En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Modèle mexicain
Et si la vraie inspiration de la com de l’Etat islamique était à rechercher du côté des cartels mexicains ?
Publié le 14 juillet 2015
Les vidéos des djihadistes de l'Etat islamique sont d'une rare violence, tout en faisant preuve d'une certaine "recherche marketing" pour attirer de plus en plus de recrues et terroriser l'adversaire. Une stratégie déjà mise en œuvre par les cartels mexicains
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les vidéos des djihadistes de l'Etat islamique sont d'une rare violence, tout en faisant preuve d'une certaine "recherche marketing" pour attirer de plus en plus de recrues et terroriser l'adversaire. Une stratégie déjà mise en œuvre par les cartels mexicains

Atlantico : Bien que les objectifs de Daesh et des cartels mexicains ne soient pas les mêmes, quelles similitudes peut-on trouver dans leur stratégie ? 

Alain Rodier : Il est tout à fait vrai que les abominations de Daech ressemblent à celles commises par les cartels mexicains et par des gangs latino-américains (les Maras). Toutes les guerres, particulièrement civiles, ont généré des horreurs. La particularité de celles qui ont lieu au Mexique (où se déroule une véritable guerre civile depuis plus de sept ans avec 70 000 morts et 30 000 disparus) et sur le théâtre syro-irakien est que nombre d'assassinats sont largement médiatisés volontairement par ceux qui les perpètrent. Les buts sont clairs: terroriser l'adversaire et les populations pour que ces dernières se soumettent sans rechigner.

Comment expliquer cette porosité entre l'Etat islamique et les cartels mexicains ? Peut-on affirmer que l'EI s'est véritablement "inspiré" des méthodes des cartels ? 

L'idéologie de Daech est le salafisme-djihadisme, c'est-à-dire le retour à une vision de l'islam des origines.C'est d'abord dans cette interprétation du djihad qu'il faut trouver les motivations des responsables de l'Etat Islamique. A noter que, pour eux, le ramadan est bien le temps du jeune, de l'aumône et de la prière mais aussi celui de la guerre sainte. Nombre de suplices sont tirés des textes fondateurs (le Coran,les Hadiths et la biographie de Mahomet).

Les cartels mexicains n'ont fait qu'apporter quelques "plus techniques" dans l'horreur. Sans vouloir entrer dans les détails, les sicarios (tueurs) latino-américains vont parfois encore plus loin dans l'abjection. Pour comprendre ce que je dis, il suffit de faire quelques recherches photographiques sur le net. C'est vraisemblablement ce qu'on fait les activistes de Daech.

Dans les deux cas, cela semble être un "argument marketing" de poids, tant celle-ci est mise en avant dans la communication de l'EI et des cartels, quels sont les codes utilisés pour séduire via ce biais-là ? Comment les cartels et l'EI mettent-ils en avant l’ultra-violence pour attirer des recrues au sein de leurs organisations ?

Sur le plan philosophique, il y a deux visions de l'homme. La première prétend qu'il est "bon" au départ et qu'il se pervertit ensuite au contact de la société. La deuxième est que c'est un "prédateur" (il n'est alors pas question de morale, c'est pour cela que j'évite le mot "mauvais") que la société maîtrise.

Je penche pour cette deuxième vision. Quand la société qui entoure l'individu dérappe -comme c'est le cas avec l'Etat Islamique comme cela le fut du temps des nazis ou des staliniens et autres Khmers rouges-, les instincts de prédation reviennent naturellement à la surface. Daech propose aujourd'hui aux volontaires étrangers le droit de vie et de mort sur d'autres êtres humains, le droit de cuissage et de pillage. Ce sentiment de puissance est très attractif. Pour les cartels, c'est la même chose mais avec en plus beaucoup d'argent à gagner. Pour eux, mieux vaut vivre 5 ans comme un roi que 20 comme une brêle!

Quel est l'aspect sur lequel Daesh et les cartels se rejoignent le plus ? L'embrigadement et l’aliénation des jeunes recrues par l'ultra-violence ?

C'est au niveau de la décérébration que l'on retrouve le plus de points communs. Dans les deux cas, des adolescents sont formés dans de véritables écoles du crime. Maniement des armes, discipline et le "plus": l'assassinat de prisonniers ou d'otages (de manière encore plus cruelle chez les cartels qui font également pratiquer les viols à grande échelle). Ces jeunes n'ont alors plus aucun repère, l'ultraviolence leur étant devenue naturelle.

Nous avons parlé des hommes de base mais pour les responsables, il convient de se rendre compte que cette violence est voulue dans des buts évoqués plus avant. C'est pour cela qu'elle peut être qualifiée de"systémique": elle accompagne et profite au système (Etat Islamique ou cartel) mis en place.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
06.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires