En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 7 heures 52 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 8 heures 23 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 9 heures 16 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 14 heures 15 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 16 heures 2 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 16 heures 4 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 8 heures 5 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 8 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 9 heures 43 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 10 heures 13 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 11 heures 9 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 16 heures 5 min
© REUTERS/Ronen Zvulun
Les bombardements sur la bande de Gaza se poursuivent
© REUTERS/Ronen Zvulun
Les bombardements sur la bande de Gaza se poursuivent
Pour mémoire

Le conflit israélo-palestinien ré-expliqué en 5 FAITS à l’attention des excités en tout genre

Publié le 01 août 2014
Crimes de guerre, attaques abusives, influence de Téhéran dans le déclenchement des hostilités... Le conflit actuel entre Tsahal et le Hamas donne lieu à toutes les théories et exagérations possibles, que ce soit chez les pro-palestiniens ou les pro-israéliens. Petite analyse à froid de ce qui se passe réellement.
Frédéric Encel Docteur HDR en géopolitique de l'Université Paris 8, maître de conférences à Sciences-Po Paris et à la Paris School of Business, fondateur et animateur des Rencontres internationales géopolitiques de Trouville. A paraître à la rentrée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Encel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Encel Docteur HDR en géopolitique de l'Université Paris 8, maître de conférences à Sciences-Po Paris et à la Paris School of Business, fondateur et animateur des Rencontres internationales géopolitiques de Trouville. A paraître à la rentrée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Crimes de guerre, attaques abusives, influence de Téhéran dans le déclenchement des hostilités... Le conflit actuel entre Tsahal et le Hamas donne lieu à toutes les théories et exagérations possibles, que ce soit chez les pro-palestiniens ou les pro-israéliens. Petite analyse à froid de ce qui se passe réellement.

La rédaction d'Atlantico a rassemblé 5 faits relatifs au conflit actuel entre l'armée israélienne et le Hamas dans la bande de Gaza, susceptibles de générer des polémiques. Cette liste a été soumise à l'apprécation du géopolitologue Frédéric Encel, pour tenter de démêler le vrai du faux.

 

L’enchaînement d’événements avant l’affrontement actuel

Frédéric Encel : On aurait tort de croire que l'assassinat des trois ados israéliens fin juin, ou celui de l'ado palestinien quelques jours après, a enclenché le conflit. En réalité, depuis début 2014, plusieurs dizaines de roquettes étaient tombées sur Israël. A chaque fois, Tsahal ripostait, en l'occurrence en abattant un chef militaire de l'organisation islamiste (juin). D'où contre-riposte du Hamas, etc, etc. La grave décision d'intervenir au sol n'est intervenue qu'une semaine après le déclenchement du vrai duel missiles/bombardements, lorsque le Hamas a refusé le cessez-le feu proposé par l'Egypte. Au fond, la lutte Israël-Hamas n'a jamais tout à fait cessé depuis la création en 1988 de ce dernier.

L’attitude d’Israël au cours de l’affrontement, ayant donné lieu à des accusations de crime de guerre

Pour qu'un crime de guerre soit établi, il ne "suffit" pas que des civils meurent durant un conflit, il faut qu'il y ait eu intentionnalité de les tuer. Du côté israélien, ce sera très difficile de le démonter ; d'abord parce que l'Etat juif avertit presque systématiquement par sms, tracts ou médias radio et tv de l'imminence de frappes - ce qui, du reste, ne protège pas nécessairement -, ensuite parce que le Hamas utilise tout aussi systématiquement les civils palestiniens comme boucliers, notamment dans les écoles et les hôpitaux, ce qui s'appelle en droit de la guerre un... crime de guerre. En outre, les missiles et roquettes visent les villes et villages d'Israël et non ses bases. Bref : comme à l'époque du rapport Goldstone en 2009, si le Conseil des Droits de l'homme stigmatise Israël - ce qui est parfaitement possible - il devra en faire de même pour son adversaire. Sans quoi il paraîtra déséquilibré et sera unanimement rejeté par le Conseil de sécurité. Car à la fin des fins, il y a certes disproportion quantitative dans l'emploi des armes et en nombre de victimes en faveur du "fort", Israël, mais qualitativement, ce sont tout de même aussi des civils que le "faible" tente prioritairement de frapper.

