Interview
Chantal Delsol : “C’est parce que les partis de droite n’ont pas défendu les valeurs d’enracinement que le FN monte sans discontinuer”
Dans son dernier livre "Populisme. Les demeurés de l'histoire" (éditions du Rocher), la philosophe Chantal Delsol accuse les partis dits républicains de dévoyer le mot "populisme", qui en réalité n'est rien d'autre que le refus par un peuple de suivre les "volontés émancipatrices" de l'élite en place.
13/02/2015 - 12h34
014
Besoin profond
A qui se vouer pour (re) donner du sens à la vie dans des sociétés occidentales atomisées par la mondialisation et plombées par le terrorisme ?
Les attentats de Charlie Hebdo, le nombre de français partis au djihad... Bien que le libéralisme ait amélioré notre qualité de vie, de nombreux symptômes laissent penser que notre société ne répond pas à tous nos besoins.
25/02/2015 - 15h24
03
Bonnes feuilles
Populisme, ce sobriquet par lequel les démocraties perverties dissimulent leur mépris pour le pluralisme
Le « populisme » évoque un courant d'opinion fondé sur l'enracinement (la patrie, la famille) et jugeant que l'émancipation (mondialisation, ouverture) est allée trop loin. Si le « populisme » est d'abord une injure, c'est que ce courant d'opinion est aujourd'hui frappé d'ostracisme. Cet ouvrage a pour but de montrer sur quoi repose cet ostracisme, ses fondements et ses arguments. Et les liens entre le peuple et l'enracinement, entre les élites et l'émancipation. Extrait de "Populisme - les demeurés de l'Histoire", de Chantal Delsol, édité aux éditions du Rocher (2/2).
18/01/2015 - 09h29
01
Bonnes feuilles
Populisme : et si les demeurés de l'Europe n'étaient pas ceux que l'on croit ?
Le « populisme » évoque un courant d'opinion fondé sur l'enracinement (la patrie, la famille) et jugeant que l'émancipation (mondialisation, ouverture) est allée trop loin. Si le « populisme » est d'abord une injure, c'est que ce courant d'opinion est aujourd'hui frappé d'ostracisme. Cet ouvrage a pour but de montrer sur quoi repose cet ostracisme, ses fondements et ses arguments. Et les liens entre le peuple et l'enracinement, entre les élites et l'émancipation. Extrait de "Populisme - les demeurés de l'Histoire", de Chantal Delsol,édité aux éditions du Rocher (1/2).
17/01/2015 - 09h15
03
Sociétal mon amour
Et pour vous Chantal Delsol, s'il n'y avait qu'une idée à retenir de 2014, ce serait laquelle ?
Pour la philosophe Chantal Delsol, l'année 2014 marque l'aboutissement du processus de désengagement des domaines économique et social par les socialistes. Place, désormais, au tout sociétal.
24/12/2014 - 08h45
05