Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Atlante13
- 15/05/2018 - 19:35
Triste journée pour la France,
car tout ceci n'est que de la tambouille politico-judiciaire. Il suffisait à l'avocat de demander 4 ans de condamnation, il avait le droit de récupérer 2 ans de remise immédiate, reste plus que 2 ans, et là notre Justice impitoyable (pour les victimes, s'entend) propose immédiatement des aménagements, remises, facilités, bracelets, assignations diverses et avariées, et notre pauvre ministre est aujourd'hui en liberté immédiate, sous le beau soleil de Corse. Elle est pas belle, notre Justice? Mais je vous conseille tout de même de ne pas essayer de frauder le FISC, surtout si vous n'êtes pas socialiste.