Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
J'accuse
- 03/01/2019 - 16:28
Vous voulez du souffle ? En voilà !
Je suis toujours exaspéré de lire que notre république est "à bout de souffle".
Ce sont les dirigeants, élus sur des mensonges, qui détournent les Constitutions pour mettre le peuple sous leur coupe. C'est à eux de donner "du souffle" en accentuant la démocratie, mais ils s'efforcent de faire le contraire.
De Gaulle avait montré l'exemple avec un président élu au suffrage universel, une dissolution en situation de crise grave, et des référendums pour que le peuple s'exprime en dehors des élections. Il a aussi montré en 1969 ce qu'il faut faire lorsque le peuple retire sa confiance au président.
Il faut poursuivre dans le même sens: inscrire la pratique du référendum comme une obligation pendant un mandat présidentiel, une victoire du "non" signifiant la fin du mandat.
Peu importe qui prend l'initiative du référendum, peu importe le sujet, du moment que le peuple s'exprime et que le président se soumette.
C'est une "Ve +", mais il faut y contraindre les politiciens qui ne la voudront jamais.