En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Mahomet, Jésus et Moïse
Non, tous les déséquilibrés ne crient pas "Allah akbar"
Publié le 23 décembre 2014
La gamme, déjà très riche, des pathologies répertoriées par la psychiatrie vient de s'enrichir. Comme la France, cette discipline est d'une fabuleuse diversité...
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La gamme, déjà très riche, des pathologies répertoriées par la psychiatrie vient de s'enrichir. Comme la France, cette discipline est d'une fabuleuse diversité...

L'individu qui a fauché une dizaine de piétons à Dijon était donc suivi psychiatriquement depuis longtemps. Ce n'est pas contestable et pas contesté. En revanche le fait qu'il portait une djellaba ne constitue aucunement un signe de dérèglement psychologique. Le fait qu'il ait crié "Allah akbar" en tentant de semer la mort sur son passage non plus.

 

Des déséquilibrés, il y en a à la pelle en France. Certains d'entre eux, sortis prématurément des unités de soins où ils auraient dû rester, tuent parfois, agressent, blessent. On n'en parle pas trop. Juste ce qu'il faut. Si celui de Dijon fait la une des médias c'est précisément parce qu'il a crié "Allah akbar" et qu'il portait une djellaba. Il s'agit là d'un constat d'évidence. Et merci de n'y voir rien d'autre. Après c'est comme on veut. Si on est islamophobe on insiste sur son "Allah akbar" et sa djellaba. Si on est islamophile on appuiera très fort sur le bouton qui affichera le mot "déséquilibré" en évitant soigneusement toute allusion à la djellaba et à "Allah akbar". Ainsi France Info, radio très peu casher mais très halal a beaucoup parlé du "déséquilibré" de Dijon.

 

Et, profitant de cet effet d'aubaine, la radio s'est gravement posée la question de savoir si peut-être l'islamiste de Joué-lès-Tours, abattu par la police, n’était pas lui aussi un "déséquilibré". Dans la fabrique de l'info on fabrique de l'info selon une recette dont cette radio détient le secret.

 

Pour ma part soucieux d’équilibre (le contraire de déséquilibre !) et de modération je serais enclin au compromis c'est-à-dire au cumul. On peut être déséquilibré et musulman. Ou musulman et déséquilibré. Il faut noter qu'en France la majorité des déséquilibrés – c'est logiquement mathématique – est composée de chrétiens. On signalera aussi qu'il y a des déséquilibrés juifs, même peut-être beaucoup car ces gens-là se tourmentent depuis 2000 ans...

 

Cependant, il n'a pas été porté à notre connaissance que des déséquilibrés chrétiens soient allés renverser des piétons ou attaquer à l'arme blanche des policiers en criant "gloire au Christ-Roi". On ne nous a pas fait savoir non plus que des déséquilibrés juifs se soient rendus dans une banlieue "sensible" dans le but de tuer et de blesser en hurlant "l'an prochain à Jérusalem !". C'est pourquoi il me semble que le cas de Dijon, et peut-être celui de Joué-lès-Tours (si les espoirs de France Info se confirment), doivent être immédiatement retirés des mains de M. Cazeneuve pour être confié à celles, plus adéquates, de Marisol Touraine.

 

Il s'agit bien là d'une nouvelle pathologie, inconnue jusqu'à maintenant et que la France peut être fière de breveter. Une discipline parfaitement reconnue de la psychiatrie porte le nom d’ethnopsychiatrie. Elle postule, avec bon sens, que les manifestations psychotiques d'un guerrier Masai ne sont pas tout à fait identiques à celles d'un berger corse. Que la paranoïa d'un chercheur d'or d'Amazonie peut revêtir d'autres formes que les crises d'un chasseur de phoques eskimo. Que les névroses d'un habitué des pagodes bouddhistes font appel à d'autres références inconscientes que celles d'un catholique confit en dévotion. On pourrait imaginer que – déséquilibré pour déséquilibré – lire le Coran n'appelle pas tout à fait les mêmes réactions que la lecture de l'Ancien et du Nouveau Testament. En conséquence de quoi on ne voit pas pourquoi on s’arrêterait aux cas de Dijon et peut-être de Joué-lès-Tours (toujours selon France Info que je me plais à citer pour le plaisir).

En effet, croit-on que les milliers de ressortissants européens qui partent égorger en Irak et en Syrie soient très équilibrés ? Que des centaines de milliers d'autres, qui eux aussi, hurlent "Allah akbar" réclamant des fatwas contre les infidèles soient parfaitement sains d'esprit ? Plus il y a de fous moins on rit.


PS : Un désiquilibré a foncé avec sa camionnette dans la foule à Nantes. Il s'appelle Sébastien F. (ouf !).Il ne portait pas de djellaba (ouf !). Il n'a pas crié "Allah akbar" (ouf !). Suite à tous ces événements, Hollande a convoqué d'urgence pour ce mardi matin un conseil interministériel. Sans doute pour parler des déséquilibrés. De tous les déséquilibrés ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
03.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
04.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
05.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
06.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
07.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 24/12/2014 - 17:13
frappadingue laïc et frappadingue religieux
Il arrive assez régulièrement qu'un type "normal", un Desouche, pète les plombs pour toutes sortes de raisons dont l'isolement ou le burn out, et sorte dans la rue avec un fusil en tirant sur tout ce qui bouge avant d'être neutralisé par la police, ou bien encore zigouille sa famille et ceux qui, dans le village, habitent à côté. Les voisins disent qu'ils sont étonnés, que c'était un gars normal qui ne faisait pas d'histoires et vivait peinard.
Cela semble d'ailleurs être le cas du fondu de Nantes.
Mais ces furieux ne sortent pas l'épée à la main en criant "Deus Vult" ou "Deus lo vult" assortis de tonitruants "Monjoye, montjoie Saint Denis !"
Restent les deux cas isolés précédents qui, en mathématiques moderne Educnat, ne font qu'un cas isolé, nonobstant les autres frappadingues mahométans cités par B. Rayski (que je salue au passage) et qui préfèrent aller trucider en Syrie ou en Irak
Anguerrand
- 24/12/2014 - 07:11
Encore une analyse pertinente Mr Rayski
Vous avez totalement raison d'appuyer sur le fait que comme par hasard, seuls les déséquilibrés musulmans ( encore minoritaires) , font des attentats en France et le monde. La pilule passe mieux en affirmant qu'il sont déséquilibrés, ou peut être manipulés par des musulmans qui adorent notre pays!
Gré
- 23/12/2014 - 21:44
A celajun -
A celajun -
Sommes-nous soumis à la censure d'état de guerre ? --------------- Mais évidemment. Vous en doutez ?