En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 1 min 34 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 51 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 18 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 21 heures 59 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 25 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 18 min 28 sec
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 16 heures 35 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 18 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 18 heures 37 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 22 heures 40 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 23 heures 33 min
© Reuters
L'émir du Qatar
© Reuters
L'émir du Qatar
Fortes présomptions

La France, le Qatar et le terrorisme : une équation à plusieurs inconnues

Publié le 02 février 2015
Alors que le Qatar est soupçonné de financer le terrorisme dans plusieurs parties du globe, certains pays occidentaux comme la France continuent de chercher à attirer les investisseurs de l'émirat.
Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste associé au groupe d'analyse JFC-Conseil. Docteur en Histoire, il a soutenu sa thèse en 2015 à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-Marseille Université....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Lombardi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste associé au groupe d'analyse JFC-Conseil. Docteur en Histoire, il a soutenu sa thèse en 2015 à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-Marseille Université....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le Qatar est soupçonné de financer le terrorisme dans plusieurs parties du globe, certains pays occidentaux comme la France continuent de chercher à attirer les investisseurs de l'émirat.

En mars dernier, le sous-secrétaire américain au Trésor, responsable de la lutte contre le financement du terrorisme, a révélé que le Qatar, qui est pourtant un allié de Washington, finançait depuis de nombreuses années le Hamas. N’oublions pas que durant la dernière opération israélienne "Bordure protectrice" à Gaza de cet été, le Qatar avait menacé d’expulser le chef du bureau politique du Hamas installé à Doha, Khaled Mechaal, si celui-ci acceptait les propositions égyptiennes dès le début du conflit

Par ailleurs, les liens du Qatar avec d’autres mouvements dangereux pour le Moyen-Orient sont de notoriété publique. Ainsi, les relations du Qatar avec le Hamas s’inscrivent parfaitement dans la politique étrangère de l’émirat depuis quelques années…

En juin 2013, les Talibans n’ont-ils pas été autorisés à ouvrir un bureau diplomatique à Doha ?

Le rôle du Qatar semble aussi important en Afrique du Nord. Ainsi, la presse française et certains spécialistes ont révélé que le Qatar apportait un soutien financier à des éléments djihadistes dans le Nord du Mali mais aussi à certaines tribus séparatistes touaregs. Les services spéciaux français mais aussi algériens ont alerté les autorités françaises sur un probable financement d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) par Doha. D’ailleurs, avant l’intervention de l’armée française au Mali, rappelons que la seule organisation humanitaire autorisée dans le nord du pays était le Croissant-Rouge du Qatar…

En Libye aussi le Qatar est soupçonné d’entretenir des liens très étroits avec des groupes islamistes depuis la chute de Kadhafi, comme s’en était alarmé le Premier ministre libyen de transition, Mahmoud Jibril…

Quant à la Syrie et l’Irak, ce sont peut-être les zones où le Qatar a été le plus actif ces dernières années. En effet, depuis le début de la guerre civile en Syrie, le Qatar, dans sa véritable lutte d’influence avec l’Arabie Saoudite, a mis toute son énergie pour dominer l’opposition syrienne. C’est pourquoi, jusqu’à la scission d’avril 2013, le Qatar a soutenu le Front Al-Nosra. Cette organisation, qui rappelons-le, est affiliée à Al-Qaïda et inscrite pourtant sur la liste noire des terroristes de Washington ! Après le printemps 2013, lorsqu’Al-Nosra s’est donc séparé de l’Etat islamique (EI) dirigé par al-Baghdadi, Doha s’est alors tourné vers l’EI à l’inverse de Riyad qui poursuit son financement d’Al-Nosra… Toutefois, le Qatar peut encore être amené à soutenir des milices se revendiquant d’Al-Nosra pour des intérêts ponctuels…

Enfin, le Qatar reste le plus grand bailleur de fonds des Frères musulmans au Moyen-Orient et en Europe. Mais les Frères musulmans peuvent-ils être considérés comme des terroristes ? En tout cas, ils le sont officiellement pour l’Arabie Saoudite, la Russie et le président égyptien Al-Sissi.

