En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Comment bien se désinscrire des réseaux sociaux
Bonnes feuilles
Mémoire des données : comment (vraiment) se désinscrire de Facebook et Twitter ?
Publié le 27 juillet 2014
Les médias sociaux se multiplient sur la toile. Comment s'y retrouver ? Quel réseau social suis-je susceptible d'utiliser et quel avantage puis-je en tirer ? Extrait de "Et si je me mettais aux réseaux sociaux !", de Marie Monziols, publié chez Eyrolles (2/2).
Marie Monziols est consultante réseaux sociaux chez Merkutio. Diplômée de Sciences-Po Paris, elle a participé à l'émergence de premiers sites communautaires et dirigé le développement de l'Electronic Business Group. Elle accompagne les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Monziols
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Monziols est consultante réseaux sociaux chez Merkutio. Diplômée de Sciences-Po Paris, elle a participé à l'émergence de premiers sites communautaires et dirigé le développement de l'Electronic Business Group. Elle accompagne les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les médias sociaux se multiplient sur la toile. Comment s'y retrouver ? Quel réseau social suis-je susceptible d'utiliser et quel avantage puis-je en tirer ? Extrait de "Et si je me mettais aux réseaux sociaux !", de Marie Monziols, publié chez Eyrolles (2/2).

Le fait de vous créer un profil sur une plateforme communautaire n’est pas un geste irrémédiable et vous pourrez, à tout moment, choisir de supprimer votre compte. Voyons donc désormais comment se désinscrire des plateformes sociales où nous sommes déjà actifs.

De Facebook

Deux options s’offrent à vous : la première consiste simplement à désactiver votre compte. Cela signifie qu’il n’est pas supprimé complètement du réseau, même si votre profil et son contenu n’apparaissent plus et ne sont plus visibles par vos contacts. Cela vous permettra ainsi, si vous changez d’avis, de réactiver facilement votre profil pour y retrouver tout ce que vous y aviez laissé : photos, contacts, contenus… La seconde option est, elle, définitive puisqu’il s’agit bien là de supprimer votre compte.

Si vous choisissez la première option, la manoeuvre est assez simple. Il vous suffira de vous rendre dans les paramètres représentés par ce symbole :

Puis de cliquer sur « Compte ». Dans la colonne de gauche, vous n’aurez plus qu’à aller dans l’onget « Sécurité » et à cliquer sur « Désactiver votre compte »

:Facebook vous demande alors quelle est la raison de votre départ. Cochez la proposition qui correspond (exemple : « Je ne trouve pas Facebook utile », « Je ne me sens pas en sécurité sur Facebook », « Mon compte a été piraté », etc.). Puis cliquez sur « Confirmer » et votre compte sera désactivé.

Pour supprimer définitivement votre compte, rendez-vous sur votre page d’accueil dans la rubrique « Aide ». Une barre de recherche vous demandera alors en quoi Facebook peut vous aider à régler votre problème ; le plus simple est de taper directement votre requête à cet endroit :

Une fois cette question sélectionnée, voici la page sur laquelle vous devez vous trouver :

Vous avez maintenant deux options : la première est de sauvegarder et d’archiver tous les contenus se trouvant sur votre profil avant de supprimer définitivement votre compte pour les conserver. Il suffit, pour ce faire, de « télécharger une copie de vos informations », ce qui apparaît dans le second paragraphe. Si cette démarche ne vous intéresse pas, dans le même paragraphe, cliquez sur le lien « Remplissez ce formulaire ». Voici la fenêtre qui devrait apparaître :

Une fois que vous avez décidé de franchir le pas une bonne fois pour toutes et de cliquer sur « Supprimer mon compte », une dernière étape vous attend : vous devrez rentrer une dernière fois votre mot de passe et recopier une série de caractères (appelée « captcha ») pour vous authentifier. Votre compte sera définitivement fermé 14 jours plus tard.

Attention : Si vous vous reconnectez pendant cette période de 14 jours, vous réactiverez votre compte et devrez effectuer cette opération à nouveau.

De Twitter

Sur Twitter, la suppression de votre compte sera définitive au bout de 30 jours. Pour vous désinscrire, allez dans vos « Paramètres » en haut à droite de votre compte.

Sous l’onglet « Contenu », en bas de la page, cliquez sur « Désactiver mon compte » :

Vous pouvez alors lire les informations relatives à la suppression d’un compte Twitter et confirmer que vous le désactivez. Le tour est joué !

Extrait de "Et si je me mettais aux réseaux sociaux !", de Marie Monziols, publié chez Eyrolles, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires