Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Lau73
- 03/05/2018 - 08:55
Alain Briens a raison :-)
Et oui... contresens pour M. Rayski: Ce n'est pas la méthode syllabique que le ministre veut reléguer aux oubliettes de l'histoire mais la fameuse méthode globale qui a acculturé des générations de petits français. "Entre quelque chose qui ne marche pas – la méthode globale – et quelque chose qui fonctionne – la syllabique –, il ne peut y avoir de 'compromis' mixte", explique le ministre. Mais ce contresens a eu du bon: je me suis finalement fait violence et ai été regarder un peu plus les fameuses propositions. A toute chose malheur est bon!
Il n'en demeure pas moins que cette reforme est bien tardive. Il y a 6 ans j'ai décidé que mon fils, petit français doté d'un champ lexical plutôt acceptable pour ses 7 ans à l'époque, ferait ses études en anglais. Tout plutôt que devoir supporter les "mots" d'une maitresse inculte qui en 3 lignes faisait autant de fautes que le gamin. Adieu système français, bonjour système international. Ca demande des efforts et quelques sacrifices mais je me dis que j'aurais fait en sorte que ma progéniture ait un maximum de chances pour débuter dans la vie. A 12 ans, il est désormais parfaitement bilingue: carton plein!