Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
BienVu
- 09/02/2019 - 12:21
Où va-t-on ?
je ne comprends pas bien pourquoi quasiment tout le monde, y compris M. Bosselut ci-dessus, proclame qu'il est impossible de maintenir le secret de l'instruction. Certes, on sait que la plupart du temps, ces fuites viennent des avocats. Mais il y a des cas plus graves. Dans l'affaire Fillon, sont apparus dans la presse des compte-rendus d'un tête à tête entre Fillon et un juge. La fuite ne pouvait donc venir que de personnes appartenant au système judiciaire ou policier ayant accès direct au dossier. Donc d'un nombre limité de fonctionnaires. Il n'y a eu aucune investigation susceptible de découvrir le nom ou la fonction de ces fonctionnaires qui ont perdu le sens de leur devoir et qui font passer leur intérêt personnel avant l'intérêt général ; une sorte de corruption. C'est tout de même grave.