En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 8 min 21 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 22 heures 16 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 22 heures 38 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 23 heures 37 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 23 heures 51 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 13 heures
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 17 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 18 heures 22 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 20 heures 35 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 22 heures 55 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 23 heures 14 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 11 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 13 heures
© Surlygirl
© Surlygirl
Bonnes feuilles

Richesse du vocabulaire et grammaire : l'inquiétant écart de niveau entre les garçons et les filles

Publié le 28 février 2015
Alors que le langage est un élément fondateur de l'intégration sociale, certaines études montrent que les garçons sont largement à la traîne par rapport aux filles à ce sujet. Un phénomène inquiétant. Extrait du livre "Nos garçons en danger!" de Stéphane Clerget, publié aux Editions Flammarion, 2015 (1/2).
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Clerget est médecin pédopsychiatre. Il partage son activité entre les consultations et la recherche clinique. Ses champs d’étude concernent notamment l’adolescence, les troubles émotionnels et les questions d’identité. Il a mis en place à l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le langage est un élément fondateur de l'intégration sociale, certaines études montrent que les garçons sont largement à la traîne par rapport aux filles à ce sujet. Un phénomène inquiétant. Extrait du livre "Nos garçons en danger!" de Stéphane Clerget, publié aux Editions Flammarion, 2015 (1/2).

Le langage est un outil primordial dans la réussite scolaire et professionnelle. Or les garçons le manient moins bien que les filles. Pourtant, on connaît nombre de garçonnets qui n’ont pas la langue dans leur poche. Et on ne compte plus les brillants orateurs qui ont marqué l’histoire des hommes. Mais la réalité statistique est qu’aujourd’hui les filles commencent à parler plus tôt que les garçons, qu’elles parlent plus spontanément et que leurs phrases sont plus longues.

En outre, elles acquièrent plus rapidement du vocabulaire et possèdent en définitive un stock lexical plus important. Elles ont aussi une meilleure capacité à intégrer et à manipuler les règles grammaticales  bref, dès leur plus jeune âge, les filles maîtrisent indéniablement mieux la langue que les garçons. Cette supériorité sera rapidement suivie d’une meilleure maîtrise du langage écrit (comprenant la lecture et l’écriture).

Pourtant, dans les classes du collège, les garçons sont régulièrement décrits comme les plus bavards. Mais s’ils parlent plus, cela ne signifie pas qu’ils parlent mieux. Cela traduit surtout leur inattention et leur indiscipline. En 2006, la neuropsychiatre américaine Louann Brizendine estimait dans son livre The Female Brain (« Le cerveau féminin ») qu’une femme utilise quotidiennement trois fois plus de mots qu’un homme. Ce chiffre fut très médiatisé. Mais une vaste étude conduite l’année suivante, enregistrant au hasard des conversations d’hommes et de femmes, n’a pas montré de différences significatives en la matière, confirmant du reste les résultats d’une étude antérieure sur la loquacité, la parole affiliative et le discours autoritaire, selon laquelle les hommes – plus bavards que les femmes, contrairement aux a priori – auraient une parole globalement plus affirmée, quand elles auraient une parole plus affiliative.

Comment analyser ces résultats contradictoires ? C’est qu’effectivement, sur le plan du langage, les filles ont une longueur d’avance, ce qui facilite leur intégration sociale. Les trois premières années de leur existence, les garçons sont à la traîne à tous les stades du langage. C’est à partir de la quatrième année qu’ils se prennent en main et rattrapent leur retard. Cependant, ce retard n’est pas sans conséquence sur leur développement. En effet, le langage participant de l’autonomie, il est probable qu’un tel décalage favorise des conduites de dépendance plus marquées – entre le garçon et sa mère, en particulier (notons, d’autre part, que, selon les statistiques, les garçons sont sevrés de l’allaitement plus tardivement que les filles).

Ce retard dans l’apprentissage du langage n’est sans doute pas étranger aux conduites d’opposition et aux troubles du comportement qu’on observe notamment chez les garçons entre 18 mois et 4 ans. En effet, moins un enfant pourra exprimer oralement ses frustrations, sa colère ou ses besoins, plus ce déficit favori sera des réactions compensatrices, physiques ou comportementales. Et plus il se sentira dépendant à cause d’un langage moins développé, plus il cherchera à s’affirmer. Or, même si le langage se développe dans un second temps, la personnalité du garçonnet aura été influencée par ses conduites et par le regard que ses parents auront en conséquence porté sur lui.

Plus tard, la supériorité des fillettes réapparaît vers l’âge de 9 ans, soit chez elles, aux prémices de la puberté. Si l’expression orale des garçons s’améliore après la puberté, le décalage là encore n’est pas sans conséquence sur leur développement émotionnel et comportemental. À cette période clé de l’existence, le langage est l’un des outils de construction de la personnalité, de l’intégration scolaire et des divers apprentissages. Moins performant en la matière, l’adolescent risque donc d’être limité dans ses acquisitions et dans sa capacité à s’exprimer verbalement, ce qui n’est pas sans favoriser les passages à l’acte, les actions ou les conduites impulsives, visant soi-même ou autrui. L’acte plus ou moins adapté à la situation, plus ou moins « brut », se produit à la place d’une parole élaborée. Ce différentiel doit être connu des pédagogues et pris en compte dans leurs actions et leurs évaluations.

Extraits de "Nos garçons en danger !", de Stéphane Clerget,  publié aux éditions Flammarion, 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

06.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

07.

Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires