En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

03.

Le mystère du lac de Starnberg : comment est vraiment mort Louis II de Bavière

04.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

05.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

06.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

07.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 49 min 1 sec
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 2 heures 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 3 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 14 heures 55 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 15 heures 52 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 17 heures 20 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 1 jour 4 heures
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 1 heure 25 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 2 heures 59 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 7 heures 19 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 16 heures 17 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 17 heures 6 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 18 heures 14 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 1 jour 4 heures
Maxime Danna, qui a lancé sa marque Bold Boys en juin 2012, a son stand aux Galleries Lafayette
Maxime Danna, qui a lancé sa marque Bold Boys en juin 2012, a son stand aux Galleries Lafayette
L'interview Atlantico Business

Maxime Danna - Bold Boys : "L’ADN de Bold Boys, c’est l’élégance, l’audace et l’imaginaire"

Publié le 12 juin 2014
Polos tendance, chemises élégantes, et sweatshirts branchés…Après deux ans d'existence, la marque Bold Boys s’est même offert un emplacement aux Galeries Lafayette en avril dernier. "Bold Boys", c'est l'enfance mi-sage mi-audacieuse des contes des Frères Grims. Pourtant, Maxime Danna, jeune créateur de la marque, a un véritable esprit d’entreprendre et de s’adapter aux consommateurs. De saison en saison, la marque veut affiner sa stratégie commerciale et affirme sa différence.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Polos tendance, chemises élégantes, et sweatshirts branchés…Après deux ans d'existence, la marque Bold Boys s’est même offert un emplacement aux Galeries Lafayette en avril dernier. "Bold Boys", c'est l'enfance mi-sage mi-audacieuse des contes des Frères Grims. Pourtant, Maxime Danna, jeune créateur de la marque, a un véritable esprit d’entreprendre et de s’adapter aux consommateurs. De saison en saison, la marque veut affiner sa stratégie commerciale et affirme sa différence.

Atlantico Business : D’où est venue cette envie de créer Bold Boys ?

Maxime Danna : J’étais président de l’association Le Club des entrepreneurs à EDC. Pendant un an, j’ai invité les grands patrons à venir témoigner en tribune à l’amphithéâtre de l’école. Quand j’ai rendu les clefs, fort de ces témoignages, j’ai voulu entreprendre à mon tour. J’étais et je suis toujours un créatif. A l’époque, il y avait deux tendances : ou la création d’un site web avec un nouveau service, ou lancer sa marque de tee-shirts. Avant 2005-2006, il n’y avait pas tant que ça de petits jeunes issus d’école de commerce qui créaient des marques de vêtements. Pour la mode, j’ai toujours été moi-même intéressé par les produits qui sortaient de l’ordinaire, produits en série limitée, etc. Au départ, je n’y connaissais rien à la mode, pourtant je m’occupe maintenant du design, du stylisme et du site Internet de la marque. Je fais tout ! Je développe mes propres process, et j’arrive à m’adapter à celui des autres, en l’occurrence des Galeries Lafayette. Tout ce que j’ai connu, appris, ou eu envie d’avoir et n’ai pas eu, j’ai souhaité le mettre dans Bold Boys.

La concurrence est forte dans le secteur du prêt-à-porter lifestyle. Comment se positionner sur un marché comme le vôtre ?

Tout est dans la durée. L’ADN de Bold Boyz, c’est l’élégance, l’audace, et l’imaginaire. “Bold”, c’est les garçons audacieux, et ce coté "good boy" souriant. On trouve l’esprit de la marque dans cette petite Barbapapa en logo comme référence à l’enfance, le moment pendant lequel l’audace est la plus développée. A cet âge, on sort des sentiers battus, on ose faire ce qu’on ne fera plus tard …  Sauf en temps que les entrepreneurs, ceux qui prennent encore des risques à l’âge adulte. La marque se réinvente chaque saison, ce qui implique qu’on peut évoluer et faire mieux avec des clients qui nous suivent d’une époque de l’année à l’autre. C’est notre clientèle fidèle qui en attire de nouveaux. La possibilité de tirer son épingle du jeu est d’avoir une ligne de conduite qui reste celle du départ, d’avoir des vêtements de qualité, un bon service après-vente, un bon community management, et surtout, d’être vendu là où il faut l’être. Aujourd’hui, Bold Boyz travaille avec des places de marché comme les Galeries Lafayette, La Redoute, et nous avons également notre propre site internet. On essaye d’être assez innovant et créatif pour capter l’attention des médias.

Quelle sera la stratégie de commercialisation de la marque pour les mois à venir ?

Pour pérenniser sa marque, il faut avoir le support physique, bien évidement. Sur Internet, les choses ne sont plus ce qu’elles étaient. Un fil d’actualité Facebook est une espèce de ville-ordure pour publicité des uns et des autres. Tout le monde balance tout, on ne s’y repère plus, et comme il n’y a que ça, plus personne ne peut faire la différence. En plus, vu la nouvelle politique de Facebook, on ne peut plus donner ce coté viral aux publications sans les sponsoriser. D’autant plus qu’aujourd’hui, et je le sais parce que je l’ai lu et parce que je l’ai vécu, les gens sur Facebook  ne sont pas des acheteurs. Il est important de trouver des points de vente en boutique pour distribuer la marque et garder la clientèle. J’ai 4 agents commerciaux à Toulouse, Lyon, Marseille et Lille. Il faudra consolider notre réseau de distribution, et ouvrir une première boutique pour la saison Hiver 2015 dans un an. Et toujours saisir les opportunités qui s’ouvriront, ce qui est très vague à dire, mais le partenariat avec les Galeries Lafayette, je ne l’ai pas vu venir !

Que pensez-vous du manque d’accompagnement de ceux qui ont l’esprit d’entreprendre en France ?

Il existe des zones franches qui permettent de redynamiser pas mal de régions, et d’aider les jeunes entreprises à se développer. Pour ce qui des incubateurs d’entreprises, en France, on ne mise pas sur la mode ! Si vous créez un service, super, tout le monde va venir vous aider ! Vous allez rentrer dans des centres technologiques ... Mais pour la mode, les informations se trouvent auprès des proches et des mentors. On grandit un peu tout seul à ce niveau-là. En revanche, j’ai travaillé avec Maison de la mode, dans le Nord de la France, qui m'a bien aidé. Elle est dédiée aux jeunes marques du textile, et plutôt réservée à la technique, mais elle soutient également les gens comme moi qui ont une vision industrielle. J’ai toujours eu des coups de pouces, qui au final m’ont tout de même permis d’enfoncer des portes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

03.

Le mystère du lac de Starnberg : comment est vraiment mort Louis II de Bavière

04.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

05.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

06.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

07.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires