Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
Claude Romain
- 01/03/2018 - 23:07
La santé nécessite une régulation différenciée
Privé et public sont complémentaires en santé, y voir des concurrents sur un marché est trop réducteur. On parle ici d'un bien dont la qualité est difficile à évaluer pour le consommateur, la comparaison ne permet pas un choix pertinent.

En généralisant, le privé produit surtout des soins légers en masse (petite chirurgie par ex), le public prend en charge aussi les soins lourds qui ne seraient pas rentables pour le premier, mais qui restent nécessaires à la santé de la population. Il faut y ajouter la formation et la recherche.

C'est pourquoi des règles différentes peuvent être appliquées, sans nécessairement y voir une opposition entre des structures aux vocations différentes.