En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Mise en scène : Salomé Lelouch.
Atlanti-culture
"Le Mariage de Monsieur Weissmann" : du théâtre à la manière d'un très bon Woody Allen
Publié le 15 décembre 2014
Avec
Drôle, original et corrosif : "Le Mariage de Monsieur Weissmann" offre une réflexion très subtile sur la crise identitaire.
Anne Touchard est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Touchard est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Drôle, original et corrosif : "Le Mariage de Monsieur Weissmann" offre une réflexion très subtile sur la crise identitaire.
Avec

Thème

"C'est une histoire, c'est une histoire de fou, c'est mon histoire...", ainsi commence ce conte à l'humour corrosif. Un juif âgé de 70 ans, survivant d'Auschwitz, décide de se marier avec une juive pratiquante. Mais à la cérémonie de son mariage, le rabbin, faute de preuves, lui apprend qu'il n'est pas juif selon la loi de Moïse et qu'il ne peut pas se marier... En perdant Simone, Monsieur Weissmann perd tout et, en premier, son identité: comment faire cohabiter en lui un juif et un non-juif...

Points forts

1/ La mise en scène de Salomé Lelouch est une grande réussite. Sur scène: trois hommes habillés de manière identique, chemise à carreaux et pantalon en velours. Au milieu, se trouve Monsieur Weissmann, entouré d'un juif et d'un non juif qui joueront, au rythme rapide de la pièce, le rôle de la mariée, du rabbin, du docteur, de l'infirmière, du marabout, du policier...

2/ Le décor qui, au départ, gris et sombre, semble évoquer un lourd passé, n'en finit pas de s'illuminer et de s'égayer ingénieusement tout au long de la pièce.

3/ Les comédiens, Jacques Bourgaux, Mikaël Chirinian et Bertrand Combe, sont géniaux! Parfaitement synchronisés, et capables de jouer différents rôles à la fois sans changer de vêtements, ils peuvent être drôles, sérieux, ridicules, émouvants, et toujours impressionnants de crédibilité.

4/ La pièce dure une heure seulement, ce qui, à mes yeux, est un plus. Pas le temps de s'ennuyer...

Points faibles

Certains pourraient avoir un a priori à l'encontre de l'humour particulier des "histoires juives". Ce serait, en l'occurrence, une erreur car la crise identitaire que décrit cette pièce, fine et originale, peut concerner tout le monde.

En deux mots...

Une pièce remplie d' un humour subtil et léger, à la Woody Allen, avec des comédiens merveilleux, et qui n'est pas sans profondeur.

Une phrase

"En m'annonçant que je ne suis pas juif, j'ai intégré un non juif chez moi... Je dois apprendre à vivre avec ces doubles qui me persécutent".

Recommandation

En prioritéEn priorité

Infos et réservation

D'après le roman, "Interdit", de Karine Tuil, paru en 2001. Mise en scène : Salomé Lelouch. Avec Jacques Bourgaux, Mikael Chirinian, Bertrand Combes.

Théâtre La Bruyère 5, rue La Bruyère, 75009 Paris. Tél. : 0148747699 (http://www.theatrelabruyere.com). Du mardi au samedi, à 19h.

Suivre @culturetops

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
04.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
05.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
07.
Manifestante blessée : les phrases méprisantes et odieuses de Macron. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Car il ne peut pas faire autrement.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires