Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
COUKOUCéMOI
- 11/12/2018 - 20:41
FAUTE(s) et ERREUR(s)
La faute et l'erreur des GJ sont savamment exploitées par les z'élites et le microcosme médiatique.
La taxe carburant à été le détonateur de l'expression de la colère, mais certainement pas LA raison.
Bien sûr, si l'on rajoute le pouvoir d'achat, ça prend un peu plus de corps, mais c'est court-termiste et "pinuts" dans la longue liste des causes de fond du mécontentement populaire. Les "pseudos" réponses de macron sont des résidus de miettes. C'est pour cela que macron a gagné, il préserve le système. Ceux qui ont amené le pays à cette situation sont et seront les mêmes qui vont "gérer" les pseudos solutions. C'est juste complètement absurde.
La colère à bien d'autres origines, dont l'immigration imposée, les musulmans, la santé publique, le délabrement de l'éducation nationale, la justice, la dictature de la finance (banque, assurances), celle de l'agro-alimentaire, de l'industrie chimique, le coût de l'Etat, les gaspillages, les injustices etc... etc... Les gilets jaunes c'est sympa, mais ça manque cruellement de racines. Gueuler, râler, manifester ce n'est pas un programme, encore moins un contrat !