En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 6 heures 46 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 8 heures 16 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 10 heures 49 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 11 heures 50 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 13 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 16 heures 31 sec
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 19 heures 18 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 7 heures 31 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 8 heures 44 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 11 heures 18 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 12 heures 25 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 13 heures 43 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 16 heures 13 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 19 heures 4 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 19 heures 34 min
© Reuters
© Reuters
Tel le Phénix ?

Congrès du PS : François Hollande pourrait-il survivre à un parti qui ne le soutiendrait plus ?

Publié le 03 avril 2015
A l'approche du congrès du Parti socialiste qui se tiendra en juin 2015 à Poitiers, les opposants à la ligne politique de François Hollande pourraient déposer une motion de défiance. Si celle-ci rassemblait suffisamment de votes, le président se trouverait désavoué par le parti qui l'a porté au pouvoir.
Pascal Cauchy est professeur d'histoire à Sciences Po, chercheur au CHSP et conseiller éditorial auprès de plusieurs maisons d'édition françaises.Il est l'auteur de L'élection d'un notable (Vendemiaire, avril 2011). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Cauchy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Cauchy est professeur d'histoire à Sciences Po, chercheur au CHSP et conseiller éditorial auprès de plusieurs maisons d'édition françaises.Il est l'auteur de L'élection d'un notable (Vendemiaire, avril 2011). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'approche du congrès du Parti socialiste qui se tiendra en juin 2015 à Poitiers, les opposants à la ligne politique de François Hollande pourraient déposer une motion de défiance. Si celle-ci rassemblait suffisamment de votes, le président se trouverait désavoué par le parti qui l'a porté au pouvoir.

Atlantico : Un président de la République lâché par son propre parti a-t-il une position encore tenable ?

Pascal Cauchy : Institutionnellement rien ne l’empêche de tenir, d’autant qu’en l’occurrence il y a fort à parier que la majeure partie du PS ne fera pas défaut à François Hollande. Pour le parti, ce serait intenable, et ce serait une première historique. Les exemples du passé ne sont pas nombreux. Il est vrai que pour Pompidou les choses n’ont pas été simples lors de son accession, mais une fois qu’il a gagné tout le monde s’est rangé derrière lui. Giscard, lui, a été mis en difficulté parce que sa majorité n’était pas stable. Il était majoritaire grâce à l’addition de deux grands mouvements, dont l’un a décidé de se désolidariser avec Chirac. Mais on remarquera que quand ce dernier a claqué la porte, les gaullistes ont tout de même voté la confiance du gouvernement. Ce serait donc inédit si le parti dont est issu le président faisait défaut à ce dernier.

Lire également : Montebourg, Taubira, Aubry, Duflot à l’offensive... ce que l’autre gauche réserverait à la France

Même s’il est protégé par les institutions, le président est-il "mort" politiquement sans l’appui de sa base partisane ?

Pour la présidentielle, ce serait très compliqué. D’ici là, il peut démissionner, mais pourquoi le ferait-il ? Autrement il peut rebattre les cartes avec la dissolution. C’est ce qu’a fait Mitterrand, il s’est mis en situation de cohabitation. C’est ce qu’a voulu faire Chirac, avec le « succès » que l’on sait. Mais aujourd’hui en situation de quinquennat, les Français ne comprendraient pas que le président décide de dissoudre.

François Hollande se trouverait-il alors dans l’impossibilité totale de se présenter de nouveau en 2017 ?

Un certain nombre de personnes font ce pari au PS, puisqu’il est particulièrement bas dans les sondages. En outre, on sait depuis bien longtemps que la reconduction d’un président à son poste, cela ne marche presque pas. De Gaulle est hors catégorie, et il n’y a que Mitterrand qui y soit parvenu. Chirac a eu de la chance. Autre problème : on a introduit les primaires dans les partis, tout en sachant que le président sortant se représente de manière systématique. Une question n’a pas été tranchée : un parti peut-il se permettre d’organiser une primaire lorsque le président qui se présente de nouveau en est issu ? Personne n’a vraiment tranché. On peut imaginer qu’avec un climat de tensions très vif, ledit président ne candidate pas pour un second mandat. Dans ce cas ce n’est pas la logique partisane qui s’applique, mais la logique personnelle : le but est de rendre impossible ce qui est considéré jusqu’ici comme normal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 03/04/2015 - 21:12
Scénario Optimiste
Si Hollande veut dissoudre, c'est maintenant ! Après, ce sera ridicule, trop tard ! En fait, l'Ump aurait beaucoup de chances de se trouver alors dans la situation catastrophique de devoir gouverner et de nous démontrer son absence totale de programme ! Marine Le Pen deviendra donc, à coup sûr, triomphalement, notre présidente en 2017 ! Ce scénario est le seul optimiste que je puisse imaginer !
jurgio
- 03/04/2015 - 15:45
Le malheur du système
est qu'on peut être élu président et partir ou repartir en vacances sans avoir de comptes à rendre.
Benino
- 03/04/2015 - 15:42
Poet Poet le rusė...
Cet apparatchik a des heures de vol. Faute de réformer, il fait semblant. Il a plus d'un tour dans son sac, le drôle
La gauche n'a d'autre possibilité que de lui obéir, sauf si certains malins - ou maline - jouent l'échec du Zigou Zag pour faire partie des 50 députés sauves du désastre aux législatives prochaines. Sauve qui peut !