Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Djib
- 26/04/2018 - 14:06
Rigolo!
Les deux mêmes seraient entrés discrétement par effraction dans la résidence secondaire d'un pékin habitant dans la rue voisine, au bout de quarante huit heures ils étaient inexpulsbles et protégés par la police. Là il a suffi qu'ils passent devant celle de Macron pour se faire gauler.