Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
lexxis
- 17/06/2018 - 06:27
BELLE EUROPE!
Deux problèmes: le haro sur le diesel intervient au moment même où les progrès sur cette motorisation sont significatifs et aboutissent toutes proportions gardées à renforcer sa compétitivité par rapport à l'essence. Second problème où l'on voit que l'Europe ne sert pas à grand chose dans la protection du consommateur: sur les quelque 25 milliard d'euros provisionnés par VW, 20 et plus sont destinés aux États-Unis, ce qui en dit long sur la passivité de Bruxelles et des États européens (que fait la France?) vis-à-vis de ce qui constitue une fraude scélérate en même temps qu'une rupture impardonnable de la concurrence, si bien que le consommateur peut réellement se poser la question de savoir où précisément s'arrête le lobbying à Bruxelles (en France, on sait depuis longtemps qu'on ne fait plus guère la chasse au gros, les foudres de l'Etat étant réservés aux plus petits qui ont moins de défense). Par contre, aux États-Unis, ils savent visiblement ce qu'est une sanction industrielle et une indemnisation correcte du consommateur.