins qui ne se sont jamais manifesté à ce jour. Ainsi, redémarre l’une des plus mystérieuses affaires de la Vème République. Depuis, que n’a-t-on écrit sur Robert Boulin ! Un jour qu’il était sous la coupe d’un maître chanteur dénommé Henri Tournet !  Un autre qu’il avait été abattu par un clan gaulliste qui lui reprochait son allégeance au pire ennemi des gaullistes, en l’espèce Valéry Giscard ‘ Estaing… qui doit –on voulait en faire son premier ministre. Une chose est sûre : Robert Boulin, résistant, gaulliste dans l’âme, maire de Libourne, avocat de profession, plusieurs fois ministre depuis 1959 était un personnage avenant, sympathique… Et en cet automne 1979, quinze jours  avant sa mort dramatique, nous l’avions accompagné lors d’un voyage de presse près de Bordeaux et rien ne laissait présager une telle fin. Ni dans ses propos, ni dans son attitude. Souriant, disponible, il n’avait rien a priori d’un homme traqué ou au bout du rouleau.

Retour en arrière. Au cours du mois de septembre 1979, bon nombre de journaux reçoivent des lettres anonymes qui accusent Robert Boulin d’avoir acquis un terrain dans le village protégé de Ramatuelle ( Var) grâce à  un de ses amis, Henri Tournet. Montant : 40 000  francs. Or, non seulement ce terrain semble avoir été vendu 3 fois, - ce qui accrédite la thèse d’une escroquerie dont Boulin est victime- mais il semble  que le ministre soit aussi intervenu pour que le terrain soit déclaré constructible. C’est dire qu’une faveur aurait été accordée à Tournet, authentique résistant lui aussi, ami de Jacques Foccart depuis 1941, et promoteur disons indélicat, pour être gentil. Il est décédé au Chili en 2008. 

Naturellement le journal Minute s’en donne à cœur joie en publiant le 17 octobre 1979 un premier article au titre cinglant : «  Boulin a fait la belle boulette. » Quatre jours plus tard, Boulin réplique lors de la fameuse émission Le club de la Presse d’Europe n°1 : « Que voulez-vous que je réponde ? J’ai l’âme et la conscience tranquilles et j’ai été exemplaire »… Suit alors cette phrase qui, par la suite, prendra une résonnance toute particulière : « Peut-être encore plus que vous ne le pensez, parce qu’il y a des choses que je ne peux pas dire ici » La campagne de presse se poursuit. Notamment dans Le Canard Enchaîné et Le Monde qui se penchant sur les relations nouées entre Boulin et le promoteur Tournet. C’est à ce moment qu’on apprend qu’un jeune d’instruction, âgé de 26 ans, totalement inconnu du grand public, enquête sur cette histoire de terrain de Ramatuelle. Son nom : Renaud Van Ruymbeke qui s’illustrera plus tard dans les affaires de financement du PS et du Parti républicain avant d’être saisi plus tard des dossiers Karachi et autres affaires concernant Nicolas Sarkozy. En cette année 1979, Van Ruymbeke s’intéresse évidemment à Tournet en l’inculpant et le plaçant en détention. Un jour ou l’autre, le magistrat devrait entendre le ministre du Travail de Valéry Giscard d’Estaing. Il n’aura pas le temps. Et pour cause : le 30 octobre 1979, à 8 heures 40, le corps de Robert Boulin gît à genoux à cinq mètres de la berge  de l’étang du Rompu dans la forêt de Rambouillet. Il baigne dans 50 cm d’eau.  Sa voiture est retrouvée  sur un chemin d’accès à l’étang, situé à 200 mètres  d’une route départementale reliant  Saint-Léger-en Yvelines au sud  à Montfort-l’Amaury au nord. De quoi est mort le ministre ? Les premières conclusions de l’enquête du SRPJ de Versailles dirigé par Claude Bardon sont formelles : ne supportant pas la campagne de dénigrement  orchestrée par la presse depuis plusieurs semaines, Boulin s’est suicidé. Il a absorbé beaucoup de barbituriques et ingéré du Valium. Cette thèse est validée par l’ensemble des journalistes qui côtoient le ministre du Travail et même par la famille de ce dernier.  Pourtant quelques voix discordantes se font entendre ici et là. Comme celle de Laurent Fabius, député PS de Seine-Maritime et porte- parole du groupe à l’ Assemblée nationale. A l’occasion d’une question orale posée au Premier ministre, voici ce qu’il déclare : « L’opinion éprouve en même temps que de l’émotion une très grande perplexité. Les motifs, les circonstances, les conditions exactes, tout cela n’apparait pas claire. Etes-vous réellement prêt à rechercher la vérité ? Qui nous garantit qu’une fois de plus elle ne sera pas étouffée ? » L’épouse de Robert Boulin manifestera très vite des doutes sur son suicide.  Fabienne Boulin raconte dans son livre très émouvant «  Le dormeur du Val » qu’Achille Peretti, haut dignitaire du gaullisme, président de l’Assemblée nationale était venu voir sa mère Colette pour lui proposer beaucoup d’argent afin qu’elle fasse taire ses doutes. Ce que la veuve de Boulin refusa.  

