En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
François Hollande a tenu un discours complètement inaudible, et personne ne l’a cru, lors d'un dîner informel entre dirigeants des Etats européens
L'Édito de Jean-Marc Sylvestre

Sur la scène de Bruxelles, le spectacle d'un François Hollande humilié et inaudible

Publié le 30 mai 2014
Dîner informel hier soir à Bruxelles des 28 chefs d’État et de gouvernement après les élections européennes. François Hollande s’est retrouvé bien seul. Seul à demander de l’aide et de la souplesse, sans rien n’apporter d’autre que de vagues promesses. Seul contre tous les autres qui l’ont à peine écouté.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dîner informel hier soir à Bruxelles des 28 chefs d’État et de gouvernement après les élections européennes. François Hollande s’est retrouvé bien seul. Seul à demander de l’aide et de la souplesse, sans rien n’apporter d’autre que de vagues promesses. Seul contre tous les autres qui l’ont à peine écouté.

François Hollande est arrivé à Bruxelles en disant qu’il allait demander à l’Europe de tenir compte de ce qui s’est passé en France dimanche. Il a donc exposé la situation française. Il a expliqué que si la France a laissé autant de place à l’extrême droite populiste et anti-européenne, c’est que l’Europe ne fonctionnait pas et que son règlement intérieur imposait des normes financières beaucoup trop sévères, il a aussi expliqué que la France avait promis de faire des réformes structurelles et que dans ces conditions, elle souhaitait  qu’on la ménage et qu’on lui donne du temps. Peine perdue !

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

Suivre @atlanticobiz 

 

 

Sans aucune surprise, François Hollande a parlé très peu. Normal, ils étaient 28 à vouloir prendre la parole, soit 4 minutes chacun.

Plus grave encore, son discours a été complètement inaudible, et personne ne l’a cru. Comment croire un chef d’État  qui dit depuis des années qu'il veut que l’Europe change alors que la France est incapable de s’adapter à la modernité ?

L’humiliation est venue d'Angela Merkel, quand elle a expliqué qu’il fallait répondre au vote d’extrême-droite , mais que le seul moyen d’être entendu, c’était de faire de la compétitivité, de la croissance et de la richesse . Ajoutant que "cette réponse était valable pour tous, y compris les Français."

François Hollande s’est comporté comme ces alcooliques qui essaient de lutter mais qui demandent toujours un petit verre de plus pour pouvoir se battre. A Bruxelles la France a encore demandé qu’on l’aide, mais personne n’a répondu.

D’ailleurs, très logiquement, les Européens sont passés à l’essentiel, et l’essentiel pour tout le monde était de réfléchir aux institutions et de préparer les nominations des organes dirigeants, le président de la Commission, les commissaires, le président et les dirigeants de l’assemblée européenne, les groupes, les dirigeants de la zone euro,  etc.  

Jamais la France n’aura eu si peu d’influence. Aussi peu d’autorité. Pour avoir de l’influence, il faut être irréprochable et très solide. Mais pour être solide, il faut beaucoup de courage.  La France aujourd’hui n’a ni solidité, ni courage. Et elle est loin d’être irréprochable.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/06/2014 - 21:18
La plus belle réussite de Flamby? avoir fait de la cinquième
une Royauté!
...avec courtisans cupides et complaisants, censure féroce des pamphlétaires, noblesse gauchiste apaisée à coups de postes et prébendes, asphyxie des contre-pouvoirs, assemblées fantoches et vaines, misère galopante...
Et comme Louis XVI, il deviendra le symbole de sa chute!...
ELLENEUQ
- 02/06/2014 - 11:49
Humilié, Hollande ?
Hollande humilié ? mais il s'en fout, ce type n'a aucun sens de l'honneur ni du ridicule !
C'est une tache lamentable pour la France, c'est tout !
MEPHISTO
- 30/05/2014 - 22:28
Le symbole représentatif du déclin FRANCAIS
A dénier , comme il semble le faire toujours ,la réalité du monde économique d 'aujourd' hui. à mépriser ses partenaires EUROPEENS qui ont ou entreprennent des réformes douloureuses et qui en paient le prix fort en intérêts élevés , alors que lui ne participe pas à l 'effort collectif en refusant de contribuer au redressement économique et financier de la FRANCE. à ignorer l' axe FRANCO-GERMANIQUE et la chancelière ALLEMANDE ; FRANCOIS HOLLANDE est en train de récolter le mépris et la défiance à son égard et celle de son pays. pas étonnant que son discours n 'a suscité aucune adhésion commune. AIDE TOI ET LE CIEL T 'AIDERA ...SI TU VEUX QUE LES AUTRES TE SOUTIENNENT : voilà quel pourrait être la leçon morale , à l 'issue de cette tribune BRUXELLOISE