En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Spiderman sur la plus haute tour du monde

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 31 min 55 sec
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 3 heures 17 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 5 heures 35 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 9 heures 16 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 20 heures 24 min
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 22 heures 11 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 1 heure 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 6 heures 42 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 8 heures 16 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 9 heures 43 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 21 heures 6 min
light > Culture
Héritage du Prince Bleu de Montmartre ?
Après la mort de Michou, que va devenir son célèbre cabaret ?
il y a 1 jour 9 min
© Reuters
L’Éducation nationale est aujourd’hui dans cette situation : en quasi-monopole, à l’efficience douteuse, elle connait une fuite de ses usagers vers le privé.
© Reuters
L’Éducation nationale est aujourd’hui dans cette situation : en quasi-monopole, à l’efficience douteuse, elle connait une fuite de ses usagers vers le privé.
Crise de l'école

L’Éducation nationale devrait se questionner sur la fuite de ses "usagers" vers le privé

Publié le 28 septembre 2011
Grève des syndicats d'enseignants ce mardi. Fait rare, public et privé défileront sous la même bannière. Reste que les mauvais résultats de l'Éducation nationale publique conduisent de plus en plus de Français à se tourner vers le privé. Explications.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grève des syndicats d'enseignants ce mardi. Fait rare, public et privé défileront sous la même bannière. Reste que les mauvais résultats de l'Éducation nationale publique conduisent de plus en plus de Français à se tourner vers le privé. Explications.

Lorsqu’une entreprise n’offre plus à ses consommateurs des services de qualité, ils la fuient. Dans une économie concurrentielle, cela conduit l’entité en question à se réformer, ou à disparaitre. Lorsqu’elle détient en outre un quasi-monopole, des concurrents apparaissent, pour la contester et lui prendre des parts de marché. Et si les clients sont captifs, il y a fort à parier qu’un marché noir, autour de l’activité monopolisée, se développera, pour compenser ses déficiences.  L’Éducation nationale est aujourd’hui dans cette situation : en quasi-monopole, à l’efficience douteuse, elle connait une fuite de ses usagers vers le privé.

La course vers le privé

Dire que les performances de l’Éducation Nationale sont mauvaises, par rapport à nos partenaires européens ou de l’OCDE, ce n’est que répéter une vérité assénée par les rapports PISA de l’OCDE, la Cour des comptes et l’Institut Montaigne.

Ces mauvais résultats expliquent probablement le succès des établissements privés. Chaque année, des familles s’y pressent, certaines essuyant parfois des refus, faute de place. Ainsi, les effectifs du secondaire catholique ne cessent de croitre, notamment dans les académies franciliennes. Ce que les parents recherchent, à en croire un sondage CSA de 2009, c’est la qualité, la prise en charge individualisée, la dimension éducative … à tel point que 56 % des Français souhaiteraient y inscrire leurs enfants. Au total, presque 9 Français sur 10 plébiscitent l’existence d’un secteur privé d’enseignement ! Tous les élèves qui y entrent ne sont d’ailleurs pas chrétiens : l’an dernier, l’enseignement catholique a même publié un guide, « musulmans en école catholiques ». La demande est si forte que, dans certains endroits, des établissements catholiques ou musulmans hors contrat se multiplient [1].

A côté de cela, les sociétés de cours particuliers font fortune – y compris, et c’est nouveau, sur Internet. Leurs effectifs croissent (+25 % chez Acadomia en cette rentrée 2011), pour un marché total qui représente de 1 à 2,2 milliards d’euros selon les estimations – et dont 80 % relèverait du marché noir[2]. Dans le même secteur, il faudrait aussi citer les nombreuses associations qui viennent pallier les défaillances de l’État.

Un mouvement qui s’accélèrera faute de réformes

Des voix dénoncent le désengagement de l’État. Pourtant, le budget de l’Éducation nationale est son premier poste de dépense ! Quand bien même ce ministère manquerait réellement de moyens, la crise de la dette actuelle devrait obliger à trouver les ressources ailleurs dans les dépenses publiques existantes… or personne n’en a le courage. Le socialiste Didier Migaud – qu’on ne soupçonnera pas d’être un « ultra-libéral » vendu au forces capitalistes - l’a dit assez clairement : « la solution aux difficultés du système scolaire ne se trouve pas selon la Cour dans un accroissement des moyens financiers et humains qui lui sont consacrés ».

La réalité est que ce que montrent les études citées plus haut, ce n’est pas que la France ne fait pas assez, c’est qu’elle fait mal. Didier Migaud, toujours, l’a fort bien résumé : « nos difficultés ne viennent donc pas des moyens financiers disponibles, mais bien de l’inadaptation du système éducatif ».

Les libéraux ou les ennemis de « la laïque » se réjouiraient peut être si cette situation n’était pas profondément scandaleuse. Car, en plus d’être inefficace, le système actuel est profondément inégalitaire : évidemment, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui peuvent fuir vers le privé, ou y faire appel pour des cours de soutien. Le modèle scolaire français, rigide et figé, fabrique des inégalités à la pelle. Par ce qu’elle est incapable de changer pour permettre la réussite de tous, l’Éducation nationale ne permet qu’aux plus favorisés de s’en sortir : elle reproduit des castes d’élites, de génération en génération, loin de l’idéal républicain qu’elle est sensée incarner.

Il y a fort à parier qu’en l’absence de réformes d’ampleur, les parents continueront, par réalisme résigné ou par choix, à fuir un système qui compromet l’avenir de leurs enfants. Le secteur privé a donc de beaux jours devant lui...

 

 

 



[1]  Voir cet article de Nord Eclair sur des écoles primaires catholiques dans le Pas de Calais ou cet article du Parisien sur une école musulmane à Creil.

[2]  Les Echos, 19 août 2011 ; AFP, 3 septembre 2001 ; L’Humanité, 5 septembre 2011.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

Spiderman sur la plus haute tour du monde

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Rhytton
- 30/09/2011 - 09:28
Tordons le cou a l'Education Nationale!
Les parents eduquent et les profs instruisent: pourquoi ne pas rebaptiser l'Edu Nat en ministere de l'Instruction Publique ou d'Enseignement Citoyen, puisque l'ecole apprend le vivre-ensemble? Et si les 3 roles regaliens sont Armee, Justice, Police; pourquoi ne pas deleguer l'enseignement, la culture, la sante surtout a des prives? Le public doit juste pallier les lacunes du prive, non l'inverse!
Aie
- 28/09/2011 - 03:24
mais ça n'interesse que peu de gens
les profs sont là pour éduquer leurs nombreux enfants s'ils le peuvent
DEL
- 28/09/2011 - 01:19
remarques, une question.
Le privé, payé par l'état, est-il le privé?
J'ai lu des critiques, mais l'auteur s'est bien gardé de proposer des solutions...
Si certains lycées publics sont des chasses gardées des riches et des puissants, il en est de même pour le privé-privé, qui laisse au privé public l'éducation de des enfants de Mr tout-le-monde.
Enfin, oui, il faut réformer sur tous les plans le public.