En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 1 heure 16 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 1 heure 51 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 3 heures 39 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 19 heures 56 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 21 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 21 heures 58 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 23 heures 46 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 2 heures 50 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 12 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 20 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 22 heures 2 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 1 jour 19 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Durant les fêtes de Pâques, la consommation de chocolat connait un pic.
© Reuters
Durant les fêtes de Pâques, la consommation de chocolat connait un pic.
Ding dong

Comment choisir son chocolat de Pâques pour ne pas devenir un (gros) coq en pâte...

Publié le 18 avril 2014
Les fêtes de Pâques sont bien la seule fois où on encourage les enfants (et les grands enfants que sont les adultes) à se goinfrer de chocolat. Gare, toutefois, à ne pas se faire avoir : entre les chocolats qui n'en sont pas et ceux qui sont dopés au beurre de cacao, les pièges sont nombreux.
Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice de Reynal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les fêtes de Pâques sont bien la seule fois où on encourage les enfants (et les grands enfants que sont les adultes) à se goinfrer de chocolat. Gare, toutefois, à ne pas se faire avoir : entre les chocolats qui n'en sont pas et ceux qui sont dopés au beurre de cacao, les pièges sont nombreux.

Atlantico : Pâques approche, et avec les cloches viennent les œufs. C'est à l'occasion de cette fête que les Français mangent le plus de chocolat, exception faite de Noël. Une question persiste : que faut-il acheter ?

Béatrice de Reynal : Se décider est évidemment quelque chose de compliqué, notamment parce qu'il y a énormément de choix, particulièrement à Pâques. Tout dépend de ce que l'on recherche, au fond. Si l'idée est de se faire plaisir avec le chocolat – rappelons-nous que le chocolat ne fait absolument pas partie de nos traditions religieuses – alors il convient de choisir du vrai chocolat. Ce qui signifie, choisir un produit qui soit le plus riche possible en éléments de chocolat : le beurre de cacao et la masse de cacao. Ceux qui contiennent donc le moins de fantaisies possibles par rapport à ces deux éléments.

Ceci étant, il faut savoir que la majorité des chocolats vendus durant les fêtes de Pâques ne sont pas des chocolats de connaisseurs, mais le plus souvent de véritables fantaisies qui ne contiennent qu'une part vraiment infime de cacao. Or les atouts nutritionnels sont très concentrés dans le cacao. Dans le cadre de "fantaisies" comme celles usuellement vendues à Pâques, on fait donc face à une situation où ces apports sont particulièrement dilués par tous les autres composants.

Concernant les chocolats aux fruits secs, la situation est légèrement différente en cela que les fruits secs comme les amandes représentent de bons apports nutritionnels. Pour autant, dans ce type de tablette, on trouve facilement 32% de sucre. Ce qui, bien évidemment, n'est pas grave en soi, mais il faudra avoir la main légère.

Les chocolats de pâtissier sont le plus souvent réalisés avec de la couverture de chocolat, qui correspond globalement à du chocolat noir de cuisine. C'est donc du vrai chocolat – qu'on désigne parfois comme du chocolat ménager. Néanmoins, dans ces grands œufs en chocolats, on retrouve régulièrement des petites garnitures faites de chocolat au lait ou de chocolat noir. Ces garnitures ne sont pas de meilleure qualité que celle d'une tablette classique. A côté de ça, on trouve aussi d'autres garnitures (souvent désignées comme "pralinées") qui contiennent de la graisse de palme, et du sucre. Beaucoup plus que du cacao.

Il faut savoir que le chocolat, le vrai, reste une denrée assez chère. Une tablette, qu'elle soit faite de chocolat noir ou de chocolat au lait, a un prix minimum qui varie entre un euro cinquante et deux euros. Partant de ce constat, si on trouve des garnitures à 90 centimes d'euros les cent grammes, il faut avoir conscience que ce n'est pas du chocolat. Le sucre est également une denrée onéreuse, ce qui signifie qu'il s'agit de garnitures à base de graisse de palme et de sucre de glucose-fructose : en plus de ne pas être du chocolat, c'est mauvais pour la santé.