La stratégie du Qatar

Le Qatar est un petit pays. Sa superficie est de 11 586 km2 et sa population s’élève à environ 2 millions d’habitants, avec une grande majorité de travailleurs immigrés. L’émirat possède de vastes réserves de pétrole et ses réserves de gaz le placent au 3e rang des producteurs dans le monde, après la Russie et l’Iran. Il possède en outre le revenu par habitant le plus élevé de la planète et grâce à leurs richesses, les émirs qataris utilisent la "diplomatie du chéquier" pour étendre leur influence, soutenir des mouvements auxquels ils s’identifient, et contrer leurs rivaux saoudiens et surtout iraniens (comme on l’a vu en Syrie à propos de l’acheminement du gaz…).

Le Qatar a donc exploité le chaos provoqué par les "Printemps arabes" afin d’aider les Frères musulmans à renverser les régimes traditionnels arabes. Doha a alors présenté la Turquie islamo-"démocrate" d’Erdogan (proche des Frères musulmans) comme un exemple auprès des Américains… Ces derniers, comme les Français d’ailleurs, dépassés par les évènements et surtout à cause de leur naïveté et leur méconnaissance des réalités du monde arabo-musulman, ont cru que c’était alors le "sens de l’Histoire" (qui n’existe pas en réalité) et qu’enfin la démocratie allait voir le jour dans le monde arabe. Ce fut une grave erreur d’analyse !

Aujourd’hui, la stratégie du Qatar est en échec partout : en Syrie, en Tunisie et en Egypte… Doha n’a plus que la cause palestinienne pour exister dans le jeu diplomatique régional. Mais le Hamas, financé par les Qataris, n’a plus aucun soutien et est plus que jamais isolé (Même le Hezbollah et l’Iran, malgré un soutien de façade, ont rompu avec le mouvement palestinien).

Et la France dans tout ça ?

Le gouvernement français nie la collusion entre le Qatar et les terroristes, pourtant dénoncée par de nombreux spécialistes. Pour quelles raisons?

Actuellement en France, il y a un sentiment de méfiance envers le Qatar notamment depuis la divulgation du département d’Etat américain concernant les financements de l’EI et d’Al-Qaïda par certaines fortunes du Qatar. Les récents et tragiques attentats de Charlie Hebdo et du supermarché casher de la Porte de Vincennes n’ont fait que relancer, au sein de la société française, et à juste titre, le débat sur le rôle du Qatar dans le financement d’organisations terroristes.

Le problème est que certains pays occidentaux, comme en premier lieu la France, cherchent toujours à attirer l’argent et les investissements du Qatar notamment dans les sports et les médias (voire l’industrie de l’armement !), au risque parfois, comme cela a été relevé par certains experts, d’enfreindre la loi sur les avantages fiscaux préférentiels. Rappelons aussi qu’Airbus a déjà effectué sa première livraison de l’A350 à la compagnie Qatar Airways… et que Paris espère toujours vendre son avion de combat Rafale à l’émirat…

C’est peut-être la raison pour laquelle, les Occidentaux et particulièrement les dirigeants français sont si discrets sur ce sujet. Ne fermeraient-ils pas les yeux sur certaines activités du Qatar dans le but de ne pas "contrarier" un important partenaire commercial ?

Par ailleurs, certaines rumeurs révèlent que lors de la libération d’otages, certains pays européens ont demandé au Qatar d’être le médiateur et de payer des rançons aux organisations terroristes…

Pour la France, depuis plusieurs décennies et surtout depuis les émeutes de 2005, les autorités ont cru bon de laisser le Qatar (en autre…) financer diverses associations dans les banlieues françaises, dans le seul but d’acheter la paix civile… En octobre 2012, Yves Bonnet, l’ancien responsable de la DST (Direction de la Surveillance du Territoire, Ex-DCRI et Ex-DGSI) a pourtant affirmé que le Qatar finançait des réseaux radicaux présents sur le territoire…

Reste à savoir si les attentats de janvier dernier suffiront à réveiller les consciences. Les responsables français ont perdu beaucoup de temps.

Grâce à leur expérience, les services anti-terroristes français sont parmi les meilleurs du monde et ils ont toujours réussi à venir à bout de vrais réseaux terroristes islamistes, organisés et souvent commandités par l’étranger (Attentats des années 1980, prise d’otages du vol d’Air France en 1994, attentats de 1995, gang de Roubaix en 1996…). De plus, depuis la fin des années 1990, ils ont démantelé nombre d’autres réseaux en gestation. Ainsi, depuis 2012, avec Merah, puis Nemouche, Coulibaly et les frères Kouachi (1), ce type de terrorisme a évolué : Aujourd’hui et malheureusement demain, nous serons la cible plus d’ "assassins solitaires" (à l’image de ce qui s’est déjà passé au Canada, en Australie mais aussi en Israël) que d’équipes réellement structurées.  

