En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Jean-Paul II se passionnait pour le théâtre, et toute sa vie il a écrit de la poésie.
Saint homme
Le pape dont le charisme avait fini par masquer le vrai visage : Jean-Paul II, un des plus grands mystiques du XXe siècle
Publié le 27 avril 2014
Neuf ans seulement après sa disparition, Jean-Paul II est canonisé aujourd'hui. Retour sur la vie de celui que beaucoup de cardinaux appelaient un "Roc de prière".
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Neuf ans seulement après sa disparition, Jean-Paul II est canonisé aujourd'hui. Retour sur la vie de celui que beaucoup de cardinaux appelaient un "Roc de prière".

Atlantico : Jean-Paul II, dont c’est ce dimanche la canonisation, a été le premier pape médiatique. Son charisme a tout particulièrement agi sur les jeunes, qui ont toujours afflué en masse aux JMJ. Mais celui qui s'appelait Carol Wojtyla avant son élection était-il celui que le monde entier a connu ? Quelle était sa psychologie ?

Nicolas Diat : C’est un homme qui a beaucoup influencé la Pologne, en tant que cardinal archevêque de Cracovie. Déjà, sous la dictature communiste, il était une figure majeure, auprès des jeunes notamment. Il a été très marqué par la Seconde guerre mondiale, lui qui a effectué son séminaire dans la clandestinité. La lutte de la Pologne  contre le nazisme a inscrit dans son coeur des traces durables, d’autant qu’il avait beaucoup d'amis juifs.

Par ailleurs, c’était un être très extraverti; il se passionnait pour le théâtre, et toute sa vie il a écrit de la poésie… On voit donc bien la personnalité qui se dégage, mélange de grande finesse et de détermination sans faille. Et si nous remontons encore plus loin dans le temps, lorsqu’il devint prêtre, il demeure poignant de comprendre qu'il est seul : successivement, le jeune Karol a perdu sa mère, son frère et son père.

L’homme qui arrive à Rome en 1978 est donc l'héritier d'une histoire déjà fort riche. La fonction de pape révèle ce caractère au monde entier, et le fait aussi évoluer. On n’exerce pas une fonction aussi longtemps sans changer, surtout lorsqu’on survit à un attentat.

A lire aussi : Le pape dont le charisme avait fini par masquer le vrai visage : Jean-Paul II, le grand politique

Entre le Cardinal Wojtyla et le pape Jean-Paul II, quelles sont les différences ?

Il n’a jamais oublié la terre et les peuples qu’il avait quittés. Derrière le Rideau de fer, il savait que se trouvaient des personnes à qui la liberté était refusée.

La spiritualité de Jean-Paul II repose sur l’école mariale. La devise de son pontificat était Totus tuus , « Tout à toi », c’est-à-dire, tout à la Vierge Marie.

Tous ceux qui furent ses plus proches collaborateurs peuvent en témoigner : il priait continuellement. Beaucoup de cardinaux m’ont décrit cet homme comme un « roc de prière ». Selon le cardinal Tauran, qui a été son ministre des affaires étrangères, toutes les grandes décisions diplomatiques ont été prises dans sa chapelle, et non dans son bureau. Notons d’ailleurs que sa relation avec Benoit XVI était marquée par cette estime pour l'homme de prière: Jean-Paul II avait une immense admiration pour l’intellectuel qu’était Ratzinger, et à l’inverse celui-ci admirait profondément la spiritualité insubmersible du souverain pontife.

Les foules avaient-elles un aperçu de ce qu’il était dans l’intimité ?

Les foules ne pouvaient pas savoir que c’était un homme que ses proches retrouvaient régulièrement dans sa chapelle, la nuit, allongé à même le sol, en prière. Cet exemple, pour les croyants comme les non-croyants, ne peut guère laisser indifférent.

Je crois que les foules ont aussi été impressionnées par l'homme qui ne mâchait pas ses mots. En fait, le magnétisme qui se dégageait de ce pape était exceptionnel. D'ailleurs, il est vraiment important de préciser que ce dimanche, c’est Jean-Paul II qui sera canonisé, et non un pontificat.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Européennes : soulagement teinté d’inquiétude pour les milieux d’affaires français
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'inconnu
- 29/04/2014 - 09:08
les femmes, des rôles subalternes ?
Les figures que l'Eglise met le plus en avant sont les Saint(e)s. Et depuis les origines, il y a autant de Saintes que de Saints. Regarder un livre d'histoire, et vous verrez qu'on y parle bien plus d'hommes que de femmes. Prenez la liste des Saints et Saintes, vous verrez, c'est tout différent.
Ben Sirac
- 28/04/2014 - 21:55
@ Berstettoi
Cher Berstettoi
Quel cinéma ? Quelle exploitation du peuple ??
L'Eglise est d'abord un mystère, une COMMUNION des pauvres (relisez l'Evangile) des parias, ceux qui font l'Eglise depuis toujours, sont les plus petits, les plus faibles et vous n'y pouvez rien ! Le message de Jésus-Christ vous ne le trouverez nulle part ailleurs "tu aimeras ton prochain comme toi-même"; "heureux les artisans de paix"; "si on te frappe sur une joue, tends l'autre joue". Je me suis égaré dans ma jeunesse du côté d'un syndicat "révolutionnaire"... Je n'ai jamais entendu un message aussi radical que l'évangile de JC !
Quant à l'Eglise "cette prostituée" comme disait les protestants, elle est humaine, faillible mais Sainte. Le Pape tient son autorité de ses pairs cardinaux qui représentent le monde entier, la communion des fidèles. L'autorité, L'ESPRIT, se transmet par le TOUCHER, l'imposition des mains, de fidèle à fidèle, d'évêque en évêque, de cardinal à cardinal... depuis Jésus à Pierre; de Pierre à Lin; de Lin à Anaclet; d'Anaclet à Clément, etc... Les régimes barbares sont passés... le nazisme est passé... le bolchevisme est passé... L'Eglise est toujours là et le message demeure.
perinp
- 28/04/2014 - 04:03
c'est du delire
on ne sait pas s'il faut en rire ou en pleurer ....
Reste que tout ce carnaval est ridicule et n'a rien a voir avec le Christianisme
Et dire que des millions de Protestants sont morts pour faire évoluer les esprits et notre spiritualité.