Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Pharamond
- 11/02/2019 - 15:16
Bouc émissaire
"Les esprits courts "(R.Debray), se focalisent sur les disruptions actuelles qu'ils mettent sur le compte d'E.Macron leur bouc émissaire. La violence est endémique à une grande majorité de français:1789,1830,1848,1871,1936,à chaque fois il y a eu un déferlement de violences et de destructions de bâtiments publics,et cela ne s'est produit, ne se produit qu'en France. Quel est le moyen,on dirait presque le gène,qui,génération après génération,transmet ce virus de la violence pathologique. N'est-ce pas G.Pompidou qui parlait des "dissensions pathologique des français". J'avais évoqué le regretté Dr.Servan-Schreiber,neurologue averti qui rappelait que les français sont les premiers consommateurs au monde,oui au monde, de médicaments psychotropes.Ce n'était pas une doxa,une opinion; il s'appuyait,outre ses observations personnelles,sur une étude de "l'Observatoire national des prescriptions et consommations des médicaments (1998)Etude de la prescription et de la consommation des antidépresseurs en ambulatoire,Paris,Agence du médicament-Directions des études et de l'information pharmaco-économiques;Rédaction du Monde (2002):"Le Grand Dossier Exception française,Le monde (14-15 avril)p.1