C’est pourquoi, il est inévitable de durcir la lutte (peut-être avec de vraies mesures d’exception telles que celles qui ont permis de vaincre l’OAS au début des années 1960 ?) et stopper les coupes budgétaires dans la sécurité intérieure et la Défense (en faisant aussi payer par exemple l’Europe puisque la France est en première ligne dans la défense des intérêts de celle-ci).

Aussi, au-delà du financement étranger de certains groupes radicaux, il faudra surtout s’attaquer sans tabous au mal profond (banalisation de l’antisémitisme, plus de mille français partis faire le Jihad en Syrie, refus des minutes de silence dans certaines écoles, plus de 20 000 twitts "je suis Kouachi !" et généralisation des théories complotistes après les attaques…) qui touche depuis plusieurs décennies une partie de la jeunesse française. Celle-ci, mal intégrée, travaillée par son islamité et, facilement manipulable, se sert finalement d’une "cause sacrée" pour justifier sa haine de la France et de l’Occident.

Pour cela, l’amélioration des conditions socio-économiques ne suffiront pas. Car il ne faut pas exagérer : les banlieues françaises ne sont ni Soweto, ni les favelas brésiliennes, ni Gaza et parler d’Apartheid en France est faux et surtout stupide !

Ce sont surtout des révolutions coperniciennes qui seront nécessaires dans l'éducation nationale (arrêt des répentances et de l'autoflagellation historiques) et dans la justice (fin du laxisme général et de la victimisation des délinquants)…

Peut-être faudra-t-il aussi et surtout un nouveau concordat avec la création d’un véritable Islam de France, sans influences extérieures et dont l’organisation pourrait alors s’inspirer de l’Islam en Russie…

Enfin, c’est une refonte totale de la politique proche et moyen-orientale de la France qu’il faut entreprendre : mettre fin à ce que Hubert Védrine nomme l’ "irreal politik". Il faut une bonne fois pour toute bannir les politiques de gribouille comme la politique (pro ?)arabe de la France vieille de 50 ans mais qui ne cesse de démontrer largement ses limites depuis des années.

La Méditerranée est plus que jamais la frontière la plus importante de l’Europe et en premier lieu de la France, notamment sur les questions d’immigration et du terrorisme.

Par conséquent, et c’est urgent, il faut une nouvelle politique méditerranéenne où l’émotionnel, le "business", les idéologies et les partis pris s’effaceront enfin devant une politique basée, certes sur une collaboration sécuritaire étroite et solide, mais surtout sur une grande politique de coopération et de développement économique, intelligente et ambitieuse.

Il en va de l’intérêt vital des pays du Sud et de leurs populations…mais aussi du notre !



(1) Coulibaly (qui se réclamait de l’EI) et les frères Kouachi (qui eux se revendiquaient d’Al-Qaïda) étaient amis mais leurs attaques, malgré les dires du premier, ne semblent aucunement en coordination. Sans logistique, sans véritable organisation digne de ce nom, je crois plutôt que la déclaration officielle d’Al-Qaïda au Yémen, suivant les attentats, ressemble plus à une "récupération" qu’à une réelle revendication…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benino
- 02/03/2015 - 11:18
Le double jeu des pays du Golf...
Les commanditaires du terrorisme, on les connaît bien : Arabie Saoudite, Iran, Katar...
Les Usa le savaient bien quand ils ont attaqué l'Irak par 2 fois...le seul pays laic du moyen Orient...
Ont ils sciemment sème la merde ?
Qu,en pensez vous ?
Texas
- 02/02/2015 - 23:31
Après l' inventaire..
....des inconvénients de la relation France-Qatar , un prochain article nous fera peut-être l' inventaire des avantages géopolitiques et commerciaux que nous en retirons . Si le soutien aux Frères Musulmans est nécessaire , qu' il reste dans ces conditions circonscrit à la Politique Etrangère de la France sans interferer dans sa Politique Intérieure .
cloette
- 02/02/2015 - 11:50
Hier
Il n'y en avait que pour le Qatar sur les écrans de télé....