Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Citoyen-libre
- 20/03/2018 - 17:30
La réalité des entreprises
A cette étude basée uniquement sur des statistiques, il manque le vécu de l'entreprise. Aujourd'hui, dans le monde du travail, il y a une génération de salariés qui a disparu. Ce sont les anciens qui s'étaient formés en passant par tous les postes. Ils n'avaient pas uniquement un savoir, ils avaient également un goût pour le travail bien fait. Parce que c'était la règle. Ces gens ont été en grande partie virés, il y a 20 ans, et remplacés par les jeunes diplômés, à qui on a demandé d'être chef, sans connaître le travail de leurs subordonnés. La transmission de ces valeurs ne s'est pas faite, et c'est pas une formation supplémentaire qui va apporter un changement de mentalité. L'Allemagne a fait le choix de l'ancienne formule, d'où la différence de qualité. Comme le disait un chef d'entreprise : les bons maçons sont à la retraite. Maintenant, que certains, par calcul, le temps étant de l'argent, aient décidé de fabriquer de la mauvaise qualité, c'est vrai aussi.