Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
ajm
- 01/12/2018 - 17:42
Pas de projet alternatif Absence de vision alternative.
Il ne se passera pas grand chose en 2019, à part un parlement Européen qui sera chaotique , avec une forte représentation des partis souverainistes qui ne sont pas d'accord sur grand chose, notamment sur la politique économique , entre par exemple un RN Français très socio-étatiste et des Autrichiens , Flamands et Allemands très attachés aux équilibres budgétaires etc..En 2022, Macron se fera réélire si MLP est présente au deuxième tour ( avec une abstention record ) et gouvernera avec ce qui restera de son parti et aussi les LR et centristes opportunistes . Une forte majorité de Français ne veut pas de la vision eurobobo de Macron mais cette majorité est traversée par une multitude de courants divergents et est structurellement incapable de s'unir sur un programme minimum , même sommaire et démagogique