En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
La réduction du plafond du quotient familial a fait rentrer dans les caisses de l’État 554 millions d’euros pour 2013.
Les 10 infos éco du jour
Quotient familial : une baisse qui rapporte plus que prévu... et les 9 autres infos éco du jour
Publié le 11 août 2014
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

1. Quotient familial : une baisse qui rapporte plus que prévu... Selon Les Échos, la réduction du plafond du quotient familial a fait rentrer dans les caisses de l’État 554 millions d’euros pour 2013. C’est 13% de plus que ce qui était envisagé par le gouvernement. Dans le journal, Valérie Rabault, la rapporteure générale du budget à l’Assemblée, explique que "le gain budgétaire retiré est supérieur aux évaluations" et que "le nombre de foyers fiscaux concernés est plus élevé".

2. Les commerçants peu satisfaits des soldes d'été. Selon la Chambre de commerce de Paris (CCIP), 56% des commerçants concluaient à un résultat "peu ou pas satisfaisant" pour cette période de soldes. En cause : une météo peu attirante, une concurrence sur internet de plus en plus forte et un arbitrage budgétaire plus stricte de la part des consommateurs. De son côté, l’Institut français de la mode annonçait, dès début juillet, un recul de 4% en valeur des ventes. Enfin au niveau national, 66% des commerçants se disent insatisfaits selon la Fédération nationale de l’habillement.
 

Suivre @atlanticobiz 

 

3. Airbus aurait annulé une commande à 2 milliards. L'avionneur européen, selon Les Echos, aurait annulé à une commande de Skymark, à cause des difficultés financières de cette compagnie japonaise. Elle portait sur un montant de 2,25 milliards de dollars.

4. Michelin : Résultats en net hausse. Le groupe de pneumatique annonce un résultat net en hausse de 23% au premier semestre pour un bénéfice net de 624 millions d'euros.

5. En Alsace, Carrefour devra fermer le dimanche. Un magasin du Bas-Rhin devra et quatre syndicats de salariés avaient assigné Carrefour proximité France devant la chambre des référés en constatant que, depuis le 1er juin, le magasin ouvrait trois heures durant le dimanche matin. L'enseigne devra se conformer aux règles en vigueur en Alsace.

6. Atos confirme ses objectifs. La société de servie informatique annonce cependant une chute de 34% de son bénéfice net au premier semestre à 76 millions d'euros. Thierry Breton, son PDG, cité dans le communiqué, a souligné "une forte dynamique commerciale qui devrait s'accélérer sur le second semestre".

7. Baisse des promesses de vente en juin aux USA. Selon la fédération d'agents immobiliers NAR, le nombre de promesses de vente est retombé aux Etats-Unis en juin après avoir progressé le mois précédent à son rythme le plus élevé depuis huit mois.

8. AirBnB s'attaque au businessman. Le site va lancer une page spécial Business"pour aider les voyageurs d'affaires à rechercher et réserver des logements, et gérer facilement leurs notes de frais", selon un message publié sur son site internet.

9.  Libération fiscale : bonne nouvelle, vous ne travaillez plus pour l'Etat. Depuis lundi 28 juillet, votre production ne part pas en impôts et charges. C'est deux jours de plus que l'an dernier selon l'Institut Molinari.

10. Et la station balnéaire la plus chère de France est... Saint-Tropez. C'est ce que révèle un classement réalisé par le site de tourisme Allovoyages. Selon ce dernier, il faut dépenser environ 221 euros pour passer une nuit dans la cité touristique du sud de la France.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
07.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires