En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Baby djihad
Made in Califat islamique : et après le guide pour gérer ses esclaves sexuelles, celui pour faire de son enfant, un parfait petit djihadiste
Publié le 04 janvier 2015
Un guide de propagande islamiste, qui apprend aux mères comment élever leurs enfants dans l'esprit du djihad, est apparu récemment sur Internet.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un guide de propagande islamiste, qui apprend aux mères comment élever leurs enfants dans l'esprit du djihad, est apparu récemment sur Internet.

C'est le dernier sinistre fait d'arsme de l'Etat islamique. Un guide pour les jeunes mères djihadistes a fait surface sur le Web, avec des "conseils" pour élever son enfant dans "l'esprit du djihad". "Sister Role in Jihad" a en effet pour ambition d'inculquer aux mères les bonnes bases pour que leurs fils deviennent des combattants de l'islam. Des bases qui passent par l'exaltation de la violence et le meurtre d'innocents au nom de Dieu.

Pour le guide, le rôle "le plus important qu'une femme puisse avoir" est d'éduquer ss enfants dans l'esprit du djihad. Le guide s'intéresse à différents aspects de l'éducation et souligne l'importance des techniques permettant de développer l'esprit et le corps. Les auteurs préconisent de commencer l'endoctrinement très tôt. "Ne sous-estimez pas les conséquences de ce que les petits entendent et voient durant la première année de leur vie" écrivent-ils cyniquement.

Parmi les conseils les plus glauques, le guide préconise de raconter aux tout petits des histoires de djihad avant qu'ils ne se couchent. La télévision, quant à elle, incarnation de l'Occident pervers, doit être bannie car elle prône l'anarchie, la violence gratuite et l'impertinence. Le guide stipule cependant qu'il ne faut pas faire disparaître la notion de divertissement chez l'enfant, mais qu'il faut exclure la danse et la musique.

"Ce texte doit être pris au sérieux, car il pourrait exercer un attrait, notamment auprès de musulmanes anglophones", estime Haoues Seniguer, maître de conférences en sciences politiques à l'Institut d'Études Politiques de Lyon. "Ces dernières pourraient être ainsi convaincues du bien-fondé du djihad, de par les exemples historiques et les références coraniques et prophétiques mobilisées à dessein".

En revanche, pour Mathieu Guidère, "ce ''guide'' n'apporte rien de nouveau. Il est prioritairement destiné aux jeunes femmes occidentales mais n'a pas un grand impact aujourd'hui, car désormais l'essentiel des recrutements se fait via les réseaux sociaux (type Facebook) et non pas à travers des ''guides'' de ce type, qui portent plutôt la marque de fabrique d'Al-Qaida".

La pratique du sport est également abordée. Si la majorité des disciplines sont considérés comme" inutiles", les djihadistes voient d'un bon œil les arts martiaux, le ski et la natation pour améliorer la condition physique.

Une des activités hautement conseillées est…le jeu de fléchettes, pour que les enfants puissent améliorer leur visée. Le guide conseille aux mères de laisser les enfants s'entraîner au tir avec des jouets, tout en faisant clairement comprendre à leur progéniture "quelles sont les bonnes et les mauvaises cibles". Le camping est également recommandé, car il apprend aux jeunes à survivre à l'extérieur.

C'est l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) qui a repéré ce texte sur la toile. Récemment, cette organisation a sorti un rapport qui s'inquiétait des endoctrinements d'enfants commençant de plus en plus tôt. Selon le Memri, l'Etat islamique, al-Qaida, et tous ces groupes radicaux, dépensent beaucoup de temps et d'argent pour l'endoctrinement des jeunes combattants.

"Il faut que l'Occident comprenne que tous ces groupes veulent que le monde sache que le processus d'endoctrinement est en place", souligne Steven Stalinsky, directeur du Middle East Media Research Institute. "Quel que soit le futur en Syrie et en Irak, les organisations comme l'Etat islamique ont d'ores et déjà lavé le cerveau de ces enfants pour qu'ils haïssent l'Occident, et qu'ils ne pensent qu'au martyr et au djihad".

"Le phénomène du djihadisme, soit -le combat au nom de Dieu- sur des théâtres d'opérations différents, qu'ils soient majoritairement musulmans, à l'instar de l'Irak ou de la Syrie, ou non, à l'instar des pays européens, interroge énormément", souligne Haoues Seniguer. "Cependant, il faut relativiser ce sujet, car il ne concerne malgré tout qu'une infime minorité de musulmans européens. Il serait erroné et injuste de le grossir au risque de faire porter l'entière responsabilité du "djihadisme" sur les musulmans en général, alors qu'eux-mêmes en sont d'ailleurs les premières victimes".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 07/01/2015 - 11:40
et après il faudra accueillir chez nous
tous ces serpents au nom des droits de l'hommiste...
Tu m'étonnes que les gens en aient ras le pompon.
c'est pourtant simple....
chrisbord
- 04/01/2015 - 12:58
@ Rachet
Je vois que vous maîtrisez bien les sciences islamiques ! Mais pourriez vous nous indiquer la manière de résister
Guy Rachet
- 04/01/2015 - 12:35
Rien de nouveau
Ces musulmans ne font qu’appliquer les règles qu'Ibn Khaldoun , au XIV° s. rappelle dans son Histoire Universelle (trad Monteil). Voici des extraits que je donne dans mon livre sur les Racines de notre Europe :
« Apprendre le Coran aux enfants est la marque de l’islâm… Le Coran est le fondement de l’instruction … rien ne s’enracine plus fortement dans l’esprit que ce qu’on a appris dans son enfance … Au Maghreb, on limite l’instruction des enfants à l’école coranique : orthographe du texte, ses difficultés ... Rien d’autre n’est abordé – traditions, jurisprudence, poésie ou philologie – tant que l’élève n’a pas réussi à connaître son Coran, ou qu’il s’est arrêté en route. Dans ce dernier cas on pense qu’il n’apprendra jamais rien…
Et plus loin il rappelle ce que nous ne devrions pas ignorer :
« Dans la Communauté musulmane, la guerre sainte est un devoir canonique à cause du caractère universel de la mission de l’Islam et de l’obligation de convertir tout le monde de gré ou de force.» (Discours, t.1, p.459.)
« Ce sont des infidèles. Il ne nous appartient pas de discuter avec eux. C'est à eux de choisir entre la conversion à l’Islam, la capitation ou la mort (Discours,p.46