En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

06.

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Vraie mère de toutes les réformes

Cette réforme monétaire sans laquelle aucune réforme d’ampleur ne pourra vraiment être réussie en France

il y a 17 min 20 sec
décryptage > Europe
Atlantico Business

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

il y a 51 min 7 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 55 min
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 15 heures 8 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 17 heures 2 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 20 heures 19 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 21 heures 2 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 21 heures 37 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 23 heures 34 min
décryptage > Politique
Triomphe électoral

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

il y a 33 min 27 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?
il y a 59 min 47 sec
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 12 heures 13 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 16 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 19 heures 56 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 20 heures 39 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 21 heures 16 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 22 heures 21 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 1 jour 25 min
© Reuters
L'Etat français ne supporte pas de ne pas gérer l'aide à l'entreprise.
© Reuters
L'Etat français ne supporte pas de ne pas gérer l'aide à l'entreprise.
Monopole

APCE : pourquoi l'Etat ne supporte pas de ne pas avoir la main mise sur l'aide à l'entreprise

Publié le 22 avril 2014
L'Agence pour la création d'entreprises, qui conseille les entrepreneurs dans leurs démarches, va sans doute disparaître, faute de budget suffisant. Alors que l’État finance à grands frais des agences peu efficaces, il a coupé toute subvention à cet organisme associatif.
Grégoire Leclercq, né le 03 février 1983 à Valence, est diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr, Ingénieur en Informatique, titulaire d’un master en Droit Pénal, et du MBA d’HEC Paris.Président depuis mars 2009 de la Fédération des auto...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégoire Leclercq
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégoire Leclercq, né le 03 février 1983 à Valence, est diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr, Ingénieur en Informatique, titulaire d’un master en Droit Pénal, et du MBA d’HEC Paris.Président depuis mars 2009 de la Fédération des auto...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Agence pour la création d'entreprises, qui conseille les entrepreneurs dans leurs démarches, va sans doute disparaître, faute de budget suffisant. Alors que l’État finance à grands frais des agences peu efficaces, il a coupé toute subvention à cet organisme associatif.

Atlantico : L'Agence pour la création d'entreprises (l'APCE) est au bord de la disparition, du fait d'une dotation de l'Etat en chute libre. Pourquoi l'Etat n'a-t-il plus le souhait de maintenir une structure associative, pourtant peu coûteuse ? La raison est-elle en partie politique ?

Grégoire Leclecrq : Il y a une double raison. La première est budgétaire avec la volonté de faire des économies sur ce qui est alloué aux agences. L’économie sur l’APCE est de 2,7 millions d’euros (sur les 6 millions dont l’agence a besoin pour fonctionner). Il y a six ans, l’agence avait un budget de fonctionnement de 7 millions, donc 6 étaient fournis par l’Etat. Il y a donc une vraie volonté d’économie à la base.

Mais il y a bien sûr aussi une raison politique liée à la gouvernance globale de l’accompagnement à la création d’entreprise. On a aujourd’hui un fourmillement incroyable d’organismes consulaires ou parapublics qui viennent en redondance les uns avec les autres et une absence complète de coordination. L’Etat finance une grande partie de ces acteurs institutionnels ce qui constitue une énorme gabegie pointée par l’Inspection générale des finances. Or, dans ce contexte, il a été reproché à l’APCE de ne servir à rien. Et comme quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage, l’Etat a profité des conclusions de l’Inspection générale des finances pour revenir sur son aide.

L'Etat prétend vouloir remettre les entreprises au centre de l'économie, mais souhaite également garder le monopole de leur assistance (BPI, CCI...) au détriment de structures privées, comme l'était l'APCE. Comment analysez-vous ce positionnement ?  

L’Etat tape sur le plus faible. L’APCE ne représente que 45 salariés, malgré sa forte notoriété et les 800 000 visiteurs mensuels de son site. Elle a cependant une énorme faiblesse : elle n’est pas défendue par les gens qu’elle sert. Elle a un poids politique faible par rapport à d’autres organismes similaires. Nous avons lancé une pétition pour la sauvegarde de l’APCE qui n’a réuni que 1 900 signatures la première semaine. Quand on voit le nombre de visites sur le site, c’est clairement un échec.

Y a-t-il une tendance plus forte de l'actuelle majorité de ne pas supporter que l'initiative économique échappe au contrôle étatique, ou la tendance est-elle transversale à la droite et à la gauche ?

Je suis obligé de reconnaître qu’à droite comme à gauche, depuis au moins cinq ans, le soutien ne fait qu’aller décroissant et l’attache qu’aurait par exemple pu avoir l’APCE ne s’est pas démontrée plus solide à droite qu’à gauche. La subvention de l’APCE a commencé à baisser sous un gouvernement, de droite d’ailleurs…

L'accompagnement proposé par la CCI est assez décrié par les entreprises elles-mêmes, et il semble manquer un vrai organisme de conseil issu d'une initiative privée. Pourquoi l'APCE ne peut-elle pas envisager de continuer sa mission en se basant sur des partenariats privés plutôt que des subventions ?

Le modèle économique de l’APCE ne repose pas sur le créateur d’entreprise. C’est sans doute un tort. L’APCE doit se demander si elle veut continuer à proposer une information complète accessible à tous, y compris à ceux qui n’ont pas un centime à mettre dans la recherche de conseil. Elle pourrait en contrepartie solliciter des partenaires privés comme des banques, des compagnies d’assurance… pour financer ce modèle. On se rend compte cependant que cela ne marche pas. On ne pourra pas faire en sorte que les financeurs soient assez nombreux pour que ce système soit viable, ni amener les créateurs d’entreprises à s’intéresser suffisamment au service qui leur est rendu.  Le vrai modèle économique serait sans doute de se diriger vers du contenu payant, et la vraie erreur est de ne pas avoir réformé le modèle économique plus tôt. L’APCE a mal suivi les évolutions, et la révolution digitale notamment.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

06.

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jean fume
- 22/04/2014 - 20:41
Absolument hallucinant !
A un moment où plus de 1000 entreprises disparaissent par semaines, le gouvernement se propose de fermer le meilleur site d'information sur internet, dédié à la création d'entreprises ! Ubuesque !
Parce c'est bien de ça qu'il s'agit : L'APCE est sans conteste, le meilleur site d'information pour les créateurs d'entreprises.
Et alors qu'il existe des tas d'agences qui ne servent à rien, et se gavent sur le dos des contribuables, les nullités qui gouvernent ne sont même pas en mesure de faire la part des choses entre ce qui est nécessaire ou nuisible.
Et l'on s'étonne que la France en est à ce stade ?
Non, ce qui est étonnant, c'est qu'elle tienne encore debout !
Mais pour combien de temps encore ?
ZOEDUBATO
- 22/04/2014 - 14:57
C'est aussi par cette omni-présence d'un Etat que certain
voudraient réimplanter dans toutes les communes que la pauvreté et le chômage s'aggrave en France
Septentrionale
- 22/04/2014 - 11:32
On est dans un régime socialo-communiste
L'état, inquisiteur, prohibiteur, mafieux, amoral, racketteur, pieuvre insatiable, veut avoir la main partout.