En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 35 min 8 sec
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 1 heure 56 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 4 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 7 heures 9 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 7 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 8 heures 31 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 12 heures 50 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 12 heures 41 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 1 heure 17 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 3 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 9 heures 49 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 12 heures 51 min
Pangermanisme

Et pour vous Denis Tillinac, s’il n’y avait qu’une idée à retenir de 2014, ce serait laquelle ?

Publié le 03 janvier 2015
Selon l'écrivain et journaliste, l'idée qui a le plus marqué l'année 2014 est l'influence dominante de l'Allemagne sur le plan international, économique et politique au sein de l'Union Européenne. En France, il remarque aussi le succès du livre d'Eric Zemmour, nouveau leader symbolique de la droite.
Denis Tillinac est écrivain, éditeur  et journaliste.Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007. Il est membre de l'Institut Thomas-More. Il fait partie, aux côtés de Claude Michelet, Michel Peyramaure et tant d'autres, de ce qu'il...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Tillinac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Tillinac est écrivain, éditeur  et journaliste.Il a dirigé la maison d'édition La Table Ronde de 1992 à 2007. Il est membre de l'Institut Thomas-More. Il fait partie, aux côtés de Claude Michelet, Michel Peyramaure et tant d'autres, de ce qu'il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l'écrivain et journaliste, l'idée qui a le plus marqué l'année 2014 est l'influence dominante de l'Allemagne sur le plan international, économique et politique au sein de l'Union Européenne. En France, il remarque aussi le succès du livre d'Eric Zemmour, nouveau leader symbolique de la droite.

C’est la renaissance discrète, courtoise et bien élevée du pangermanisme qui s’est affirmé cette année. Angela Merkel est la seule dirigeante d’Europe qui compte aux yeux de Barack Obama, de Vladimir Poutine et de Xi JinpingL’Allemagne gagne sur tous les tableaux : diplomatiques, politiques, et économiques.

Diplomatique : L’Allemagne a réussi à embarquer le président américain Barack Obama, le président français François Hollande et consorts dans une sorte de croisade anti-Poutine pour satisfaire ses visées à l’est de l’Europe, en Ukraine, dans une terre où nous n’avons aucun intérêt stratégique. D’autant plus que la Crimée appartient au monde russophone et orthodoxe. Nous n’avons également aucun intérêt à entrer en conflit avec Poutine qui serait le seul dirigeant à être réellement efficace pour lutter contre un islamisme radicale s’il s’élargissait à l’échelle mondiale.

>> Lire également l'épisode précédent Et pour vous Alain-Gérard Slama, s'il n'y avait qu'une idée à retenir de 2014, ce serait laquelle ?

La France s’est associée à l’Allemagne pour opposer des sanctions contre la Russie comme s’il était un écolier belliqueux dans une école dont il n’est pas membre, l’Europe, au nom des droits de l’Homme. Des droits qui ont peu d’importance à ses yeux puisque ce n’est pas sa culture. En tant que Français, nous n’avons aucun intérêt à attaquer Poutine, à la différence de l’Allemagne qui souhaite récupérer l’Ukraine et sa dépendance économique, comme elle avait su le faire pour tous les pays slaves qu’elle a fait intégrer dans l’Union européenne. Et pendant que l’Allemagne conquiert des parts de marchés et des contrats dans les pays de l’Est, nous, nous récoltons les migrants.

Politique : Angela Merkel gouverne l’Union européenne : la banque européenne mange dans les mains de la chancelière, même chose pour Jean-Claude Juncker le président de la commission européenne. Quant à Donald Tusk, le nouveau président du Conseil de l’Europe, c’est également un de ses plus grands amis. Angela Merkel a casé tous les siens à la tête de l’UE. Elle dicte sa philosophie économique à tous les pays européens et la France est en train de devenir un simple canton de l’Allemagne, pendant que les différentiels des balances commerciales s’accroissent en sa faveur.