Les organes d’information de la région, et le nombre réel de morts

Vous savez, l'objectivité, surtout en temps de guerre... Les ONG humanitaires présentes sur le terrain, ainsi que les reporters pour la plupart, sont tout à fait dignes de foi et de crédit. Les Israéliens, eux, ne peuvent pas connaître précisément le nombre de Palestiniens tués, sauf approximativement celui des combattants, et s'abstiennent d'ailleurs de présenter des chiffres. Leurs drones filment beaucoup, mais Israël fournit-il toutes les données récupérées ? Sans doute pas. Quant au Hamas, il n'a aucune crédibilité. Au terme du conflit, il reviendra à l'ONU d'établir précisément ce qui s'est passé au jour le jour. 

L’utilisation par Israël de bombes à fléchettes inadaptées au combat en zone urbaine

Si c'était le cas, il s'agirait d'une première, et de mauvais augure. Car Tsahal n'a pas besoin d'employer des armes prohibées par les conventions de Genève, tant sa puissance conventionnelle est redoutable. L'armée israélienne possède deux fers de lance : ses aéronefs (avions, hélicoptères, drones) et ses blindés lourds, les Markava. En revanche, ses capacités balistiques sont assez réduites, excepté bien entendu le nucléaire. Dans une géographie urbaine extrêmement dense comme celle de Gaza, et sur un sol aussi sablonneux, Tsahal rencontre le piège classique des armées puissantes opposées aux guérillas urbaines déterminées. Sachant que cette fois, la quantité et la modernité des tunnels creusés depuis Gaza jusqu'aux villages israéliens voisins a surpris l'armée et le gouvernement, un peu comme en 2006 au Liban avec le Hezbollah. Cela explique entre autres la virulence sans précédent à Gaza de l'offensive israélienne. Sans doute les services de renseignement auront-ils à s'expliquer sur cette sous-évaluation des tunnels, face auxquels toute la puissance de feu de Tsahal ne peut pas grand chose ; c'est aux fantassins et au génie d'y aller...

L’influence de l’Iran sur la décision du Hamas de tirer des Roquettes      

Faible. L'Iran ne prédomine plus à Gaza depuis plusieurs années, le Qatar pourvoyant à présent à l'approvisionnement du Hamas en argent frais. Par ailleurs, on semble s'acheminer entre les Occidentaux et Téhéran vers un apaisement sur le dossier nucléaire ; si tel était le cas, les risques de guerre entre Israël et la République islamique se réduiraient à néant.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benino
- 28/07/2014 - 10:21
Fossoyeur américain...
Pourvu que les USA ne se mêlent pas aux conflits en cours au moyen Orient : ils ont déjà fait assez de dégâts. L'histoire nous renseigne : Viet Nam, Cambodge, Irak, Afganistan, ils interviennent a coup de bombes puis ils s'en vont, laissant assassiner tous ceux qui se sont battus pour eux! ! Il vaut mieux un bon ennemi qu'un mauvais ami...
arcole 34
- 27/07/2014 - 15:58
AU SUJET DES OBUS A FLECHETTES CONNUS SOUS LE NOM DE BEWIND
Il s'agit d'obus qui furent mis au point par les ingénieurs américains durant la guerre de Corée ( 1952 à 1953 ) . Le but était d'endiguer voire de stopper les assauts massifs de l'infanterie Chinoise qui soutenait les assaillants Nord-Coréens . Les chinois pratiquant la tactique de la tâche d'encre qui se répand partout , à chaque offensive c'étaient des milliers d'hommes qui attaquaient les positions alliées ( USA , ONU , ROK ) . C 'est vrai que ses obus ne sont jamais utilisés pour le combat urbain , cela est étonnant lorsque l'on sait qu'un obus contenait 5 000 fléchettes d'acier ?. Alors imaginons des tirs d'artillerie avec ses munitions massifs , cela ne seraient pas que 4 ou 5 fléchettes exhibées mais des milliers . en matière d'armement , il y a pire selon les spécialistes . Mais bien entendu cela ne justifie l'emploi de la guerre et d'armes non conventionnelles mais je pense qu'il y a aussi une guerre de désinformation et l'analyse de Monsieur Encel est pertinente pour remettre les pendules à l'heure.
celajun
- 27/07/2014 - 15:19
Et Erdogan ?
Ce n'est effectivement pas l'Iran le pousse au crime qui est derrière les terroristes du Hamas mais le Frère Erdogan, le préféré d'Obama, qui a fait échouer avec l'aide du Qatar, le préféré de Hollande-Valls-Fabius, la première tentative de médiation du maréchal Al-Sissi, ennemi numéro 1 du despote peu éclairé mais très islamiste d'Ankara depuis qu'il a liquidé la parti frère de l'AKP. Dans tout ce qui se passe au Moyen-Orient, le principal boutefeu s'appelle Erdogan (en campagne électorale pour la présidence et qui veut le soutien des islamistes "modérés, radicaux plus tousles autres.