Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
vangog
- 02/12/2018 - 22:51
Quels membres de l’ultra-droite?
Votre analyse ne résiste pas à la réalité , Gilles Klein! Selon ce que vous écrivez sans aucune preuve (à quels groupes politiques appartiennent ces fameux « ultra-droite » que vous invoquez complaisamment?...), ces casseurs professionnels d’ultra-droite se camoufleraient derrière les premiers rangs de gilets jaunes et se mêleraient aux ultra-gauche???...première incohérence de votre analyse! Et cette stratégie leur permettrait d'échapper à l’interpellation et aux contrôles de police???...mais, alors, comment savez-vous qu’ils sont « d’ultra-droite », s’ils n’ont pas été interpellés???...allons, allons, Gilles Klein! Oubliez vos vieux fantasmes un peu rances d’ultra-droite et acceptez la seule réalité qui vaille: ces casseurs appartiennent à l’ultra-gauche anarchiste qui signe tous ses méfaits d’un grand A, tente de récupérer les jeunes têtes molles, et se meut sur tous les terrains d’action européens où elle peut casser du flic et des vitrines, de ND des glandeurs à Bruxelles, en passant par Bure et l’Etoile...les supplétifs de cette extrême-gauche anarchiste sont les racailles de banlieue...vous voyez que tous ceux-là n’ont rien à voir avec vos fantasmes d’ultra-droite, Klein.