Le poids de l’Allemagne est déterminant et dominant. En plus de dominer la banque centrale européenne et la commission, son lobbying efficace lui permet de faire passer toutes ses volontés au Parlement. On ne peut lui reprocher, c’est son intérêt. Le problème, c'est que ce n'est mais pas le nôtre.

Economique : La gauche et la droite ont voté ensembles au Parlement Européen pour la nomination de Jean-Claude Juncker à la tête de la commission européenne, alors qu’il était premier ministre du Luxembourg, un paradis fiscal. Ce vote donne raison au discours de Marine Le Pen, lorsqu’elle parle de l’UMPS. 90% des lois qui régissent l’Etat français sont faites par l’Europe et dernièrement l’UMP et le PS ont voté ensembles pour les mêmes eurocrates, sous l’égide d’Angela Merkel.

Comment l’influence de l’Allemagne sur la France peut-elle évoluer en 2015 ?

Nous allons crisper d’avantage Vladimir Poutine. Nous allons rendre le nationalisme russe plus dangereux, parce qu’avec la crise du rouble, cela va accroître les difficultés économiques russes, ce qui va solidariser le peuple autour du patriarche Poutine et cela peut devenir dangereux. Barack Obama quant à lui est en fin de mandat et ne bougera pas sur le plan international contre la Russie.

A l’échelle européenne, le projet d’une sorte de fédéralisme tel que le voulaient les américains dans les années 60 est en train de se réaliser sous l’égide allemande, dans un contexte où l’europhobie gagne du terrain aux élections européennes.

En France, nous avons toujours intérêt à respecter les conseils lorsqu’ils sont les bienvenus. L’Allemagne a fait dans les années 2000 les réformes que nous n’avons pas voulu faire. L’Allemagne est plus disciplinée : elle négocie les rapports entre salariés et patron en amont et pas en aval comme en France. Donc la France peut prendre exemple sur la discipline et la sagesse de la gestion allemande, mais pas la stratégie internationale qu’elle a adoptée. Par ailleurs, alors que c’est notre partenaire européen privilégié, l’Allemagne ne nous aide guère au Mali ou en Centre-Afrique.

Pour un couple franco-allemand, il faut reconnaitre que la mariée n’a pas très envie du conjoint. Il faut dire que le conjoint ne donne pas très envie. Le couple franco-allemand fonctionne à la faveur d’un matriarcat. Angela Merkel domine le jeu.

En France, quel a été le fait le plus marquant ?

Le phénomène politique français le plus marquant est sans doute le succès du livre d’Eric Zemmour. Le vrai chef symbolique de la droite, ce n’est plus Nicolas Sarkozy, François Fillon ou Alain Juppé, c’est Eric Zemmour.

Or, il a été attaqué violemment dans la presse par la classe politique de gauche. Pas un seul cadre de l’UMP ne l’a défendu, à part Eric Ciotti. Il a fallu que ce soit Jean-Luc Mélenchon et Daniel Cohn-Bendit qui le défendent au nom de la liberté d’expression. Les politiques de droite ont été d’une incroyable lâcheté. Ils n’ont pas défendu celui qui incarne une certaine droite populaire alors que son influence est colossale.

Une intervention d’Eric Zemmour de dix minutes dans un média a plus d’impact que 25 discours effectués par Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Fillon réunis. Nous, les intellectuels de droite, nous avons compris depuis ce que l’on pouvait attendre des politiciens. Le risque, c’est la France devienne un pays majoritairement de droite dans ses profondeurs sans avoir une classe politique qui soit à son écoute et qui serait complètement hors-sol. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 03/01/2015 - 15:45
Vive Eric
Zemmour
bjorn borg
- 03/01/2015 - 15:25
Eric Zemmour
incarne parfaitement l'opposition. De ce fait, il doit être exécuté! Tous avec Eric Zemmour, du moins ceux qui aiment la France.