Au fil des ans, la thèse du suicide eut du plomb dans l’aile, tant les incohérences au cours de l’enquête apparurent nombreuses. On apprit par exemple au cours d’une autopsie du corps de Robert Boulin, que sa bouche était fermée, ce qui était incompatible avec une mort par noyade. De même on découvrit  que le visage de Boulin était bleu et enflé, ce qui laissait penser qu’il avait été battu. Pourtant l’instruction ouverte pour rechercher les causes de la mort du ministre se termine par un non-lieu.  En 1983, la famille qui ne croit de moins en moins à la thèse du suicide obtient une contre-autopsie. Le 16 novembre, le légiste rend ses conclusions. Primo, il clairement identifié comme une trace de corde  circulaire au poignet droit de Robert Boulin » et a découvert « un hématome derrière la boîte crânienne. »  Autant dire que plus le temps passe, plus la thèse de l’assassinant semble la plus probable. D’abord, en raison des conclusions des nouvelles autopsies mais également en raison de quelques témoignages dignes de foi, selon la formule consacrée. Ainsi Laetitia Sanguinetti, la fille d’Alexandre, un grognard du gaullisme qui a connu bien des secrets de la Vème République est formelle : quelques jours avant sa mort, son père lui aurait confié que Robert Boulin avait été assassiné. Michel Jobert, aurait pour sa part affirmé à Jean Mauriac, très proche de la famille Boulin, que le ministre du Travail de VGE qui en savait trop sur le financement du RPR, via Saddam Hussein mais Omar Bongo ne se serait pas donné volontairement donné la mort.

Aujourd’hui,  la fille de Robert Boulin, avec opiniâtreté, cherche à connaître enfin la vérité sur la mort de son père. Elle se bat depuis 36 ans, tantôt pleine d’espoir quand des enquêtes de journalistes- comme celle de Benoît Collombat par exemple- accréditent la thèse de l’assassinat de son père, tantôt abattue, voire meurtrie lorsque des juges d’instruction et procureurs referment le dossier sans avoir trouvé la preuve –les preuves- qui iraient dans le sens  de Fabienne Boulin. Sacré personnage que la fille de l’ancien ministre du Travail qui est allée, comme dans un geste ultime d’espoir de solliciter l’aide la CIA pour connaître la vérité. En vain. Depuis ce 10 septembre, le Tribunal  de grande instance de Versailles, lui a redonné espoir en ouvrant une information judiciaire pour séquestration et assassinat. La justice doit agir vite. Sans doute, y a-t-il encore des témoins qui détiennent les secrets ( les moins avouables)  du mouvement gaulliste de la fin des années 70. Mais voudront-ils parler et soulager leur conscience ? 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
myc11
- 13/09/2015 - 15:04
Pas délirant quand il s'agit de connaître la vérité,
Le problème c'est qu'on a tellement accepté de vivre avec les mensonges, alors un de plus un de moins, on n'en est pas à ça près.
PG35
- 13/09/2015 - 14:43
Panurgisme médiatique
Il est frappant de constater que la théorie du complot a toujours autant d'adeptes dans la classe médiatique. Qu'un témoignage courageusement anonyme livré 36 ans après les faits suffise à rouvrir une instruction en dit long également sur les dérives de la justice. En complément des enquêtes policières, Derogy et Pontaut, journalistes d'investigation reconnus, ont démonté de longue date l'invraisemblable théorie de l'assassinat et collecté de nombreux témoignages en faveur du suicide de Robert Boulin. Ces témoignages sont faciles à retrouver pour qui veut s'en donner la peine.
Il y a quelques années, on mettait ce prétendu assassinat sur le compte du RPR. Aujourd'hui on évoque des menaces de révélations sur des financement ou des affaires dont il n'a jamais été question à l'époque. Tout ceci est délirant.
D'AMATO
- 13/09/2015 - 13:59
Oui.....!
pourquoi pas, là aussi, Sarkozy qui à cette epoque en était presque au biberon....
Et puis tous les autres: assassinats, suicides, fraudes fiscales,auto- amnisties pour les législateurs....
La france depuis les années 60 est devenue non seulement une république bananière, mais carrement le "FAR WEST"..... Un début d'explication? Nous sommes devenus de vraies BANANES .
Vive l'exotisme et vu ce qui se passe vive l'EXODEdes gaulois. De toute façon l'adage politique le plus exprmé et suivi est: APRES MOI LE DELUGE..Il est vrai que les peuples n'ont que les gouvernements qu'ils méritent.....(Cassandre dirait: " ce n'est pas fini...Vous verrez")....Et d'ailleurs pour quel motif ça irait mieux? PESSIMISME??? il n'y a pas d'effet sans cause ET SURTOUT PAS DE CAUSE SANS EFFETS..........