Le prix d'un vrai chocolat, toutefois, est très variable d'un confiseur à l'autre, et en fonction du poids. S'il est bon marché, c'est très vraisemblablement que ça n'en est pas. En moyenne, un kilo peut s'élever entre 20 et 30 euros.

Certaines informations (ou leur absence) ont tendance à leurrer le consommateur. Quels sont les pièges à éviter ?

Il faut en premier lieux repérer le mot chocolat sur les étiquettes. Le plus souvent, il n'est pas écrit. On trouvera bien plus régulièrement des appellations comme "garnitures de Pâques", "petits œufs de je-ne-sais-quoi". Ce genre d'appellations fantaisistes témoigne d'un fait simple : le mot chocolat correspond à une appellation contrôlée qu'ils ne sont pas en droit de réutiliser. Ce n'est pas du vrai chocolat et c'est pour ça qu'ils ne prétendent pas que ça en soit. C'est le premier piège, et il est difficile à déjouer. Il faut donc regarder les étiquettes et s'assurer que "chocolat" est écrit en toutes lettres, et qu'il y en a une quantité significative.

Les pralinées, comme nous en parlions tout à l'heure, ne correspondent pas non plus à une appellation d'origine contrôlée. Ce qui signifie concrètement que ce nom n'a aucune valeur juridique et que l'on peut mettre n'importe quoi derrière. Y compris, et hélas bien souvent, des mélanges confiseurs de bien piètre qualité gustative comme nutritionnelle.

Chez certains artisans, on ne trouve pas d'emballage. Puisqu'ils vendent souvent des chocolats à l'unité et ne sont pas soumis à l'obligation de les emballer, il est récurrent de ne pas croiser d'étiquettes. Dans ce genre de situation, cela ne coûte rien de demander et de poser des questions. Plus grave, en revanche, il arrive que certains artisans n'aient pas le droit de disposer de ce nom sur leurs boutiques et achètent des chocolats tout faits qu'ils prétendent ensuite de leur fabrication.

Pour faire du chocolat à 70% de cacao, on ne met pas 70% de masse de cacao. Il faut le savoir. On met du cacao, du beurre de cacao (nettement moins cher) et du nouveau du beurre de cacao : le produit contient bel et bien 70% d'éléments de cacao. Pas 70% de la partie noble du cacao. Alors certes, le produit est plus amère qu'une tablette de chocolat, mais il est également beaucoup plus gras, sans être de meilleure qualité nutritionnelle.

Y'a-t-il un maximum à ne pas dépasser ?

Une bouchée de chocolat, que les Belges appellent des pralines, apporte entre 60 et 100 calories. En manger dix représente donc un apport de 1 000 calories. C'est un apport supplémentaire, et comme à Pâques on mange beaucoup, on a tendance à doubler ou tripler cet apport. Et ça, le foie ne le tolérera pas. Si on décide de manger beaucoup de chocolat, il faudra se restreindre sur tout ce qui pourra être proposé avant – fromage, viande, graisses, cacahuètes...

Des chocolats particulièrement forts en cacao sont souvent très amers. Existe-t-il d'autres alternatives saines pour les enfants ?

Le plus simple c'est de ne pas acheter de fantaisies comme on les évoquait précédemment, et de se contenter de chocolat simple. On peut également se tourner vers les smarties et consort : il s'agit de vrai chocolat, mais enrobé de sucre de telle sorte que le goût est altéré. C'est un chocolat certes plus sucré, mais autrement moins gras que tout ce qu'on est susceptible de trouver sur le marché en période de fête.

Manger du bon chocolat dispense-t-il du régime typique des fêtes ?

Le bon chocolat reste un produit très gras, très sucré et très calorique. Ce n'est donc de toute façon pas parce qu'il est très bon qu'on peut en manger énormément : notre organisme n'est pas entraîné à ce genre de situations. S'il est bon, on se régale et on apporte de bonnes choses au corps qui ne sera pas pour autant capable d'en assimiler de grosses quantités. Il faut donc toujours garder la main légère.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires