Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Imragen
- 13/01/2014 - 23:15
Nous sommes revenus en 1789
Tous ceux qui s'offusquent de cette atteinte à la vie privée sont tous membres de l'"Elite" parisienne :
- politiques,
- journalistes,
- acteurs et actrices,
- chroniqueurs de TV
Pour eux, l'argument de la vie privée leur permet de camoufler les écarts de leur façon de vivre et la manière dont ils profitent du système, loin du petit peuple qu'ils méprisent.
De temps en temps à l'improviste, une confidence fait percer le mystère dont ils s'entourent. Ainsi Stéphane Guillon a plus ou moins discrètement évoqué de DSK, François Hollande...
Et le petit peuple découvre un monde qu'ils ignorent où la fidélité n'est qu'un mot, où il est normal de truander les élections d'un parti (PS et UMP), où un ministre trouve normal de jurer ne pas avoir de compte à l'étranger, où les fortunes d'objets d'art sont exonérées de l'ISF et tant d'autres avantages que l'on devine car bien protégés....
A force de vivre dans un microcosme ce petit nombre d'élus et leurs petits marquis ont fini par perdre le sens commun.
Cela ressemble aux prémices de la Révolution lorsque l'aristocratie méprisait le Tiers Ordre.
Les élites ne voyant pas le fossé qu'elles creusent, finissent par en mourir....