Imprévu

Et au fait, que ferait François Bayrou en cas de victoire de François Fillon à la primaire ?

Personne ne semblait l'avoir vu venir : la candidature de François Fillon a fait un grand pas en avant ces derniers jours, au point de susciter une vague d'inquiétude chez ses concurrents. Mais pas que : François Bayrou, qui avait affirmé qu'il se réserverait le droit de se présenter à part si Sarkozy l'emportait, a lui aussi du souci à se faire... Car François Fillon n'est pas le Nicolas Sarkozy qu'il attendait...
18/11/2016 - 13h57
0 12
Traumatisé de l'euro

Congrès de Debout la France : comment Nicolas Dupont-Aignan est devenu un autre homme

Candidat à l'élection présidentielle pour la deuxième fois après 2012, Nicolas Dupont-Aignan pourrait bien mener cette fois une campagne électorale différente des précédentes. Le souverainiste s'est déjà dit "traumatisé de l'euro" et pourrait en faire un thème prépondérant de sa campagne.
02/10/2016 - 09h48
0 3
Mauvaises courses

Les obsédés de la (dénonciation) de la course derrière le FN : la démocratie française gagne-t-elle vraiment à faire la course opposée ?

Nicolas Sarkozy a été fortement critiqué par ses adversaires pour ses sorties. Il ferait "la course au FN" selon le Monde. Mais qu'est-ce que donnerait une attitude inverse. Il y a fort à parier qu'il s'agirait d'une vision complètement coupée du réel.
19/08/2016 - 11h50
0 24
Un duo, jusqu'à 2017 ?

Manuel Valls désavoué par François Hollande sur le financement de l'islam : le duo exécutif pourra-t-il tenir jusqu'à la fin du quinquennat ?

En suggérant un financement français du culte musulman, Manuel Valls a pu chercher à jouer son propre jeu et à préparer le terrain dans l'hypothèse d'une non-candidature de François Hollande en 2017. Néanmoins, malgré les prises de positions physiques et verbales extrêmement fermes qu'a pu adopter le Premier ministre, son bilan sera nécessairement confondu avec celui du président de la République.
05/08/2016 - 08h08
0 11
Fini le pipeau

Alerte rouge pour les élites européennes : cette fois les électeurs ne croient vraiment plus à leurs discours

Alors que de nombreux sondages ont déjà souligné le degré de défiance de la population envers leur classe politique, le vote britannique en faveur du Brexit signe une nouveau revers pour le discours développé par les élites.
25/06/2016 - 14h05
0 6